Dimanche, 26 Janvier

Dernière mise à jour24/01/2020 02:54:20 PM GMT

Vous êtes ici Articles Cartes mères

Cartes méres

59Chrono : Gigabyte P55M-UD4, elle à tout d'une grande !

Envoyer Imprimer

Après la P55-GD65 de chez MSI, nous attaquons aujourd’hui la GA-P55M-UD4 de chez Gigabyte. P55M pour une carte avec un chipset P55, et un socket LGA 1156, et M pour un format micro-ATX.  Petit format donc, mais nous allons voir qu'elle a tout d’une grande avec des options très intéressantes.

P55-GD65

59 Chrono : MSI P55-GD65, une carte avec des checks points et du Génie

Envoyer Imprimer

P55-GD65

Le lancement des nouveaux CPU de chez Intel, alias Core i7 8xx et Core i5 7xx s'approche à grands pas ; en attendant, nous vous proposons un premier tour du propriétaire de la P55-GD65 de chez MSI.

Test : Gigabyte MA790FXT-UD5P, la carte AM3 pour Phenom II

Envoyer Imprimer

{menu Introduction}
Introduction

Nous avions testé il y a quelque temps les nouveaux Phenom II d'AMD, la plate-forme utilisée était la Gigabyte MA790FXT-UD5P, c'est maintenant au tour de la carte mère de monter au charbon. L'AM3 amène le support de la DDR3 au CPU AMD qui étaient jusque là limité à la DDR2, dans nos tests CPU nous avions vu que le changement ne fait pas gagner énormément comme c'était déjà le cas chez Intel. Maintenant la DDR3 a bien baissé et envisager une carte mère utilisant la DDR3 n'est plus déplacé. Mais assez parlé, regardons ce que cette MA790FXT-UD5P à dans le ventre à travers nos tests de performances, réseau, Sata, carte son, ...

MA790FXT-UD5P

{mospagebreak}
{menu Présentation de la carte - Layout}
Présentation de la carte – Layout

MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P

La carte MA790FXT-UD5P de chez Gigabyte toute bleue et blanche est plutôt bien finie. Elle fait partie de la série des Ultra Durable 3 avec une couche de cuivre qui passe de 1oz à 2oz, même si  ce n’est pas directement visible.

MA790FXT-UD5P

MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P

La carte est équipée de quatre radiateurs, trois d’entre eux sont reliés par un caloduc. Le Southbridge est relié au Northbridge par un caloduc, tandis qu’un autre caloduc fait la liaison entre le Northbridge et l’étage d’alimentation du CPU. Le dernier radiateur, isolé en bas de la carte, sera chargé de refroidir le contrôleur RAID Jmicron (les quatre ports Sata blancs). Pour terminer sur le refroidissement la carte possède 5 connecteurs pour ventilateur, dont 2 sont au format PWM. Le CPU sera alimenté par un étage d’alimentation à 8+2 phases qui devrait être à même, d’après le constructeur, de supporter les CPU avec un TDP de 140 Watts, de quoi voir venir !

MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P

La carte possède deux ports PCIe 16x compatible Crossfire, chaque carte peut disposer jusque trois slots pour de gros ventirads. Même avec des cartes PCIe très longues aucun connecteur de la carte mère ne sera bloqué. La carte possède également trois PCIe 1X et deux PCI classiques.

MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P MA790FXT-UD5P

La carte dispose de pas moins 10 ports Sata mais on peut regretter qu’ils soient absolument tous coudés à 90°, cela peut être gênant dans certains boîtiers étroits. La carte a également la bonne idée de garder un port paralèlle pour imprimante et un port série. Sont également présents quatre USB, un Firewire, un lecteur de disquette et un connecteur IDE (2 périphériques). Bonheur des testeurs, overclockeurs et bidouilleurs de tout poils, la carte est équipée de boutons On/Off, Reset et Clear Cmos.

MA790FXT-UD5P

Comme à son habitude Gigabyte propose un back panel extrêmement bien rempli avec pas moins de 8 USB, 2 Firewire, 2 RJ45 Gigabits et 2 PS/2 (clavier et souris). Pour la partie son on dispose de 6 jacks 3.5 et deux sorties numériques (RCA et optique). Un back panel vraiment complet donc !

{mospagebreak}
{menu Présentation de la carte - Bios}
Présentation de la carte – Bios

Paramètres CPU et Northbridge :

Fréquence Host CPU (pas) : 200 - 500 (1Mhz)
 CPU Ratio (pas) : 5 - 35 (0.5x)
 Northbridge Ratio (pas) : 5 - 20 (1x)
 Ratio du lien HT (pas) : 1 – 13 (1x)
 Longueur du bus HT : 8 ou 16 bits
 Fréquence PCIe (pas) : 100 – 200 (1Mhz)

Paramètres mémoires
Fréquence RAM : 4x – 5.33x – 6.66x – 8x
 Cas Latency : 4 – 12
 RAS To CAS : 5 - 12
 RAS Precharge : 5 - 12
 Commande Rate (CMD) : 1T ou 2T
 DCTs Mode : Ganged ou Unganged
Tensions :
Tension CPU 1.35V par défaut (Paliers) : -0.6 – Vcore – +0.6  (0.025V)
 Tension RAM 1.6V par défaut (Paliers) : +0.05 – +0.750 (0.05V)
 Tension Northbridge 1.1v par défaut (Paliers) : +0.1 – +0.3 (0.1V)
 Tension Southbridge 1.2V par défaut (Paliers) : +0.1 – +0.3 (0.1V)
 Tension PCIe et PLL 1.8v par défaut (Paliers) : +0.1 – +0.3 (0.1V)
 Tension DDR VTT Voltage Control 0.8 par défaut : 0.8 – 1.1V (0.025V)

MA790FXT-UD5P

MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P MA790FXT-UD5P

Comme c'est souvent le cas avec Gigabyte le Bios est complet et relativement accessible. Voici comme d'habitude une petite vidéo détaillant tous les menus du Bios puis ensuite la traditionnelle galerie de photos. Notez que sur cette carte aussi un menu caché existe, il suffit de faire Ctrl + F1 pour voir apparaître Advanced Chipset Features avec une seule option à l'intérieur : SB750 Spread Spectrum. Un petit menu récapitulatif est également caché dans le M.I.B du Bios, il suffit de faire F9 pour avoir un résumé de la carte : CPU, version du Bios (y compris en backup, adresse Mac, ...)

{flv}MA790FXT-ud5p{/flv}

MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P
MA790FXT-UD5P MA790FXT-UD5P

{mospagebreak}
{menu Performance - Pc Mark Vantage}
Performances générales : Pc Mark Vantage

Nous avons utilisé ici la dernière version du logiciel de mesure des performances générales d’un ordinateur  Pc Mark Vantage. Les scores correspondent donc à l’ensemble de la configuration carte mère, CPU, carte graphique, disque dur et barrette mémoire. 

{mospagebreak}
{menu Performance réseau}
Performances réseau

Pour mesurer les performances du ou des ports réseau de la carte mère nous nous sommes servis du logiciel fourni par Microsoft : NTttcp. L’ordinateur témoin et l’ordinateur servant à rédiger les tests : carte mère Intel 965P avec un Q6600 et 4 Giga de DDR2. Ici aussi Windows Vista en SP1 est installé. Les deux machines sont seules sur le switch au moment du test. Pour chaque sens de mesure (lecture/écriture) le test est répété 5 fois et la moyenne est conservée.

MA790FXT-UD5P

MA790FXT-UD5P

Un écart de quelques mégabits ne veut pas dire grand chose, par contre la MA790FXT-UD5P s'illustre de bien triste façon. En effet, en émission elle est largement derrière les autres avec presque 200Mbits de retard que ça soit sur le port 1 ou 2. En réception aussi elle est derrière avec 70-100Mbits de retard. Le taux d'utilisation du CPU est relativement proche entre la AM3 et l'AM2+, mais la carte X58 est largement devant, les performances du Core i7 ne doivent pas y être étrangères.

{mospagebreak}
{menu Performances controleur Sata}
Performances Sata

HdTune sera le maître de cérémonie, nous relèverons le taux moyen de transfert et le taux de l’interface via le Burst mode. Les ports Sata provenant du Northbridge sont testés mais aussi d’éventuels ports  supplémentaires avec un contrôleur externe.

MA790FXT-UD5P

La MA790FXT-UD5P est équipée avec une puce Jmicron pour lui donner 4 ports Sata supplémentaires, nous avons donc testé les deux contrôleurs pour mesurer au plus juste la carte. Le contrôleur intégré ne pose pas de problème particulier si ce n'est l'interface qui semble limité à 120Mo/s Le contrôleur Jmicron en revanche ne s'en sort pas aussi bien avec des débits en écriture plombés à 58Mo/s de moyenne contre 74 normalement. Dommage, bien que malgré tout 6 ports Sata (du chipset) n'ont pas posé de problèmes.

