Samedi, 22 Février

Dernière mise à jour21/02/2020 11:44:12 AM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage interne, SSD Intel Serie 330

Intel Serie 330

Envoyer Imprimer

Anvil et contre tous

Le développement d'Anvil poursuit son bonhomme de chemin et s'améliore chaque fois en apportant des ajustement utiles. Encore en version Release Candidate, mais toujours diablement efficace, ce dernier va prendre son assise dans nos tests pour appuyer les profils de performances, et remplacer AS-SSD pour une étude détaillée des performances en fonction de la compressibilité des données.

AS-SSD reste à nos côtés tout de même, afin d'harmoniser la comparaison avec les disques précédents, et illustrer les performances en 64 threads. 

En raison de l'espace libre, le disque de 60 Go ne peut pas passer le test de l'échantillon de 32Go (2 fichiers de 32 Go chacun en lecture / écriture).

En présence d'un SandForce, nous démarrons avec le test des données incompressibles.


Sur des données incompressibles

Pour le 60 Go

 

ATA_INTEL_SSDSC2CT06_SCSI_Disk_Device_60GB_16GB-20120919-2259

 

Dans la pire des situations pour un SF-2281, le 330 60 Go tire la langue en montée en charge. Que ce soit en lecture ou en écriture, le disque peine à lever la barre lorsque le threading passe de 4 à 16. Dans un sens, celui ci ne chute pas non plus. Le défaut structurel dû à la taille et la densité du disque ne joue pas en faveur du contrôleur qui ne fait pas nécessairement ici goulot d'étrangelement. Quoique ?

Pour le 180 Go

INTEL_SSDSC2CT180A3_180GB_16GB-20120916-1141

 

INTEL_SSDSC2CT180A3_180GB_32GB-20120916-1129

 

La déclinaison de 180 Go, bien mieux lotie en densité peut elle grimper bien plus haut en performances. Mais là encore, le SandForce bute en écritures 4K QD4. Mais en lecture, que ce soit sur un échantillon de 16 ou de 32 Go, il décolle en lecture. Par contre, nous sommes clairement éloignés des 42K IOPS promis en lecture, et aussi très loin des 52K en écritures. Voyons ce que l'algorithme de compression peut faire pour les performances sur la serie 330.


Sur des données compressibles à 46%

Pour le 60 Go

 

ATA_INTEL_SSDSC2CT06_SCSI_Disk_Device_60GB_16GB-20120919-2320

 

A ce seuil de compressibilité, les SandForce sont en principe comme un poisson dans l'eau. Pour le 60 Go, le threading en lecture ne fait que légèrement grimper l'efficacité, mais en écritures, c'est un bon du simple au double par rapport aux données incompressibles. Nous sommes dans les clous des 12K IOPS en lecture et 25K IOPS déclarés par Intel pour cette référence. C'est plutôt cohérent aussi avec ce qu'on attend d'un SandForce et, disons-le, ce n'est semble-t-il pas un firmware au rabais.

Pour le 180 Go

INTEL_SSDSC2CT180A3_180GB_16GB-20120916-1110


INTEL_SSDSC2CT180A3_180GB_32GB-20120916-1110

 

Le profil applicatif aide le 180 Go à montrer son plein potentiel. Cette fois nous y sommes, les clous posés sur le datasheet est respecté. Mais comme d'habitude, pas dans toutes les circonstances. Il suffit d'être prévenu.

Du reste, c'est un très bon résultat qui ne demande qu'à être confirmé en 60 threads sous AS-SSD, vu les marges prises par le contrôleur lors de la montée en charge (très notable en lecture).


Sur les données totalement compressibles

 Pour le 60 Go

 

ATA_INTEL_SSDSC2CT06_SCSI_Disk_Device_60GB_16GB-20120919-2328

 

Au jeu de la mongolfière, le 60 Go se donneà fond et cartonne en écritures threadées. Par contre, en lecture, rien ne bouge pour ainsi dire. Le contrôleur semble faire des claquettes avec cette quantité de NAND, mais permet néanmoins de profiter assez sereinement de son petit espace.

Pour le 180 Go

 

INTEL_SSDSC2CT180A3_180GB_16GB-20120916-1046

 

INTEL_SSDSC2CT180A3_180GB_32GB-20120916-1055

 

Quantité de puces oblige, le 180 Go malgré sa taille atypique continue à "performer" dans le bon sens en profitant lui d'une progression parallèle de l'efficacité en lecture et en écriture.

A titre d'exemple, ses perforamnces en écritures QD16 dépassent celles du Plextor M5 Pro 128 Go dans ce profil, et l'égalent à partir du QD4. C'est impressionant, mais c'est surtout vain, à part si vous ne manipulez que des fichiers texte rédigés dans le bloc note...

Mais que se passe-t-il pour les 330 en QD64 incompressible alors ?

AS_SSD_60_Go

Le plus petit des Dalton reste teigneux en progressant encore un peu en écritures par rapport au QD16 sous Anvil, à condition d'avoir du SATA III. On remarquera toutefois que cette progression ne révolutionnera rien, et que SATA II ou SATA III, le disque se comportera de manière quasi identique. Sa capacité en écriture grévant largement ses performances, ce SSD ne gavera même pas le contrôleur SATA II.

AS_SSD_180_Go

Autre musique chez le 180 Go, il prend tout, l'apport de bande passante du SATA III, et le gain de performances en QD64 qu'il met à profit fort bien. Pourtant le disque s'est comporté de manière ératique en lectures aléatoires 4KB sur les deux contrôleurs. Heureusement, nous ne portons pas de crédit aux "notes" délivrées par les benchmarks, et ce comportement n'eut lieu que sous AS-SSD. Nous n'en ferons pas un grief, le disque s'est très bien comporté sous Anvil et CrystalMark, et les différents outils de monitoring employés, dont la SSD Toolbox d'Intel ne nous ont pas renvoyé d'alerte quelconque.



Share