Samedi, 22 Février

Dernière mise à jour21/02/2020 11:44:12 AM GMT

Vous êtes ici Articles Cartes mères Gigabyte X299 AORUS Gaming 3

Gigabyte X299 AORUS Gaming 3

Envoyer Imprimer

Voici la première carte mère en socket LGA2066 et chipset Intel X299 pour processeur Intel Core X-series et il s’agit de la Gigabyte X299 AORUS Gaming 3.
IMGP2552Signée Aorus elle est donc tout indiquée pour le jeu. Elle embarque une plénitude d’équipements dernier cris pour les utilisateurs exigeants dont le budget reste relativement modéré.

La marque met en avant quelques caractéristiques intéressantes comme le Dual M.2, un contrôleur son de première qualité tout comme pour le réseau mais aussi l’USB 3.1 Gen 2. Désormais le RGB Fusion semble définitivement adopté.
La X299 AORUS Gaming 3 dispose donc de l’intégralité des avantages liés aux plateformes X299 sans superflus ce qui lui permet de conserver un tarif plus attractif que les modèles très haut de gamme.
01Elle est bien sûr compatible avec les derniers processeurs Intel Core X-series. Dans un premier temps cette famille peut sembler difficile à appréhender mais en réalité il n’en est rien.
Au jour de ce test, cinq processeurs sont disponibles. Deux font partie de la famille Kaby Lake X (i5-7640X et i7-7740X) et les trois derniers sont des Skylake-X (i7 7800X, i7 7820X et i9-7900X).
Fondamentalement, il n’existe pas de différences importantes entre ces deux gammes. Elles sont toutes deux gravées en 14nm et en socket 1151, les Kaby Lake sont sortis après les Skylake avec des fréquences plus élevées.
Concernant les versions X comme d’habitude le nombre de cœurs et les fréquences varient. Le 7640X intègre 4 cœurs et le 7900X en a 10. Les fréquences démarrent à 3Ghz (le 7900X) pour atteindre 4.3GHz (7740X).
02Cette répartition des spécifications reprend la logique des fameux Xeon régulièrement scindée en deux « clans Â» : nombre de cÅ“urs ou fréquences élevées.
C’est pourquoi le 7740X atteint 4.3GHz sans turbo mais « seulement Â» 4 cÅ“urs et le 7900X a 10 cÅ“urs mais 1GHz de moins.

Concernant le chipset Intel X299, il succède donc au X99. Il supporte dix ports USB 3.0 et huit interfaces SATA 3 (6 USB et 10 SATA auparavant) . Il gère également 24 lignes PCI Express 3.0 (8 lignes 2.0 pour le X99). On note enfin l’arrivée de Intel Optane technology permettant d’accélérer les débits des disques durs grâce à l’ajout de SSD NVMe.

Après avoir fait le tour des nouveautés de la plateforme X299, nous pouvons nous concentrer sur les arguments propres à Gigabyte déjà toutes présentes sur les versions X270.
Sont donc à la carte six menus : éclairage, audio, refroidissement, performances, connectique et fiabilité.
RGB Fusion, le système façon « guirlande de Noël Â» n’arrive toujours pas à nous convaincre. Par contre le contrôleur audio ALC 1220 est plus intéressant tout comme les condensateurs Wima allemands qui les accompagne.

Smart Fan 5 se veut la solution ultime en termes de refroidissement avec 9 sondes de températures, 8 connecteurs pour les ventilateurs et une application intelligente pour gérer le tout automatiquement ou manuellement.

03Et comme le X299 ne gère pas nativement USB 3.1, Gigabyte ajute un ASMedia 3142. Enfin la marque s’attaque au souffre avec un Design Anti-Sulfur. Les soudures des composants sont traitées contre ce méchant élément chimique qui pourrait contrarier le bon fonctionnement du PC. Nous nous répétons à nouveau : à vouloir en faire trop, la crédibilité s’amenuise.
Malgré cette fausse note qu’il faut considérer comme un argument commercial secondaire, il faut bien entendu retenir que la qualité de fabrication de cette X299 AORUS Gaming 3 est exemplaire et n’a rien à envier aux modèles bien plus chers.


Layout

Les cartes mères étant toutes basées sur un schéma identique (emplacement socket, ram, pci, ou sata), nous ne parcourons que les points propres à la marque (radiateurs, connectique ou fonctionnalités spécifiques).
IMGP2553La Gigabyte X299 AORUS Gaming 3 reprend un design tout ce qui a de plus classique dans la catégorie plateformes avancées dédiées au jeu.
IMGP2559Version 3 oblige tous les ports PCIe ne sont pas renforcés et le cache du panneau de connectique arrière s’arrète à la partie supérieure.
Sinon ce modèle ressemble aux générations précédentes X99. Le résultat final est réussi.
IMGP2560Huit ports SATA sont disponibles, exit les versions SATA 10 totalement inutiles.
IMGP2562Côté panneau arrière c’est le minimum pour une carte de ce type : huit USB dont 2x 3.1 gen 2 type A et C.


