Samedi, 22 Février

Dernière mise à jour21/02/2020 11:44:12 AM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage interne, SSD Intel Serie 330

Intel Serie 330

Envoyer Imprimer

Les 330 sur le grill

 En bonne compagnie, voire en consanguinité.

 En données mixtes

 

Comparo_-_Crystal_SATA_III

Questions débits sur données mixtes, le 180 Go a trouvé clairement son alter-égo en la personne du Crucial M4 128 Go. Il devance ainsi systématiquement le cousin de la série 520 de 120 Go. 

Entrée de gamme ou pas, firmware du SandForce moins évolué ou pas, le 330 de 180 Go est bien né, et démontre que le rapport à la densité combiné avec la bonne tenue de la NAND Intel peut faire du bon boulot. Son avantage de taille lui apporte un petit bonus intéressant au niveau des performances, mais cela n'en fait pas non plus un "dragster" des SSD.

Le petit 60 Go poursuit quand à lui son parcours en toute modestie. Pas meilleur que sa déclinaison de la série 520, il n'en est pas pour autant risible. L'intérêt de son existence n'est de toute évidence pas à chercher dans une quelconqué véléité à se pavaner dans les benchmarks.

 

Comparo_-_Crystal_SATA_III_IOPS

 

Question efficacité à la charge, les 520 et 330 en 60 Go sont dans un mouchoir de poche avec un léger avantage, qui ressemble quand même beaucoup à l'application d'un léger rabais sur ce dernier pour ne pas les confondre. A se demander si une étiquette et un firmware n'ont tout simplement pas valsé entre les deux à ce stade de cosanguinité (et je ne parlerai pas du PCB !).

Le 180 Go fait belle figure en lectures aléatoires, mais patine en écritures. Rien de dramatique face à au 520 de 120 go, il le dépasse de plus d'une tête chaque fois. Du reste, les non-SandForceux embarquant un SoC Marvell se portent tous mieux à la tâche lorsque le threading commence à faire frémir le contrôleur, et ce, même lorsque la NAND embarquée est du même cru (confère, le M4 de Crucial qui hors le déficit en écriture commun aux deux disques, se refait sur les lectures aléatoires threadées et non threadées).

 

 En données incompressibles

AS_SSD_SATA_III

Les données incompressibles, c'est la douloureuse tradition de la mise au peloton des SF-2281. Séries 520 et 330 comprises, ces derniers se lissent tous dans les proportions de leurs concurrents. PNY, Patriot, Intel, tous voient leurs performances se contracter, quelle que soit le type de NAND embarquée.

Le léger avantage de taille du 330 180 go par rapport à un 520 de 120 Go permet de canaliser le fléchissement des performances. Sans tenir la cadence exceptionnelle d'un M5 Pro, il n'en demeure pas moins que l'avantage de ce format intermédiaire dépasse tout de même le simple ajout d'espace et profite à l'équilibre général du disque. C'est un argument certain en sa faveur.

La version d'entrée de gamme de la série 330 évite la dégringolade, mais au final, fait jeu égal, vraiment égal, avec la version de la série 520. A cette échelle de performances, les légers avantages partagés ça et là entre les deux sont de l'ordre de l'imperceptibe et du pur aléa.



Share