{mospagebreak}
{menu Performance carte son}
Performances Carte son

Pour mesurer la qualité du signal sonore de la carte son nous avons utilisé Right Mark Audio. Je tiens d’ailleurs à remercier Loïc pour son aide et ses conseils dans la mise au point de cette partie du protocole. Le logiciel donne énormément de détails sur la carte, nous nous concentrerons sur l’indice final et sur le rendement de la carte.

Le rapport signal bruit donne déjà un bon indice de la qualité sonore des cartes son, si la chalengeur du jour est à égalité avec l'EX58-DS4, il n'en est pas de même pour la GA790GX-DS4H qui se retrouve à plus de 5Db derrière. La MA790FXT-UD5P s'en sort ici de fort belle manière avec de très bons résultats, en effet 90Db pour une carte son intégrée ce n'est vraiment pas mal même si des cartes haut de gamme ou professionnelles sont capables de monter largement plus haut ...

Regardons maintenant les autres résultats fournis par le logiciel Rmaa avec les indices de performances suivant le type de mesure. Nous avons effectué une moyenne de tous les tests et remis ce résultat sous forme d'indice sur 100. Certaines cartes très haut de gamme sont capables d'obtenir des notes de 100/100, cela laisse assez songeur...

MA790FXT-UD5P

Le premier mode 16 bits 44Khz correspond à la qualité CD, c'est dans ce mode que les cartes sont auront le moins bon rendement, en effet, l'augmentation du taux d'échantillonnages améliorent les performances. Les performances générales des cartes sont relativement proches avec malgré tout un léger avantage, en moyenne, pour la carte AM2+ et la X58.

MA790FXT-UD5P

MA790FXT-UD5P

Le passage en 96Khz donne par contre l'avantage à la carte MA790FXT-UD5P de chez Gigabyte, mais un avantage relativement léger.

{mospagebreak}
{menu Consomation et Overclocking}

Consommation

La MA790FXT-UD5P fait mieux que sa consoeur, mais il faut dire que le 790GX possède un chipset vidéo intégré mais s'il a été désactivé pour le test. En tout état de cause, lorsqu'on passe le CPU sous OCCT l'écart de consommation croît encore un peu plus en faveur de la 790FXT-UD5P, bonne nouvelle pour cette carte. Elle fait partie de la série Ultra Durable 3, les quelques Watts en moins viennent peut-être de là !

Overclocking

Finissons avec un petit mot sur l'overclocking. Nous avons cherché à mesurer la fréquence maximum du bus CPU que la carte a été capable de fournir. Par défaut, elle est à 200Mhz. Nous avons pu obtenir un très beau 320Mhz de manière stable sous plus de 30 minutes d'OCCT, 320Mhz avec toutes les tensions de la carte mère par défaut. Une belle performance qui devrait permettre d'overclocker correctement son CPU avec cette MA790FXT-UD5P.

{mospagebreak}
{menu Conclusion}
Conclusion

La MA790FXT-UD5P nous a donné toute satisfaction, elle possède un bios relativement bien abouti qui nous a permis d'effectuer des régages précis et un overclocking relativement important en montant le FSB à 320Mhz ! Le Layout de la carte est bien soigné sans défaut majeur, à part les ports Sata qui sont tous coudés à 90°, c'est dommage.

Reste que malgré tout quelques points noirs sont à signaler, à commencer par les contrôleurs Sata qui ne sont pas les plus performants, loin de là. Le contrôleur réseau est lui aussi en dessous des autres cartes que nous avons testés. C'est bien dommage car sans cela la carte s'en serait parfaitement sortie.

Alors finalement cette carte vaut-elle le coup ? Eh bien la réponse est en demi-teinte, ce n'est pas tant le contrôleur réseau que les ports Sata qui nous dérangent. En effet, ceux fournis par la puce Jmicron accusent de grosses pertes en écriture, et tous les ports souffrent d'une limitation en Burst mode, c'est vraiment dommage.

Maintenant la 790-FXT-UD5P possède, comme souvent avec Gigabyte, un Bundle complet et un back panel à faire rougir plus d'une autre carte. Si vous utilisez un (ou plusieurs) disque dur classique sur votre carte alors les ports Sata seront tout aussi performants que ceux d'une autre carte, maintenant pour du RAID ou des SSD cela risque de ne plus être le cas en fonction de ce que vous y mettrez. A vous de voir donc en fonction de ses éléments.

Pas d'Award donc pour le moment, en attendant de pouvoir la comparer à d'autres carte AM3, ce qui sera fait rapidement.

MA790FXT-UD5P

 

Test : Gigabyte EX58-DS4, performante à petit prix ?

Envoyer Imprimer
Articles
{navigation}

Introduction

Il y a presque deux mois le Core i7, et le X58 avec lui, étaient lancés officiellement par Intel. Nouveau chipset, nouveau socket voilà de quoi donner du baume au cœur des fabricants de cartes mères. A l'époque, nous avions publié un comparatif de quatre cartes : Gigabyte EX58-UD5, MSI Eclipse, Asus P6T Deluxe et Rampage II Extreme.

Aujourd'hui, nous ajoutons une carte à ce comparatif mais une carte qui part d'emblée avec un avantage : son prix. A un peu plus de 200€ elle est la moins chère des cartes mères X58 actuellement disponibles.à la vente. Mais sur le plan des performances que vaut-elle face à ses consœurs ? L'EX58-DS4 a-t-elle fait l'impasse sur des fonctions intéressantes ou sur la qualité ? Toutes les réponses dans notre test de la Gigabyte EX58-DS4.

Gigabyte EX58-DS4

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Gigabyte EX54-DS4 : Layout

Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4

Nombre de ports PCIe 16X : 3 avec du 16X-8X-8X
Nombre de ports PCIe 1X : 1
Nombre de ports PCIe 4X : 1
Nombre de ports PCI : 2
Nombre de connecteurs ventilateurs : 5 (2 en PWM)
Emplacements mémoires : 6 en DDR3
Port Stata : 8 (eSata à prendre sur les ports Sata)
Port SAS : 0
Port USB2 :12 ( 8 sur backplane)
Port Firewire : 3 (1 sur backplane)
Port RJ45 : 1
Port souris/clavier : Oui/Oui
Audio : 6 sorties jack + 2 numériques (RCA et Optique)
IDE : Oui
Floppy : Oui
Port Serie : 1

Gigabyte EX58-DS4

Commençons par le Layout de la X58-DS4 et regardons si pour arriver à un prix aussi bas Gigabyte a dû faire beaucoup de sacrifices !

Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4

Cette carte ne fait pas partie de la série Ultra Durable 3 comme l'était l'EX58-UD5, elle fait partie de l'ancienne génération Ultra Durable. La différence se situe principalement au niveau du PCB qui possède plus de couches sur l'UD3 ; et qui, a une épaisseur de cuivre doublée (de 1oz l'UD3 passe à deux Oz). Nous avions déjà parlé longuement de l'Ultra Durable 3 avec le test de l'EP45-UD3P, pour plus de renseignements je vous laisse jeter un œil à ce dossier. Malgré tout étant de la série Ultra Durable, elle est équipée avec 100% de condensateurs de type solide.

Le Northbridge est refroidi par un radiateur qui est lui-même relié au premier radiateur de l'étage d'alimentation par un Caloduc. Le reste de l'étage d'alimentation est refroidi par un petit radiateur stylisé qui ressemble un peu à ceux équipant les dernières cartes P45.

Gigabyte EX58-DS4

Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4
Ligne bleue : 16X
Ligne orange : 8X

Deuxième ligne en 8X

L'EX58-DS4 possède trois lignes PCIe 16X, mais une seule est câblée en 16X, les deux autres sont simplement câblées en 8X. Le CrossfireX est bien entendu possible sur cette carte avec dans ce cas une configuration en 16X-8X contrairement à l'EX58-UD5 qui possède deux ports PCIe 16X câblés en 16X. Pour mémoire le X58 gère 36 lignes PCIe au total et peut donc, à lui seul, gérer deux lignes en 16X ou bien comme ici une ligne en 16X et deux autres en 8X-8X.

Et le SLI ? Rien de ce côté-là malheureusement, le SLI n'est pas activable sur l'EX58-DS4 puisque la carte n'est pas certifiée par Nvidia. Pour pouvoir activer du SLI sur du X58 il faut que la carte soit certifiée et que Nvidia l'intègre dans ses pilotes. Officiellement Nvidia souhaite contrôler la qualité des cartes certifiées SLI, ce qui est louable, mais la contrepartie pour les fabricants est soit d'y intégrer une puce Nvidia, soit d'acheter une licence auprès de Nvidia (dans les deux cas il faut payer). Bref pas de SLI et c'est bien dommage, c'est là la plus grosse différence entre l'EX548-DS4 et l'EX58-UD5 que nous avions testée le mois dernier.

Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4

La carte est équipée de huit ports Sata, six viennent directement du Northbridge (les bleus) et deux sont ajoutés par une puce additionnelle de chez Jmicron (en violet). Un bouton poussoir on/off est directement soudé à la carte, il se trouve juste à côté des emplacements mémoire. Juste à côté se trouve également un autre bouton poussoir : Reset. Quatre ports USB, deux Firewire, un série, un ID et un floppy sont disponible sur la carte. Dernier point, la carte est équipée de six connecteurs pour ventilateurs et, une fois n'est pas coutume, comme sur l'EX58-UD5 deux sont au format PWM (qui est rétro-compatible 3 pins).

Gigabyte EX58-DS4

Le Backpanel de l'EX58-DS4 contient les principaux éléments nécessaires, rien ne manque. Huit USB, un Firewire, deux PS2, un Ethernet RJ45 ainsi que six sorties jack 3.5 et deux sorties numériques (RCA et optique) pour la partie sonore. également présent un bouton Clear CMOS pour remettre à zéro le Bios sans avoir à ouvrir le boîtier, c'est une bonne idée. Le Backpanel est identique à celui de l'EX58-UD5 sauf que cette dernière intègre deux ports Ethernet.

Quelques photos pour comparer l'EX58-DS4 et l'EX58-UD5, des cartes au final relativement proches, les étages d'alimentation par exemple sont identiques.

Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Gigabyte EX58-DS4 : Bios

Paramètres sur les cores :
Fréquence Host CPU : 100 - 1200 (1Mhz)
CPU Ratio : 12 - 44
Fréquence Uncore CPU : 12x - 48x soit 1200Mhz - 6400Mhz (1x soit Host Clock ~ 133Mhz par défaut)
Fréquence QPI : 36x, 44x, 48x et slow mode
Turbo Mode : Activé ou Désactivé
Nombres de Cores utilisés : 1 - 2 - 3 ou 4
Multi Threading : Oui / Non
C3/C6/C7 : Activé ou Désactivé

Paramètres mémoires
Fréquence RAM : Coef 6 - 8 - 10 - 12 - 14 - 16 - 18
Cas réglables indépendamment pour chaque barrette : Oui
Cas Latency : 6 - 16
RAS To CAS : 1 - 15
RAS Precharge : 1 - 15
Commande Rate (CMD) : Oui 1T ou 2T

Tensions :
Tension CPU (Paliers) : 0.5V -> 1.9V (0.00625V)
Tension CPU PLL (Paliers) : 1.4V -> 2.52V (0.02V)
Tension RAM (Paliers) : 1.3V -> 2.6V ( 0.02V)
Tension QPI/Dram : 1.06V -> 1.96V (0.02V)
Tension Northbridge (Paliers) : 1.0V -> 2.0V (0.02V)
Tension Southbridge (Paliers) : 0.920V -> 2.38V (0.02V)
Tension PCIe Northbridge : 1.0V -> 2.14V (0.02V)
Tension PCIe Southbridge : calée sur le Northbridge.

Gigabyte EX58-DS4

Le Bios de l'EX58-UD5 était déjà bienl, celui de l'EX58-DS4 prend la même tournure, il se paye même le luxe d'améliorer certaines fonctions. Pour autant, difficile de le comparer à celui de l'EX58-UD5 testée maintenant il y a un mois et dont les versions ont bien dû changer.

Comme d'habitude, je vous laisse la vidéo pour faire un tour complet du BIOS et de tous ses paramètres, et ensuite une série de photos détaillées du BIOS de la carte.

{flv}Bios-EX58-DS4{/flv}

Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4
Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4
{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Bios

Nous avons repris dans ce tableau les principales caractéristiques des BIOS des quatre cartes du jour. En vert les cartes avec les meilleures options, en orange les cartes légèrement moins configurables et en rouge les cartes limitant trop les options.

Comparatif X58

En ligne de mire de l'EX58-DS4, nous avons l’EX58-UD5 également de chez Gigabyte mais un cran au-dessus dans la gamme. Finalement pas de grosses différences entre nos cartes, l'EX58-DS4 se permet même de s'améliorer légèrement avec une plus grande amplitude pour la fréquence Uncore du Core i7. Le Bios de notre EX58-DS4 est plus récent et il est tout à fait possible que l'EX58-UD5 possède maintenant les mêmes options.

Quoiqu'il en soit, l'EX58-DS4 reste une très bonne carte avec un BIOS vraiment complet permettant des réglages très fins tout en étant poussés.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Bundle

Comparatif X58

Le Bundle est le maillon faible de cette carte, il est extrêmement réduit et fait pâle figure comparer aux autres. 4 nappes Sata, une nappe IDE et une Floppy c'est tout ce qu'il y a. Nous regrettons surtout l'absence d'équerre PCI eSata pourtant livrée d'habitude chez Gigabyte. Pour autant tout le monde n'a pas besoin de 10 nappes Sata avec sa carte mère et il faut faire la part des choses et ne pas oublier le prix relativement faible de la carte pour du X58. La composition du bundle n'enlève rien à qualité de la carte, mais Gigabyte nous a habitué à mieux de ce côté-là.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Connectique

Comparatif X58

L'EX58-DS4 est équipée de trois ports PCIe 16X, mais un seul est câblé en 16X, les deux autres le sont en 8X, c'est là une des grosses différences avec l'EX58-UD5 qui possédait deux ports PCIe 16x câblés en 16X. La carte EX58-DS4 offre deux autres différences notables avec sa grande sœur : le nombre de ports Sata. L'UD5 en possède 10 tandis que sur la DS4 il faut se contenter de 8, ce qui n'est déjà pas si mal. Pour finir la carte du jour n'est équipée que d'un seul connecteur Ethernet Gigabit alors que l'EX58-UD5 en a deux.

Si le Bios ne laissait pas transparaître de différences notables entre les deux cartes Gigabyte, le Layout et la connectique des cartes ne se comporte pas de la même manière. Pour autant l'EX58-DS4 n'a pas de gros défauts et devrait pouvoir satisfaire la majorité des utilisateurs.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Performances mémoire

Petit rappel, le contrôleur mémoire ne fait plus partie du chipset comme sur X38, P45, P35, 975X, ... mais il est maintenant intégré au processeur. Dans ce cas la bande passante mémoire devrait être identique sur toutes les cartes mères, mais cela ne devrait-il changer qu'entre CPU ? En théorie oui, mais en pratique cela dépendra de la manière dont la ram sera configurée. Pour notre test nous avons laissé les cartes mères configurer les timings en mode automatique et relevé les performances.

Bande passante et Latence

L'EX58-DS4 arrive en deuxième position, juste derrière une autre carte Gigabyte : l'EX58-UD5. Si la différence entre les deux cartes Gigabyte n'est pas énorme, elle maintient malgré tous les autres à une petite distance. Gigabyte réussit dans ce test à avoir de bonnes performances avec les deux cartes que nous avons pu tester. Les cartes Gigabyte  doivent arriver à ajuster au mieux les timmings des barettes de mémoires, un bon point.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Performances des ports PCIe en CrossfireX : 3Dmark Vantage

Pour les performances des ports PCIe nous avons utilisé le logiciel 3D Mark Vantage et relevé l'indice de performances fourni pour le GPU. Nous avons d'abord fait les mesures avec une seule 4850 installée sur tous les ports PCIe 16X disponibles sur la carte. Nous avons ensuite voulu vérifier ce que donne un CrossfireX sur cette même plateforme et nous avons donc monté un CrossfireX avec une 4870 et une 4850 en positionnant les cartes dans les slots 1 et 2.

Même si nous avons à chaque fois installé la 4850 sur les trois ports PCIe 16X disponibles nous n'avons mis qu'un seul indice de performance pour la simple raison que quelque soit le port utilisé les résultats étaient les mêmes aux incertitudes de mesures près.

L'EX58-DS4 se comporte plutôt bien avec la 4850, et en CrossfireX les performances sont bonnes. L'EX58-DS4 se place dans le haut du tableau de nos cinq cartes X58. Rien à dire de ce côté-là, le CrossfireX ne pose aucun problème. Le seul point à noter vient des ports PCIe. En effet, sur l'EX58-DS4 il y a un seul port câblé en 16X, les deux autres le sont en 8X alors que sur l'EX58-UD5 et les autres de notre comparatif il y a deux ports PCIe 16X câblé en 16X.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Performances des ports PCIe en SLI : 3Dmark Vantage

Comparatif X58     Comparatif X58
De gauche à droite un SLI de GTX 280 sur respectivement l'Eclipse de chez MSI et la X58-UD5 de chez Gigabyte

Comparatif X58     Comparatif X58
De gauche à droite un SLI de GTX 280 sur respectivement La Rampage II Extreme et la P6T Deluxe, toute deux de chez Asus

Pour les performances des ports PCIe nous avons utilisé le logiciel 3D Mark Vantage et relevé l'indice de performance fourni pour le CPU et pour le GPU. A chaque fois nous avons installé notre Gigabyte GTX280 sur chacun des ports PCIe disponibles. Nous avons ensuite voulu vérifier ce que donne un SLI sur cette même plateforme et nous avons donc monté un SLI de GTX 280 en positionnant les cartes dans différentes configurations : slot 1 et slot 2 et ensuite slot 1 et slot 3.

