Jeudi, 20 Février

Dernière mise à jour20/02/2020 11:35:32 AM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage interne, SSD SSD Intel Série 335 240 Go, One NAND to rule them all

SSD Intel Série 335 240 Go, One NAND to rule them all

Envoyer Imprimer

Le classique des classiques, CrystalMark lance la première danse du bal, comme toujours.

Crystal

Le 335 apparait sous un jour particulier. Lecture et écriture séquentiels sont sans surprise, bons, mais à la traîne par rapport à des SSD de référence en 128 Go, dont l'honorable Samsung 830 et l'excellent M5 Pro.

Face à son cousin en NAND synchrone de la série 520, le 335 ne ravira pas la couronne sur les données mixtes, et pas plus sur les accès séquentiels. Le M5 Pro à densité moindre lui fait autant la nique, mais de manière générale, le petit dernier a pour lui de ne démériter nulle part pour autant.

 

Crystal-IOPS

 

Côté IOPS, les accès massivement parallèles font toujours honneur aux disques de 240 Go en écritures aléatoires, mais le QD32 ne fera pas entrer les SandForce 2 dans le palmarès de l'efficacité. Le delta marqué précédemment avec le 520 de même taille perdure, et la suprématie de certains 128 Go persiste en lecture.

Il reste que nous sommes en face d'un disque qui délivrera de très bonnes prestations globales, mais reste comme ses homologues de la série 330 bridé par les choix de segmentation d'Intel sur ses gammes SandForce.

Vient ensuite la séance de musculation du SF2281 avec les données incompressibles sous AS-SSD.

AS-SSD

La hiérarchie posée par CrystalMark en terme de débits séquentiels demeure identique dans le cas des données non compressibles, avec des performances en écritures à peine dégradées. Il semblerait qu'Intel aie bien travaillé sa cpoie et n'a pas fourni un firmware terminé à la truelle côté performances.

On remarque côté accès aléatoires threadés une petite surprise. Le résultat en écritures 64 threads est excellent, et dépasse d'une bonne tête le 520 cette fois. En soi, ce résultat qui titille la suprématie de la solution en mémoire synchrone a pas mal de sens !

Mon petit doigt me dit qu'Intel a retravaillé sa copie pour tirer parti du contrôleur de manière plus efficace en écritures sur les données non compressibles, là où un disque de 240 Go est bien censé briller à pleine charge ! Pour une solution pourvue d'une mémoire plus "économique", c'est un beau tableau de chasse.

Les profils "Game" et "Program" semblent donner raison à cette hypothèse, avec un bénéfice net tout aussi remarquable pour un disque de ce prix face à la déclinaison haut de gamme d'Intel. Sans être pour autant un cador, l'équilibre général de la solution transparait déja nettement.

Au petit jeu des profils d'ailleurs, certains disques de 128 Go restent très vaillants, comme le Samsung 830 et le Wildfire sous ce même SandForce (ici avec son tout dernier firmware 5.0.2 avant sa disparition totale de la gamme Patriot) qui disposent encore de beaux restes grace à leurs NAND respectives.

Question débits séquentiels, R.A.S., sauf le constant caractère insolent, voire vexant des Samsung 830 en écritures.

C'est au final tout ce que l'on attend d'un SSD, mais encore faut-il comprendrer et analyser celà sur des données plus complexes pour confirmer notre sentiment...

IMG_5739



Share