BIOS

Les BIOS Gigabyte de même génération sont pour ainsi dire identiques, par conséquent nous reprenons la partie concernée de notre précédent test.

Gigabyte nous propose un BIOS esthétiquement proche de la génération précédente mais réorganise quelque peu ses menus.
Le BIOS fait l’impasse sur une page d’accueil simplifiée pour aller à l’essentiel. Gigabyte privilégie donc la clarté et la lisibilité.

Bios1

C’est un excellent choix que nous apprécions car les BIOS des versions antérieures n’étaient pas les plus réussies.
Le menu horizontal se compose de sept sections. Tous renferment un nombre impressionnant d’options qui satisferont avant tout les utilisateurs avancés.

Bios2MIT regroupe le paramétrage de l’overclocking, des fréquences et des tensions. La première partie reprend les informations du CPU et de la RAM.

Bios3Viennent ensuite les fréquences du BCLK, de l’iGP, du processeur et de la RAM.
Bios4L’intégralité des timings sont disponibles.
Bios8Parmi les sous options liées au processeur, une page complète permet de personnaliser les limites en termes de consommation électrique.
Bios9La page de monitoring est plus classique en reprenant les tensions, les températures et les régimes des ventilateurs.
Bios10Le menu informations système se contente d’indiquer la version du BIOS et le choix de la langue est aussi disponible.
Bios11Les options du BIOS concernent le démarrage du PC.
Bios12Dans le menu Périphériques, figurent le réseau, l’audio et le stockage.

Bios15Le menu de gestion de l’énergie reste des plus classiques avec les différentes méthodes de mise sous tension ainsi que les différents niveaux d’état de veille.
Bios16Le dernier menu propose l’enregistrement des paramètres et la création de profils. Le BIOS Gigabyte gagne donc en lisibilité.


Logiciels

Dans ce chapitre également nous reprenons la partie de notre test précédent car les applications sont identiques.

Chez Gigabyte l’organisation du BIOS a été repensée pour une meilleure lisibilité et les applications fournies avec la carte mère bénéficient de nombreuses mises à jour. L’ensemble des outils sont disponibles via un unique menu appelé Control Center.
Snap1Parmi les plus intéressantes, figurent EasyTune, 3D OSD, Ambient LED, System Information Viewer et Smart Keyboard.
EasyTune est dédié à l’overclocking. Quatre profils sont disponibles par défaut même si rien n’empêche les utilisateurs d’effectuer leurs propres réglages.
Snap2En mode manuel, Le bus BCLK, les coefficients du CPU et toutes les tensions sont disponibles.
Snap3La mémoire est bien représentée avec la fréquence, les profils XMP et même les timings.
Snap4Deux options seulement sont disponibles dans les options d’alimentation. Nous aurions davantage apprécié de retrouver celles présentes dans le BIOS.

Snap53D OSD permettra aux joueurs d’afficher certaines informations de leur carte graphique directement sur leurs jeux.
Snap6Ambient LED est le dernier gadget proposé par Gigabyte. Il autorise les utilisateurs à personnaliser la couleur et le fonctionnement des LED situées sur la carte mère et sur le panneau arrière.
Snap7Enfin System Information Viewer prend en charge le fonctionnement des ventilateurs et reprend toutes les informations relatives à la carte mère et aux différents composants installés.

Des seuils d’alertes personnalisables préviendront les utilisateurs en cas de dépassement de température ou de tout autre disfonctionnement. 
Snap18De plus System Information Viewer peut enregistrer toutes les données dans le but de les analyser. Une fonction très intéressante que seule propose une poignée de cartes mères.


Protocole de test

Hardware

IMGP2809_2

Processeur : Intel i9 7900X
RAM : 4x8GB Corsair Vengeance LPX 3600MHz
IMGP2568Ventirad : Be Quiet! Shadow Rock
Boitier : Cooler Master Storm
Stockage SSD : Intel Serie 310 120GB
Stockage HDD : Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache
Alimentation : Enermax Platimax 1000W
Carte graphique : GTX 780
Convertisseur SATA/USB 3.0 : ICY Box IB-111U3-Hub
Convertisseur SATA/eSATA : Akasa Elite

Software

Windows 7 X64 installé sur un HDD SATA Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connecté sur le premier port SATA 6Gbps (si disponible).

Tous les pilotes installés sont en dernière version disponible à la date du test.

Mesures réseau

LAN: Benchmark ATTO mesurant le transfert entre la plateforme de test et un NAS Qnap TS1079 Pro équipé d'un SSD Intel Serie 330 120Go.