Même si nous avons à chaque fois installé la GTX280 sur les trois ports PCIe 16X disponibles nous n'avons mis qu'un seul indice de performance pour la simple raison que quelque soit le port utilisé les résultats étaient les mêmes aux incertitudes près.

C'est clairement ici que beaucoup de choses se jouent ! L'EX58-DS4 ne gère pas le SLI, ou du moins les pilotes Nvidia refuseront d'activer le SLI puisque la carte ne fait pas partie des modèles officiellement supportés. En effet, pour être certifiée SLI une carte mère X58 doit soit posséder une puce Nforce 200, soit le constructeur doit acheter la licence à Nvidia ; ce n'est pas le cas sur l'EX58-DS4. Les amateurs de SLI passeront leur chemin vers un autre modèle tandis que les Fan boys AMD ne seront absolument pas gênés ; tout comme la majorité des gens qui n'ont qu'une seule carte graphique dans leur PC.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Performances générales : Pc Mark Vantage

La gestion de la mémoire de l'EX58-DS4 semble meilleure que les autres cartes avec des performances 10% supérieures en moyenne. La partie Music du test est lui par contre en légère baisse tandis que le test Productivité perd lui 10%.

Malgré tout, les performances globales de l'EX58-DS4 restent dans la moyenne des autres cartes et elle fait un score quasi-identique à celui de l'EX58-UD5.

Cliquez pour agrandir l'image L'EX58-DS4 reste dans la moyenne de ce que font les autres cartes, les performances mémoire sont un peu au-dessus, mais elle bénéficie d'un Bios plus récent pouvant expliquant ce gain de performance. Donc au final le prix est en baisse, mais pas les performances générales de la carte, c'est parfait.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Consommation électrique

Les consommations en Burn et en Idle

Rappelons que deux cartes nous avaient posé quelques problèmes : la Gigabyte EX58-UD5 et la MSI Eclipse, elles ne changeaient pas le coefficient du CPU (comme l'autorise le mode Turbo) contrairement aux deux Asus. La grosse différence de consommation entre ces deux groupes venant en partie du fait que les Asus tournaient a 25*133Mhz contre 24*133 pour l'Eclipse et l'EX58-UD5.

L'EX58-DS4 pour sa part fonctionne constamment en 25*133Mhz (dans le bios le coefficient est bien réglé sur 24), même si le coefficient sélectionné dans le Bios est 24 ! La consommation en Idle de nos deux cartes est équivalente alors que la consommation en Burn de l'EX58-DS4 est logiquement devant celle de l'EX58-UD5. Dans tous les cas l'EX58-DS4 consomme moins que les deux cartes de chez Asus, la P6T Deluxe et la Rampage II Extreme, pour une fréquence finale à peu près équivalente.

Overclocking.

L'overclocking avait été le parent pauvre de l'EX58-UD5, mais heureusement il en est tout autrement pour l'EX58-DS4. Cette dernière est monté à 185Mhz, fréquence stable testée pendant 30 minutes d'OCCT. Il ne faut malgré tout pas oublier que les quatre cartes testées précédemment étaient pour certaines en pré-série avec des Bios pas complètement finalisés.

Toujours est-il que l'EX58-DS4 s'en tire vraiment très bien, surtout pour une carte vendue à seulement 220 €, elle fait aussi bien que les autres vendues plus chères comme les Asus P6T Deluxe ou la Rampage II Extreme

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

ConclusionGigabyte EX58-DS4

Gigabyte EX58-DS4Alors finalement le prix un cran en dessous des autres induit-il forcément des performances un cran au-dessous également ? Au vu des performances et des relevés faits sur cette carte la réponse est évidement non ! L'EX58-DS4 n'a absolument pas à rougir des autres cartes de ce comparatif, elle fait aussi bien que les autres sur le plan des performances. Pour le moment c'est la carte mère pour Core i7 la moins chére ( un peu plus de 200€), ses performances sont bonnes et elle s'overclock facilement ; elle mérie largement notre award coup de coeur !

Gigabyte EX58-DS4Le Bios est aussi très complet avec énormément de réglages sur l'EX58-DS4, tout comme sur l'EX58-UD5. Le Bios ressemble beaucoup à celui de l'EX58-UD5 qui nous avait déjà fait très bonne impression en améliorant même certains points. L'overclocking est également très bon puisque nous avons pu atteindre 185Mhz stable, vérifié avec 30 minutes d'OCCT.

Pour autant l'EX58-DS4 n'est pas parfaite, en effet, il est impossible d'utiliser deux cartes graphiques de chez Nvidia en SLI, la carte n'étant pas certifiées par la firme au caméléon les pilotes refuseront d'activer le SLI. Pour autant un CrossfireX ne posera aucun problème sur cette EX58-DS4.

Cette carte se fera la compagne idéale d'un Core i7 920 et vous donnera entière satisfaction si vous n'etes pas intéressé par un SLI. Une carte à recommander !


Performances globales
Prix pour du X58
Bios complet
Capacité d'overclocking
Layout et connectique


Pas de SLI possible
Crossfire forcément en 16X-8X, pas de 16X-16X
Bundle pauvre
Pas d'eSata ni d'équerre

Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4 Gigabyte EX58-DS4


Remerciement : Gigabyte France

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :
Comparatif : Quatre cartes mères X58 pour Core i7 !
Ca y est, le Core i7 (nom de code Nehalem) est officiellement lancé aujourd'hui par Intel ; et avec ce nouveau processeur vient un nouveau chipset : le X58, mais aussi un nouveau socket : le LGA 1366. Dans ce comparatif ...
Comparatif de 4 cartes mères : Trois X38 et une P35
Il y a presque un an nous vous proposions un test du chipset P35 express de chez Intel. Nous continuons aujourd’hui avec le X38. Pour simplifier le X38 est le haut de gamme du P35 tout comme le 975X é...
Test : Gigabyte GA-MA78GM-S2H 
Aujourd'hui nous nous intéressons au dernier chipset de chez AMD pour socket AM2+ : le 780G. L'une des grosses nouveautés de ce chipset est d'intégrer un GPU compatible directX 10 et permettant, du mo...
Test du D.e.s. de Gigabyte : vraiment économe ? 
Gigabyte a annoncé il y a deux semaines une nouvelle fonction pour ses cartes mères. Pour une fois cette fonction n’est pas uniquement réservée au haut de gamme et touche quasiment toute la gamme des ..
Test : Gigabyte GA-73UM-S2H 
Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chip...
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel a fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...
Defilé de mode chez MSI : 3 cartes P35 comparées
Le successeur des chipsets pour les processeurs Intel en socket 775 est arrivé. Il apporte le support officiel de FSB à 1333Mhz et sera compatible avec les futurs processeurs Intel gravés en 45nm (Pen...

 

Comparatif : Quatre cartes mères X58 pour Core i7 !

Envoyer Imprimer
Articles
{navigation}

Introduction

Ca y est, le Core i7 (nom de code Nehalem) est officiellement lancé aujourd'hui par Intel ; et avec ce nouveau processeur vient un nouveau chipset : le X58, mais aussi un nouveau socket : le LGA 1366. Dans ce comparatif nous allons nous intéresser principalement aux cartes mères et à l'implantation du chipset. Pour ce comparatif nous nous sommes procuré quatre cartes à base de X58 : l'Eclipse de chez MSI (340€) , la P6T Deluxe  ( 230€ en fait non c'est 300€ !) de chez Asus, l'EX58-UD5 (270€) de chez Gigabyte et enfin une autre carte de chez Asus mais résolument haut de gamme, la Rampage II Extreme (400€).

Comparatif X58

Le Core i7 intègre maintenant le contrôleur mémoire en son sein, ce qui fait ça de moins à gérer pour le chipset (et donc les cartes mères) ; cela veut-il dire qu’elles vont toutes devenir aussi performantes les unes que les autres ? Que va donner la gestion des ports PCIe de nos cartes, le SLI va-t-il correctement fonctionner sur tous les modèles ? Les réponses à ces questions et bien d'autres dans notre comparatif.
Je peux déjà vous dire que rien n'est joué et qu'il y a des différences entre nos modèles, ne serait-ce déjà que les options du BIOS pour régler tous les paramètres de notre Core i7 965 Extreme Edition. En effet ce Core i7 possède un nombre de paramètres très important ; comment vont s'en sortir nos cartes ?

