Portable MSI GE62 6QF

Imprimer

 MSI renouvelle son GE62 sous Skylake d'Intel. Est-ce que l'on verra aussi du nouveau côté châssis ? Non, l'hélico du taïwanais ne semble pas avoir pris une ride... 

MSI GE62 6QF 0681

 Si vous avez la possibilité de mettre un nouvel onglet sur votre navigateur avec la page YouTube du thème supercopter en lisant ce test, ce n’en sera que mieux. Voilà. Vous êtes prêt ? C’est donc parti pour la lecture de notre essai du MSI GE62 6QF-004FR, aussi nommé MSI GE62 6QF Apache Pro. Dominique est ravi puisqu’il a pu enfin mettre les mains sur un des tout premier PC portable équipé d’un processeur Intel Skylake. Mais pas si vite l’ami ! On commence d’abord par le carénage de l’engin.

MSI GE62 6QF 0680MSI GE62 6QF 0682

Point de ventre blanc et de pales en titane indestructibles ici. Notre fabricant taïwanais reprend le design des anciennes générations de la série G avec les trois LED de façade, les ouvertures d’aspiration à l’avant et le fameux clavier Steelseries multi-couleurs. Il n’y a pas à dire, il en impose. La carlingue en plastique brossée façon alu noir mat est particulièrement classe. La finition est dans la même lignée avec des grilles rouges sombres cachées à l’intérieur du GE62 qui soulignent les cadres noirs de l’aération à l’arrière. De ce côté, MSI a fait un beau travail de reprise d’une recette qui a déjà bien fonctionné par le passé.

MSI GE62 6QF 0677MSI GE62 6QF 0678

 Si l’on fait un tour rapide des périphériques raccordables sur la machine, on peut y connecter un disque externe sur, au choix, la prise USB Type C (3.1), l’un des deux ports USB 3.0 ou encore le dernier port USB 2.0. La partie son est offerte avec deux prises au format jack 3,5mm standard pour un casque et un micro (pas de combo ici donc). Pour la sortie casque, il est aussi possible de l’utiliser pour brancher le GE62 sur un ampli à l’aide d’un câble S/PDIF. Un petit plus toujours bon à prendre quand il s’agira de transformer son destrier de combat en machine de diffusion vidéo domestique avec sa sortie HDMI 1.4. Et puisque MSI a vu les choses en grand, il est également possible d’y insérer un DVD dans le lecteur sur le côté droit. On en aurait presque oublier de vous dire que vous pouvez y loger une carte SD (compatible avec les derniers modèles ultra rapide). MSI n’a pas oublié les pros en proposant également une sortie mini DisplayPort pour y raccorder un moniteur externe. Par contre, avec l’épaisseur de la machine de 2,9 cm au plus haut, il n’y a pas de prise VGA à l’ancienne pour les vidéo-projecteurs. Il faudra alors passer à la caisse pour acheter un convertisseur mini-DP / VGA si vous utilisez ce type d’affichage.

On prend les mêmes et on recommence, ou presque

Entre nous, et nous le savons toutes et tous, ce qui nous intéresse, c’est ce qu’il y a sous le Bifrost. Pour faire simple, le fabricant taïwanais a revu sa carte mère pour y intégrer le dernier chipset en date d’Intel : le HM170. Bon, ce n’est pas le plus haut de gamme, mais il offre tout ce dont a besoin ce GE62 6QF. Mais ce chipset est aussi là parce qu’il est accompagné de la dernière lignée de CPU Intel Skylake. Soudé à la carte mère, MSI a fait le choix de loger un Core i7-6700HQ disposant de quatre coeurs et son HyperThreading actif pour un TDP moyen de 45W à une fréquence de 2,6 GHz (3,5 GHz en Turbo). De ce côté, il n’y a pas franchement à redire. Sous l’autre barre de cuivre pour la dissipation, il y a un GPU. Il s’agit d’une puce Nvidia Maxwell, la GeForce GTX 970M.