WAN: l'interface Wifi (si disponible) est testée via le benchmark ATTO mesurant le transfert avec un NAS Qnap TS1079 Pro et équipé d'un SSD Intel Serie 330 120Go. La connexion est assurée via un routeur D-Link DIR-865L.

Smart Response Technology (si disponible)

Fonctionnalité désactivée, HDD seul:
- durée du démarrage de la machine (à partir de la mise sous tension jusqu'au chargement complet de Windows installé dans les conditions indiquées ci dessus)
- durée du démarrage de Word 2007
- durée du démarrage de Adobe Photoshop CS4

activation Intel Smart Response Technology avec un SSD Intel Serie 310 120GB (connecté sur un adaptateur mSATA si nécessaire).
Redémarrage 3x la machine avec à chaque fois le lancement des applications mesurées.
Mesure boot, Word et Photoshop.

Lucid Virtu MVP

IGP HD3000 Intel i7 2600K
GPU Radeon HD6970 remplacée par GTX-670

Passe 1 : IGP seul


Mesure 3DMark 11 profil Extreme

Mesure Metro 2033 en 3 profils (low/med/high)

Niveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4. Résolution : 1280 x 1024.
Niveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4. Résolution 1680 x 1050.
Niveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16. Résolution 1920 x 1080.

Passe 2: GPU seul.

Passe 3: IGP + GPU Lucid Virtu MVP activé.

Stockage

SATA: SSD Intel Serie 310 120GB via ATTO sur ports SATA II (3Gbps) & III (6Gbps) du chipset principal puis des contrôleurs tiers (si disponibles).

RAID: 5 HDD Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connectés sur le contrôleur principal puis secondaire (si disponible)

Benchmark ATTO RAID mode 0 (2HDD & 5HDD), 1 (2HDD), 10 (4HDD) et 5 (3HDD & 5HDD).

Interfaces

Mesure sur chaque contrôleur

SSD Intel Serie 310 120GB connecté à un ICY Box IB-111U3-Hub
Mesure ATTO sur chaque contrôleur en USB 3.0 et 2.0 (si disponible).

eSATA: ATTO sur SSD Intel Serie 310 120GB connecté à un Akasa Elite

Consommation électrique

Mesures effectuées à la prise électrique de la plateforme de test

CPU à fréquence stock en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)
CPU à fréquence OC en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)

Températures

Aida 64 System Stability Test 8mins fréquence stock + ventilateurs profil automatique

Benchmark CPU

Configuration par défaut: paramètres automatique.

Overclocking automatique: outil overclocking activé (si disponible).

Overclocking manuel: fréquence maximale atteignable stable le temps des benchmarks (watercooling pour les cartes mèers dédiées).

Software 

 SuperPI 1Mo
 wPrime 1024
 Cinebench
 PCMark 2011
 7Zip
 Truecrypt
 UCBench
 X264 Benchmark
 3DMark 2011
 Metro 2033

Champs d'applications: 

 Calculs intensifs
 Bureautique et Multimédia
 Traitement de fichiers
 3D


Performances générales

Wprime

 

 

wprime

La Gigabyte X299 AORUS Gaming 3 reste proche des 70 secondes.

 

Aida64

shoot_maxxmem

Nous utilisons Aida64 pour mesurer la bande passante de la mémoire vive.

aida

La Gigabyte X299 AORUS Gaming 3 dépasse les 30GB/s en bande passante mémoire.

 


Performances production

Cinebench

shoot_cinebench

Cinebench est l’un des tests les plus intéressants de notre panel car il compte parmi les rares à exploiter à 100% la puissance des CPU.

cinebench

Notre carte de test franchit la barre des 25 points.

 


Conclusion

La Gigabyte X299 AORUS Gaming 3 est la première carte mère X299 que nous testons et qui nous permet donc de découvrir le potentiel des nouveau processeurs Intel Core i9.
IMGP2554Avec une étiquette dépassant les trois cents euros, il va de soit que nos exigences seront sans concession. Or la nouvelle carte mère de Gigabyte fait un sans faute sur les trois points fondamentaux : Qualité de fabrication, équipements et fonctionnalités embarquées.

Pour répondre à la question que tout le monde se pose à savoir si Intel X299 est un meilleur choix qu’AMD Ryzen, et bien oui à condition de vouloir disposer d’un maximum de puissance pour des applications très spécifiques sachant tirer parti d’autant d’unités de calcul. Cela concerne donc l’encodage vidéo et toute autre production de contenus multimédia.
A partir du moment où l’on opte pour un PC à base de chipset Intel X299, la AORUS Gaming 3 ne décevra pas. Le choix des composants ne laisse aucun doute sur sa fiabilité à très long termes et nous avons pu apprécier de très bonnes possibilités d’évolution et d’extension.

alt alt

fleche Rapport qualité prix

 

Share