Comparatif X58

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Asus P6T Deluxe : Layout

Comparatif X58
Comparatif X58

Nombre de ports PCIe 16X : 3 (Certifié SLI seulement, pas 3-Way SLI par Nvidia)
Nombre de ports PCIe 1X : 1
Nombre de ports PCI : 2
Nombre de connecteurs ventilateurs : 5 (1 en PWM)
Emplacements mémoires : 6 en DDR3
Port Stata : 6 + 1 port eSata
Port SAS : 2
Port USB2 : 14 ( 8 sur backplane)
Port Firewire : 2 (1 sur backplane)
Port RJ45 : 2 en Gigas
Port souris/clavier : oui mais 1 seul compatible clavier OU souris
Audio : 6 sorties jack + numériques (optique et Spdif)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : oui
Port Serie : non

Comparatif X58

Voici donc la première carte de ce comparatif de cartes mères basées sur le chipset X58 d'Intel, chipset pour les Core i7. Le plus marquant est sans aucun doute les six emplacements mémoires DDR3 car, rappelons-le, le Core i7 gère la mémoire en Triple Channel. Deux emplacements mémoires donc par canal, c'est le choix fait par tous les constructeurs présents dans ce comparatif.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

Niveau refroidissement, l'heure n'est plus, apparemment, à la démesure et l'extravagance. Le Northbridge et le Southbrige sont recouvert d'un fin radiateur de cuivre, l'étage d'alimentation est lui aussi refroidi avec deux radiateurs en cuivre, mais légèrement plus hauts. Notre ensemble de quatre radiateurs est relié par un caloduc faisant le tour complet. Sur le Northbridge nous trouvons également un radiateur avec de larges ailettes qui devrait permettre de refroidir l'ensemble avec le flux d'air du boîtier.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

L'étage d'alimentation du CPU est constitué de 16 phases, comme sur les P45 haut de gamme. L'étage d'alimentation pour le contrôleur mémoire possède quant à lui deux phases. Cinq connecteurs pour ventilateurs sont disséminés sur la carte, mais seulement un seul est compatible avec le PWN, c'est peu ! Nvidia l'a suffisamment rappelé, le X58 est compatible avec le SLI et même le 3-Way SLI, mais dans le cas présent on peut se poser la question de l'utilité des trois emplacements PCIe 16X de cette carte. Pourquoi ? Eh bien simplement car si on installe trois cartes, la deuxième ne peut être que simple slot vu que les deux derniers slots PCIe sont collés. Difficile dans ce cas de faire un 3-Way SLI de GTX 280 ou encore de 9800GTX.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

Pour le reste la carte possède six emplacements Sata dont quatre sont coudés à 90°. Par contre il est intéressant de noter que cette carte possède également deux ports SAS (Serial Attached SCSI), la nouvelle norme pour les disques SCSI. L'express Gate est toujours de la partie avec une version en tout point similaire à celui de la P5Q que nous avions testée précédemment.

Comparatif X58

Le backpanel est bien fourni, on y trouve 8 ports USB, deux ports Ethernet Giga, un port Firewire, un port eSata. Niveau audio, le backpanel contient 6 connecteurs au format jack et deux sorties audio numériques (RCA et optique). Un seul port PS2 résiste toujours et encore à l'envahisseur mais il sera compatible à la fois avec une souris et un clavier.

Suivant les modèles de cartes un petit écran USB est également livré, il permet d'afficher quelques informations en direct. Une autre version en tout point identique de la carte est disponible avec ce module en moins et un prix par conséquent plus bas...

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Asus P6T Deluxe : Bios

Paramètres sur les cores :
Fréquence Host CPU : 100Mhz -> 500Mhz
CPU Ratio : 12 ->63
Fréquence Uncore CPU : 1600Mhz -> 5600Mhz (133Mhz)
Fréquence QPI : 4800Mhz - 5866Mhz - 6400Mhz
Turbo Mode : Activé / Désactivé
Nombres de Cores utilisés : Non
Multi Threading : Oui / Non
C3/C6/C7 : Pas réglable

Paramètres mémoires
Fréquence RAM : Coef 6 - 8 - 10 - 12 - 14 - 16
Cas réglables indépendamment pour chaque barrette : Non
Cas Latency : 3 - 11
RAS To CAS : 3 - 10
RAS Precharge : 3 - 10
Commande Rate (CMD) : Oui : 1T, 2T et 3T

Tensions :
Tension CPU (Paliers) : 0.85V -> 1.7V et 2.1V si jumper enlevé (0.00625)
Tension CPU PLL (Paliers) : 1.8V -> 2.5V (0.02)
Tension RAM (Paliers) : 1.5V -> 1.9V et 2.46V si jumper enlevé (0.02)
Tension QPI/Dram : 1.2V -> 1.7V et 1.9V si jumper enlevé (0.00625)
Tension Northbridge (Paliers) : 1.1V-> 1.7V (0.02)
Tension Southbridge (Paliers) : 1.1V-> 1.4V (0.1)
Tension PCIe Northbridge : 1.5V -> 2.76V (0.02)
Tension PCIe Southbridge : 1.5V -> 1.8V (0.1)

Comparatif X58

Voici en photos la liste des paramètres réglables pour la tension sur cette P6T Deluxe. Ils sont nombreux et variés et les plus téméraires d'entre vous devront enlever un jumper sur la carte afin de débloquer les tensions les plus élevées pour le CPU, la RAM et le lien QPI. Le reste des options est complet, les réglages sont nombreux et devraient permettre d'overclocker et de régler au mieux son Core i7.

Comme d'habitude je vous laisse la vidéo pour faire un tour complet du BIOS et de tous ses paramètres, et ensuite une série de photos détaillées du BIOS de la carte.

{flv}BIOS-P6T{/flv}

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Asus Rampage II Extreme : Layout

Gigabyte EP45-DS4
Gigabyte EP45-DS4

Nombre de ports PCIe 16X : 3 Certifié SLI et 3-Way SLI par Nvidia
Nombre de ports PCIe 1X : 2 (1 occupé par la carte son)
Nombre de ports PCI : 1
Nombre de connecteurs ventilateurs : 8 (1 en PWM)
Emplacements mémoires : 6 en DDR3
Port Stata : 7 + 1 port eSata
Port SAS : 0
Port USB2 : 12 ( 6 sur backplane)
Port Firewire : 2 (1 sur backplane)
Port RJ45 : 2 en Gigas
Port souris/clavier : non/oui
Audio : Carte son Xfi - 6 sorties jack + numériques (optique et Spdif)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : oui
Port Série : non

Comparatif X58

 

Cette carte fait partie de la prestigieuse série ROG (Republic of Gamers) de la marque Asus, très haut de gamme (et prix en conséquence) ; cette carte regorge d'options et de fonctions. Déjà, par ses dimensions, la Rampage II Extreme donne le ton, elle n'est pas au format ATX classique, mais un peu plus large, prévoyez un boîtier adapté ! Sur cette carte tous les radiateurs sont reliés entre eux par des caloducs, cela va du Southbrige aux deux radiateurs de l'étage d'alimentation en passant par le Northbridge. Le radiateur du Southbrige est plutôt imposant et fait penser à celui de la Gigabyte EX58-UD5 (carte qui vient juste après dans le comparatif).

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

L'étage d'alimentation du CPU possède 16 phases (comme sur les P5Q Deluxe et supérieur) tandis que la mémoire bénéficie elle aussi d'une alimentation de trois phases. La plus grande largeur de la carte se fait bien sentir : il y a de la place, les 6 emplacements DDR3 ne sont pas collés au CPU ou encore à l'alimentation. La carte fait spacieuse malgré toutes ses fonctionnalités.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

Nous voici donc sur les fameux boutons pour jouer de l'overclocking directement depuis le PCB ! En effet, il suffit de brancher le petit écran LCD fourni avec la carte pour y voir s'afficher des informations comme les tensions ou la fréquence du bus CPU. Il est alors possible de les modifier directement depuis les boutons avec le PC démarré fonctionnant sous son OS ! C'est assez original ! Les petits connecteurs sont des points de mesure des tensions (cliquez pour agrandir les photos), on peut y mettre un adaptateur qui se fixera sur le Voltmètre ou bien faire directement contact sur les plots juste devant. Le bouton Start à la manière des voitures de course !