MSI GE62 6QF 0688

Si nous commençons à la connaître par coeur, voici un petit rappel de ses scores. Avec 3DMark 2013 Fire Strike en 1080p (définition native de la dalle), nous obtenons un score de 7400 points (environ). A ce moment précis, la ventilation s’emballe. Un collègue de bureau a même demandé qui était en train de faire autant de bruit. Mais ce n’est pas encore le pire que nous ayons testé. Avec un autre benchmark, que vous connaissez sûrement, Unigine Heaven dans sa version 3.0, avec les réglages en Tessellation normale, “High Shaders” et DirectX11 sur notre définition 1080p, nous obtenons 92 fps. Avec BioShock Infinite, 106 fps alors que Tomb Raider nous retourne 118 fps. Il n’y a donc aucun problème à lui faire passer n’importe quel jeu vidéos du moment. On estime tout de même que les 3 Go de RAM associés au GPU peuvent être un facteur limitant sur la durée. Avec des jeux de plus en plus gourmands, le GPU risque d’être rapidement à l’étroit.

MSI GE62 6QF 0686Le clavier SteelSeries permet de changer de couleur à loisir via son panneau de contrôle

Passons à un autre registre plus calme : le stockage. De ce côté, MSI a fait dans le classique puisque l’on trouve un SSD M.2 et un emplacement pour disque dur 2,5”. Nous sommes donc loin des systèmes proposés sur d’autres marques avec des emplacements supplémentaires permettant de monter du RAID de SSD ou encore en doublant simplement les disques durs à plateaux. Mais ce manque, - si tant est que l’on puisse parler de manque - est en fait comblé par un lecteur DVD en slot-in. La petite touche d’humour de MSI : avoir mis une vis cruciforme pour verrouiller le lecteur dans son emplacement. D’un autre côté, ce système rudimentaire permet au portable de se passer d’un mécanisme complexe en plastique qui prend de la place et peut casser.

Puisque l’on vous parle des entrailles du MSI GE62 sous Skylake, il y a clairement un souci de maintenance. Les ports offerts sur le PC portable que l’on vous a décrit plus haut sont encadrés par le carénage plastique, sorte de berceau, qui englobe tout le dessous. De faite, après les 15 vis retirées de la carcasse, il faut jouer avec plusieurs lames plastiques pour sortir tous les ports doucement et tous en même temps pour soulever le capot. S’il faut un peu de technique et d’outils, on trouve dommage de ne pas pouvoir ouvrir plus simplement la machine pour son entretien de base.

On ne change pas non plus les batteries

A la découverte de la carte mère, ce qui saute tout de suite aux yeux, c’est la batterie. Aussi étrange qu’elle puisse paraître, il s’agit tout simplement d’accumulateurs type 18650 classique, mais un peu plus grosses. MSI indique six cellules sur la fiche technique du GE62, que nous pouvons donc compter facilement avec cette barre disposée tout en haut du PC. Si l’on peut penser que ce système de batterie plus conventionnel que les actuels batteries plates que l’on trouve dans les autres PC, notre test de lecture vidéo HD en continue affiche un bon score : 2 heures et 35 minutes. Sur nos autres laptops testés, seul l’Aorus x3+ v3 fait un meilleur score. Pour être totalement objectif, nous estimons ici que le processeur fait un bel effort sur la consommation en étant peu gourmand sur cette tâche.

MSI GE62 6QF 0685La dalle matte Full HD permet de contenir la consommation (contre une dalle Quad HD)

Dès lors qu’il s’agit de pousser un peu les composants, la batterie fond comme neige au soleil. Il faudra alors prévoir une prise électrique pas très loin pour continuer à jouer ou user des coeurs de calcul de son GE62. La batterie ne semble être son point fort comme ce fût déjà le cas sur la précédente version. En revanche, l’utilisation de composants dernière génération comme le CPU Skylake d’Intel ou encore le GPU Nvidia GTX 970M permet de jouer dans de bonnes conditions. Mais pour tenir les chevaux dans le coffre de ce PC portable, les deux turbines s’affolent rapidement. Nous avions déjà relevé le problème sur la précédente édition. De fait, si vous jouez dans une pièce à vivre partagée, vous allez vite recevoir des doléances.