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58 Comparatif X58

Sur la carte mère, différentes diodes indiquent l'état des composants, par exemple pour la DDR nous avons trois niveaux suivant le voltage : Normal, High et Crazy. Comme tout bon gadget c'est inutile, donc totalement indispensable.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Asus Asus Rampage II Extreme : Bios

Paramètres sur les cores :
Fréquence Host CPU : 100Mhz -> 500Mhz (1Mhz)
CPU Ration : 12 -> 63
Fréquence Uncore CPU : 2133Mhz -> 5600Mhz (133Mhz)
Fréquence QPI : 4800Mhz - 5866Mhz - 6400Mhz
Turbo Mode : Activé / Désactivé
Nombre de Cores utilisés : Non
Multi Threading : Oui / Non
C3/C6/C7 : Activé ou Désactivé

Paramètres mémoires
Fréquence RAM : Coef 6 - 8 - 10 - 12 - 14 - 16
Cas réglables indépendamment pour chaque barrette : Non
Cas Latency : 3 - 11
RAS To CAS : 3 - 10
RAS Precharge : 3 - 10
Commande Rate (CMD) : Oui : 1T, 2T et 3T

Tensions :
Tension CPU (Paliers) : 0.85V -> 1.8V et 2.5V si jumper enlevé (0.00625)
Tension CPU PLL (Paliers) : 1.81592V -> 2.50492V (0.01325)
Tension RAM (Paliers) : 1.51106V -> 2.50481V (0.01325)
Tension QPI/Dram : 1.2V -> 1.8V et 2.5V si jumper enlevé (0.00625)
Tension Northbridge (Paliers) : 1.11341V-> 2.19991V (0.01325)
Tension Southbridge (Paliers) : 1.11341V-> 2.00116V (0.01325)
Tension PCIe Northbridge : 1.51106V -> 2.78306V (0.01325)
Tension PCIe Southbridge : 1.51106V -> 2.05431V (0.01325)

Comparatif X58

Le BIOS de la Rampage est à l'image de la carte : complet et clairement orienté overclocking ! On peut effectivement appliquer des tensions extrêmement élevées à la plupart des composants ; il faudra d'ailleurs bien faire attention aux réglages utilisés.

Comme d'habitude je vous laisse la vidéo pour faire un tour complet du BIOS et de tous ses paramètres. Autre point positif, le système de monitoring de la carte est vraiment bien fait et il est possible de monitorer également trois sondes supplémentaires (fournies en Bundle). Un BIOS résolument haut de gamme ici aussi, tout comme le reste.

{flv}BIOS-RAMPAGE{/flv}

Et maintenant la série de photos du BIOS :

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58

 

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Gigabyte X58-UD5 : Layout

Comparatif X58
Comparatif X58

Nombre de ports PCIe 16X : 3 avec soit du 16X-16X-1X, soit du 16X-8X-8X
Nombre de ports PCIe 1X : 1
Nombre de ports PCIe 4X : 1
Nombre de ports PCI : 2
Nombre de connecteurs ventilateurs : 6 (2 en PWM)
Emplacements mémoires : 6 en DDR3
Ports Sata : 10 (eSata à prendre sur les ports Sata)
Port SAS : 0
Port USB2 : 12 ( 8 sur backplane)
Port Firewire : 3 (1 sur backplane)
Port RJ45 : 2 en Gigas
Port souris/clavier : oui/oui
Audio : 6 sorties jack + numériques (optique et Spdif)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : oui
Port Serie : non

Comparatif X58

La X58-UD5 fait partie de la gamme Ultra Durable 3, pas de doute là-dessus c'est écrit en large dessus ! Nous avons testé une carte justement équipée de la technologie Ultra durable 3 la semaine dernière et cette technologie avait permis à la carte de baisser sa consommation électrique, ce qui ne peut être que bénéfique. La X58-UD5 utilise donc les nouvelles couleurs de l'Ultra Durable 3, le Northbridge et l'étage d'alimentation du CPU sont reliés entre eux grâce à des caloducs et un morceau du radiateur de l'étage d'alimentation vient directement se loger dans le backpanel pour permettre une meilleure dissipation de la chaleur. Le Southbrige est équipé d'un très vaste radiateur, il fait l'équivalent de cinq slots PCI en longueur mais heureusement il est très peu haut et il ne gênera absolument pas l'installation de n'importe quelle carte graphique.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

Sur l'EX58-UD5 l'étage d'alimentation du CPU comporte douze phases. La carte possède six emplacements pour ventilateurs dont deux sont au format compatible PWM, c'est deux fois mieux qu'Asus ! Il vaut de toute façon mieux avoir un connecteur PWM puisqu'ils sont rétro compatibles et que l'on peut sans aucun souci y brancher un ventilateur à trois pins.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

La carte comporte trois emplacements PCIe 16X et il sera possible d'y installer trois cartes doubles slots et donc éventuellement de faire du 3-Way SLI, si bien sûr vous acceptez de sacrifier le connecteur floppy, le port IDE, quatre USB internes et deux Firewire. Oui, c'est possible, mais personne n'a dit que ce serait facile ! Pour compléter la liste des ports, l'EX58-UD5 possède deux ports PCI, un port PCIe 1X et un autre PCIe 4X ; il devait rester trois lignes inutilisées et Gigabyte a décidé de les mettre ici. Bonne idée puisque de toute façon un port PCIe 4X est compatible avec des cartes 1X, alors pourquoi s'en priver ?
En tout cas, même avec du SLI de carte double slot longue, aucun des connecteurs de la carte ne sera inutilisable. Dans le cadre du 3-Way SLI, la série de connecteurs sur le bas de la carte (USB, Firewire IDE, ...) sera inutilisable, mais combien pourront se l'offrir ?

Comparatif X58


Le backpanel de l'EX58-UD5 est très complet, comme c'est quasi toujours le cas maintenant chez Gigabyte ; on y trouve 8 ports USB, deux ports Ethernet Giga, un Firewire et deux connecteurs PS2. Pour l'audio, 6 connecteurs jack et deux sorties numériques. Un bouton clear CMOS fait son apparition et la partie restante est occupée par le radiateur de l'étage d'alimentation comme précité.

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Gigabyte X58-UD5 : Bios

Paramètres sur les cores :
Fréquence Host CPU : 100Mhz -> 1200Mhz (1Mhz)
CPU Ratio : 12 -> 44
Fréquence Uncore CPU : 1600Mhz -> 4000Mhz ( 2* Host Clock~ 266Mhz par défaut)
Fréquence QPI : 4800Mhz - 5866Mhz - 6400Mhz
Turbo Mode : Activé / Désactivé
Nombre de Cores utilisés : 1 - 2 - 3 ou 4
Multi Threading : Oui / Non
C3/C6/C7 : Activé ou Désactivé

Paramétres mémoires
Fréquence RAM : Coef 6 - 8 - 10 - 12 - 14 - 16 - 18
Cas réglables indépendamment pour chaque barrette : Oui
Cas Latency : 6 - 16
RAS To CAS : 1 - 15
RAS Precharge : 1 - 15
Commande Rate (CMD) : Oui : 1T, 2T et 3T

Tensions :
Tension CPU (Paliers) : 0.5V -> 1.9V (0.00625)
Tension CPU PLL (Paliers) : 1.4V -> 2.5V (0.02V)
Tension RAM (Paliers) : 1.3V -> 2.6V (0.02V)
Tension QPI/Dram : 1.082V -> 2.0V (0.02V)
Tension Northbridge (Paliers) : 1.0V -> 2.0V (0.02V)
Tension Southbridge (Paliers) : 0.92V -> 2.38V (0.02V)
Tension PCIe Northbridge : 1.5V -> 2.14V (0.02V)
Tension PCIe Southbridge : calée sur le Northbridge.

Comparatif X58

Gigabyte fait fort avec le BIOS de son EX58-UD5 ! C'est par exemple la seule à proposer le réglage des timings mémoire indépendamment pour chaque canal. Si vous pensez réutiliser votre ancien kit DDR3 (si vous en avez un) et acheter simplement une barrette de plus pour bénéficier du Triple Channel, vous pourrez alors régler indépendamment les canaux. Gigabyte propose également de pouvoir régler le nombre de cœurs utilisés, 1, 2, 3 ou 4. Seule la Rampage II Extreme le propose également. Les tensions montent haut, seuls les amateurs d'azote liquide pourront éventuellement être limités par les 1.9Volt proposés par le Bios. Tout n'est pas rose pour autant, par exemple impossible de passer le coefficient en auto ce qui, à priori, empêche la carte de changer de coefficient lors de fortes sollicitations comme parviennent à le faire les autres cartes.

Comme d'habitude je vous laisse la vidéo pour faire un tour complet du BIOS et de tous ses paramètres.

{flv}BIOS-EX58-UD5{/flv}

Maintenant les photos du BIOS de l'EX58-UD5.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

MSI Eclipse : Layout

Comparatif X58
Comparatif X58

Nombre de ports PCIe 16X : 3
Nombre de ports PCIe 1X : 2
Nombre de ports PCI : 2
Nombre de connecteurs ventilateurs : 5 (1 en PWM)
Emplacements mémoires : 6 en DDR3
Port Sata : 10 + 2 eSata
Port SAS : 0
Port USB2 : 12 ( 8 sur backplane dont 4 plus espacé)
Port Firewire : 2 (1 sur backplane)
Port RJ45 : 2 en Gigas
Port souris/clavier : 2
Audio : 5 sorties jack + numériques (optique)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : non
Port Serie : oui

Comparatif X58

L'éclipse est très sage, son design notamment, beaucoup plus que ce à quoi nous avait habitué MSI ; plus de Circu pipe mais un radiateur ressemblant beaucoup plus à un radiateur qu'à un grand huit. Il est relié par deux caloducs au petit radiateur du Southbrige. L'étage d'alimentation a, lui,  droit à un radiateur un peu plus imposant.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

On retrouve le DrMos introduit par MSI dans ses cartes mères pour le lancement du P45 ; il s'agit de regrouper au sein d'une puce plusieurs composants pour réduire la consommation électrique, mais également l'échauffement de la carte. Lors de nos tests nous avions effectivement remarqué une légère baisse de la consommation électrique des cartes. Comme c'est maintenant toujours le cas, MSI utilise un étage d'alimentation à six phases, ce qui est largement suffisant !

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

La carte est équipée de pas moins de 10 ports Sata, dix viennent du ICH10R tandis que les quatre autres sont gérés par une puce additionnelle également compatible RAID. A la manière d'Asus avec son EZ Backup, MSI facilite l'installation d'un système RAID ; il suffit de cocher une option dans le BIOS pour faire du RAID 0 ou 1. Avec la carte mère, MSI livre un petit module équipé d'un écran LCD, il se fixe sur la carte et indique les étapes de Boot. Utile en cas de problème pour découvrir d'où vient le problème.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

A la grande joie des overclockeurs et des journalistes, la carte est équipée de bouton poussoir On/Off et Reset, c'est bien pratique. Le bouton DLed 2 fait changer les informations affichées sur le module avec l'écran LCD : vitesse du CPU, vitesse du Bus, tension, quelques infos défilent.

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58

L'Eclipse SLI est compatible avec seulement un SLI à deux cartes, pour un 3-Way SLI il faudra se tourner vers l'Eclipse +. Même si la carte intègre trois slot PCIe il faut que Nvidia la certifie et seulement à cette condition il sera possible d'activer le 3-Way SLI sur les cartes mères.

Comparatif X58

Le backpanel est complet, il ne manque rien. On y retrouve deux ports PS2, huit ports USB (dont quatre sont plus espacés que les autres pour de grosses clés par exemple). Deux ports eSATA, deux ports réseau et un port Firewire complètent l'ensemble. La partie sonore est faite par une carte PCIe 1x X-Fi. Le petit bouton poussoir permet de faire un Clear Cmos.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

MSI Eclipse : Bios

Paramétres sur les cores :
Fréquence Host CPU : 100Mhz -> 400Mhz (1Mhz)
CPU Ratio : 12 -> 24 (Défaut CPU, pourtant sur les Extremes ce devrait être débloqué)
Fréquence Uncore CPU : pas réglable
Fréquence QPI : 4800Mhz - 5866Mhz - 6400Mhz
Turbo Mode : Activé / Désactivé (Si Turbo possibilité de limiter les coefs de quatre Cores indépendamment 24 -> 255)
Nombre de Cores utilisés : pas réglable
Multi Threading : Activé ou Désactivé
C3/C6/C7 : Configurable

Paramètres mémoires
Fréquence RAM : Coef 6 - 8 - 10 - 12 - 14
Cas réglables indépendamment pour chaque barrette : non
Cas Latency : 5 - 10
RAS To CAS : 3 - 15
RAS Precharge : 3 - 15
Commande Rate (CMD) : Oui : 1T ou 2T

Tensions :
Tension CPU (Paliers) : - 320mV jusque + 630mv par rapport au défaut.
Tension CPU PLL (Paliers) : 1.0V -> 2.43V (0.01V)
Tension RAM (Paliers) : 1.2V -> 2.77V (0.01V)
Tension QPI/Dram : - 320mV jusque + 630mv par rapport au défaut.
Tension Northbridge (Paliers) : 0.78V -> 1.73V (0.01V)
Tension Southbridge (Paliers) : 0.70V -> 2.13V (0.01V)
Tension PCIe Northbridge : pas réglable
Tension PCIe Southbridge : pas réglable

Comparatif X58

Le Bios de l'Eclipse nous a quand même laissé un peu sur notre faim. En effet, il est impossible de changer la fréquence de l'Uncore du CPU, le coefficient de notre Core i7 Extreme Edition est bloqué à 24 alors même que les Extremes Editions sont débloqués au niveau du coefficient. Les coefficients pour le Ram ne dépassent pas 14 là où les autres montent jusque 16 voire 18 pour l'EX58-UD5. La carte MSI propose malgré tout quelques options intéressantes comme la gestion du mode Turbo. Quand le mode Turbo s'enclenche il est possible de définir pour chaque cœur physique une limite au niveau du coefficient. Le TDP maximum peut également être changé. Rappelons que le mode Turbo se fera dans la limite du TDP du CPU, sauf pour les Extremes Editions. Dans le cas de l'Eclipse on peut définir un TDP plus élevé pour notre Core i7 965.

Comme d'habitude je vous laisse la vidéo pour faire un tour complet du BIOS et de tous ses paramètres.

{flv}BIOS-X58-ECLIPSE{/flv}

Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
Comparatif X58
Comparatif X58 Comparatif X58
{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Bios

Nous avons repris dans ce tableau les principales caractéristiques des BIOS des quatre cartes du jour. En vert les cartes avec les meilleures options, en orange les cartes légèrement moins configurables et en rouge les cartes limitant trop les options. On remarque déjà que seule la MSI Eclipse possède du rouge, nous reviendrons là-dessus.

Comparatif X58

Trois cases rouges pour MSI. Pour commencer, il est impossible de monter le coefficient malgré le fait que notre processeur soit un Extreme Edition et donc débloqué au niveau du coefficient. Le deuxième problème vient de la fréquence Uncore qu'il est impossible de changer alors que toutes les autres cartes le permettent. Enfin la gestion de la mémoire est la moins fournie avec un coefficient ne montant que jusque 14 contre 16 pour les Asus et 18 pour la Gigabyte.

Pour la suite, les cartes sont toutes relativement bonnes, à noter que la Rampage II Extreme possède les meilleurs réglages au niveau de la tension sur quasi tous les paramètres. Si les Asus s'en sortent bien, la Gigabyte se place également très bien avec de nombreux réglages dont un qu'elle est la seule à offrir : pouvoir régler le nombre de cœurs utilisés de 1 à 4 ; la Rampage permet de régler le nombre de cores mais seulement 1 - 2 ou 4. Le coefficient multiplicateur ne monte pas au-delà de 44, en même temps avec un bus à 100Mhz cela fait déjà un minimum de 4.4 GHz donc des valeurs plus élevées ne sont pas réellement indispensables.

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Bundle

Comparatif X58

La Rampage est bien fournie, heureusement vu son prix ! Pour le reste, rien de bien exceptionnel, c'est fidèle à ce que font les marques d'habitude. Chez MSI, avec son Eclipse, nous avons droit à une X-FI, tout comme sur la Rampage II Extreme de chez Asus. Un point positif pour MSI, l'Eclipse est livrée avec une sonde de température, c'est toujours intéressant. Mais la reine reste évidement la Rampage II Extreme avec trois sondes de températures et des connecteurs pour prendre directement les tensions au voltmètre sur la carte. Dommage que nous n'ayons pas eu la X58-UD5 avec son Bundle, en général ils sont plutôt fournis chez Gigabyte. Nous l'avons demandée et mettrons à jour le dossier suivant les réponses fournies par ce constructeur.

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Connectique

Comparatif X58


Là encore la Rampage montre son orientation résolument overclocking/gaming avec pas moins de 8 connecteurs ventilateurs. Seul Gigabyte a installé deux connecteurs PWM (ils sont rétro compatibles avec les ventilateurs 3 points), les autres se contentent d'un seul au format PWM, dommage. Chez MSI on abandonne le lecteur de disquette, plus de connecteur ; un choix certes mais dans certains cas cela peut être bien utile quand même ...

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Performances mémoires

Petit rappel, le contrôleur mémoire ne fait plus partie du chipset comme sur X38, P45, P35, 975X, ... mais il est maintenant intégré au processeur. Dans ce cas la bande passante mémoire devrait être identique sur toutes les cartes mères, mais cela ne devrait-il changer qu'entre CPU ? En théorie oui, mais en pratique cela dépendra de la manière dont la ram sera configurée. Pour notre test nous avons laissé les cartes mères configurer les timings en mode automatique et relevé les performances.

Bande passante et Latence

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Performances des ports PCIe en CrossfireX : 3Dmark Vantage

Pour les performances des ports PCIe nous avons utilisé le logiciel 3D Mark Vantage et relevé l'indice de performances fourni pour le GPU. Nous avons d'abord fait les mesures avec une seule 4850 installée sur tous les ports PCIe 16X disponibles sur la carte. Nous avons ensuite voulu vérifier ce que donne un CrossfireX sur cette même plateforme et nous avons donc monté un CrossfireX avec une 4870 et une 4850 en positionnant les cartes dans les slots 1 et 2.

Même si nous avons à chaque fois installé la 4850 sur les trois ports PCIe 16X disponibles nous n'avons mis qu'un seul indice de performance pour la simple raison que quelque soit le port utilisé les résultats étaient les mêmes aux incertitudes de mesures près.