Par contre, l’immersion sonore, pour couvrir le bruit des ventilateurs, est dans la moyenne. Les deux haut-parleurs avec le petit subwoofer positionné sous le vendre du PC portable permettent de profiter d’un film, de son jeu ou encore de réaliser une conversation vidéo sans aucun problème. Cela dit, pour l’écoute de la musique, ce n’est pas bien brillant. Bon, on est peut-être un peu sévère avec le système audio. Mais le subwoofer n’offre pas autant de basses que promis sur la page produit. Tandis que le système de virtualisation offre une spatialisation de l’écoute de la musique, on reste clairement sur notre faim. En revanche, avec un casque sur les oreilles, les sorties son sont tout de suite meilleures et permettent d’entendre les petits sons indispensables dans certains jeux.

Trop de logiciels, pas de cohérence...

L’on peut certainement s’attacher aux détails de ce type, mais ce qui est franchement indispensable, c’est l’écran. Et de ce côté, MSI nous propose une dalle de bonne facture. Cependant, les ingénieurs se sont amusés avec le logiciel “True Color” qui permet de modifier la colorimétrie à la volée. Et, même si avec les réglages automatiques désactivés, on apprécie de jouer sur ce PC portable, les fameux réglages automatiques peuvent rendre l’expérience plus qu’étrange. De temps en temps, le mécanisme d’anti lumière bleue s’active, sans que l’on ait pu comprendre pourquoi. Le réglage de la luminosité est également erratique avec des changements plutôt dans le mauvais sens. Avec un rayon de soleil, l’écran se met subitement à diminuer la luminosité, pour y voir encore moins bien. Alors pas le choix, il faut rentrer dans les paramètres du PC pour couper ce système.

MSI GE62 6QF 0695Le bloc de charge de 150W n'est pas franchement léger dans le sac à dos

Résumons : le châssis est identique à la révision 2QF avec 38 cm de long sur 26 cm de large et 2,7 cm d’épaisseur pour 2,4 kg. MSI n’a pas franchement changé les choses hormis le processeur et la carte graphique. En outre, avec le support du chipset pour Skylake, la RAM est passée à la DDR4. En revanche, la hausse de performances par rapport à la génération précédente n’est pas extraordinaire. Au mieux, nous obtenons 15% de mieux sur certains jeux nécessitant l’apport de calcul supplémentaire du CPU. Pour d’autres jeux, comme Tomb Raider, nous passons de 117 fps à 118 fps. Comme vous vous en rendez sûrement compte, entre la mouture 2QF et 6QF, le GPU est strictement le même. Mais alors, lequel choisir ? Aujourd’hui, le 2QF est encore en stock au prix de 1550€ environ, avec Windows 10. Tandis que le 6QF est aujourd’hui à 1850€, toujours avec une licence de Windows 10. Il y a donc 300€ de différence.

On pourrait vous laisser sur ce dilemme de savoir si mettre ou non ces 300 billets de plus dans ce PC portable. La qualité de fabrication est bonne dans l’ensemble. Mais on trouve franchement dommage d’augmenter d’autant la facture finale sachant que l’on est ici sur un véritable recyclage de châssis, de carte mère, jusqu’à la batterie. Si l’on peut alors conclure que le design industriel est clairement éprouvé, nous trouvons tout de même que les 300€ demandés ont un peu de mal à passer.

fleche Dalle Full HD matte,
fleche Enfin une vraie autonomie,
fleche Clavier SteelSeries.

fleche Maintenance compliquée,
fleche Ventilation bruyante,
fleche Prix un peu élevé.

Share