Les résultats en CrossfireX sont bons pour toutes nos cartes, aucune différence notable entre nos quatre cartes mères X58, il faut dire que le CrossfireX sur chipset Intel se fait depuis le P35 ! Regardons maintenant comment se comporte le SLI sur cette même plateforme.

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Performances des ports PCIe en SLI : 3Dmark Vantage

Comparatif X58     Comparatif X58
De gauche à droite un SLI de GTX 280 sur respectivement l'Eclipse de chez MSI et la X58-UD5 de chez Gigabyte

Comparatif X58     Comparatif X58
De gauche à droite un SLI de GTX 280 sur respectivement La Rampage II Extreme et la P6T Deluxe, toute deux de chez Asus

Pour les performances des ports PCIe nous avons utilisé le logiciel 3D Mark Vantage et relevé l'indice de performance fournis pour le CPU et pour le GPU. A chaque fois nous avons installé notre Gigabyte GTX280 sur chacun des ports PCIe disponibles. Nous avons ensuite voulu vérifier ce que donne un SLI sur cette même plateforme et nous avons donc monté un SLI de GTX 280 en positionnant les cartes dans différentes configurations : slot 1 et slot 2 et ensuite slot 1 et slot 3.

Même si nous avons à chaque fois installé la GTX280 sur les trois ports PCIe 16X disponibles nous n'avons mis qu'un seul indice de performance pour la simple raison que quelque soit le port utilisé les résultats étaient les mêmes aux incertitudes près.

Les résultats en SLI sont très bons, aucun souci particulier à signaler, les gains sont semblables à ce que nous avions pu mesurer sur notre P7N Diamond, une carte à base de 780i. Toutes les cartes se tiennent dans un mouchoir de poche extra light, qu'il s'agisse d'un SLI entre les deux premiers ports PCIe ou bien entre le premier et le troisième, pas de différence notable.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Performances générales : Pc Mark Vantage

 

Concernant la mémoire, l'Asus Rampage II Extrême fait parler d'elle c'est sûr, mais pas dans le bon sens ! Des performances en retrait par rapport aux autres cartes, surement la faute à un BIOS encore jeune, en tout cas espérons-le car à ce prix la carte ne peut souffrir d'un aussi gros défaut.

Pour le reste les cartes se tiennent dans des intervalles relativement proches avec quelques pourcents d'écart entre toutes nos cartes. La P6T Deluxe semble quand même légèrement à la traine dans le test disque dur. En communication la Rampage et l'Eclipse se détachent également légèrement.

Cliquez pour agrandir l'image Nous sommes quand même un peu déçus par la Rampage II Extreme qui est la seule en retrait dans sa gestion de la mémoire, mais cela devrait s'améliorer avec de nouvelles versions de Bios, enfin espérons-le ! Pour le reste toutes les cartes restent à peu près équivalentes, rien de spécial à signaler.

{mospagebreak}
Articles
{navigation}

Consommation électrique

Les consommations en Burn et en Idle

En Idle des différences existent bel et bien, elles montent jusque 11 Watts d'écart entre la Rampage II Extreme et la P6T Deluxe ou encore la Gigabyte EX58-UD5. Ces deux dernières sont d'ailleurs les plus économes avec 137 Watts en Idle, Gigabyte prend légèrement l'avantage lorsqu'on active le D.E.S Advanced. L'Eclipse de chez MSI consomme 7 watts de plus mais intègre une carte son X-FI sur port PCIe, ce qui doit alourdir quelque peu la note finale. La moins économe est la Rampage II Extreme, mais il est rare, en général, de ne pas choisir une carte de ce prix pour cela !

En burn on peut remarquer deux groupes distincts : les Asus d'un côté et le reste du monde (Gigabyte et MSI) ; mais pourquoi donc ? Eh bien c'est simple, si vous avez bien lu tout le début de l'article nous vous expliquons que la Gigabyte et la MSI avaient un problème sur le fonctionnement du coefficient multiplicateur. Chez Gigabyte il reste à 24, le mode Turbo du CPU ne semble pas fonctionner correctement alors que chez Asus en forte charge le coefficient passe bien à 25. Chez MSI le problème doit être le même puisqu'il nous aura été impossible de choisir plus que 24 dans les coefficients.

Les Asus consomment quasiment autant en burn et le CPU tourne donc à 25*133Mhz alors que chez Gigabyte et MSI on est à 24*133Mhz. Dans le second groupe Gigabyte est plus économe que MSI avec 5 watts de moins, des résultats semblables à ceux des cartes P45.

Overclocking.

Chez MSI et Gigabyte l'Overclocking fut pénible ; nous avons eu bien du mal à arriver à 150Mhz ; enfin bon, passer de 133 Mhz à 150 Mhz, c'est toujours ça ! Chez Asus par contre les choses se passent beaucoup mieux, la P6T Deluxe monte à 180 Mhz tandis que la Rampage II Extreme passe les 185 Mhz. Nous parlons ici de fréquences bootables par Windows et stables sous au moins 30 minutes d'OCCT.

{mospagebreak}

Articles
{navigation}

Conclusion

Comparatif X58


Pour être franc nous ne nous attendions pas à trouver autant de différences entre les cartes de ce comparatif ! Ne serait-ce que dans la gestion du fonctionnement du processeur chacun y va de son petit mélange interne, et suivant les cartes les options ne sont pas toutes les mêmes. Pour le BIOS, deux cartes sortent du lot, la Rampage II Extreme de chez Asus et la X58-UD5 de chez Gigabyte mais attention le prix entre les deux est loin d'être le même ! La Rampage sera à réserver aux plus exigents (et fortunés). Elle propose énormément de réglages très poussés et un petit pupitre de commande sur le PCB permettant un overclocking manuel même sous Windows.C'est beau, drôle à utiliser mais après, êtes-vous prêt à mettre 200 € de plus pour cette Rampage II Extreme ? A vous de voir.

Pour ce qui est des performances pures, rien à redire, que ce soit le SLI ou le Crossfire toutes nos cartes s'en sortent très bien. C'est vraiment agréable de pouvoir faire du SLI ou du Crossfire sur une même carte. Attention toutefois, toutes les X58 ne seront pas forcément compatibles SLI ; cela dépendra des certifications de chez Nvdia, car pour pouvoir être activé il faut que Nvidia l'initialise dans ses pilotes. Pour le Crossfire toutes les cartes seront compatibles, pas de soucis là-dessus.

[MAJ du 04/11/08 ] en fait la P6T Deluxe ne se trouve pas à 230€ comme prévu, mais vers 300€ , une augmentation pas anodine ! du coup la X58-UD5 devient la carte la moins chère de notre comparatif, dommage vraiment que le mode Turbo n'ai pas fonctionné sur cette carte ...

Asus P6T Deluxe (230€ en fait non c'est 300€ ! )

Comparatif X58

La P6T Deluxe restera pour nous l'actuelle gagnante de ce comparatif, de bonnes performances associées à un bon Layout, jusque là tout va bien. Mais elle ne s'arrête pas là puisqu'elle possède également un BIOS bien fourni et qu'elle monte haut en fréquence de BUS CPU : 180 Mhz ! La connectique est peut-être un tout petit peu en retrait, elle possède par exemple seulement 6 ports Sata alors que les autres en proposent en général plus ; mais en contrepartie elle intègre deux connecteurs SAS pour disques SCSI.

Bref, la P6T Deluxe est à l'heure actuelle, et en l'état de développement des BIOS, la carte la plus intéressante pour les Core i7 si vous avez un budget qui n'est pas extensible à l'infini. Pour les plus fortunés la Rampage II Extreme apporte son lot de fonctions et de jouets en plus mais l'augmentation du prix n'en vaut pas forcément la peine pour monsieur tout le monde.

Asus Rampage II Extreme (400€)

Comparatif X58

Il s'agit sans aucun doute de LA carte haut de gamme pour chouchouter et overclocker son Core i7. Les réglages des tensions y sont nombreux, précis tout en étant très puissants. Les overclockeurs aimeront certainement jouer avec les petits boutons et pad sur le PCB de la carte qui permet de l'overclocker même en étant sous son OS favori. Pour bien surveiller tout cela la carte regorge de monitorings poussés.

Gigabyte EX58-UD5 (270€)

Comparatif X58

L'EX58-UD5 laisse une double impression ; elle possède beaucoup de qualités, comme par exemple un BIOS qui est conçu avec bon nombre d'options, un Layout bien conçu, de bonnes performances et c'est en plus la carte la plus économe de notre comparatif. Elle est également certifiée Triple SLI, la seule autre certifiée étant la Rampage II Extreme. Pourquoi alors cette double impression ? Eh bien à cause de ses deux gros défauts : le mode turbo du CPU qui ne fonctionne pas correctement, le coefficient multiplicateur reste le même alors que les autres arrivent à l'augmenter en cas de forte sollicitation (ce qui est le principe du mode Turbo) et ensuite car il aura été très difficile de pousser la fréquence du bus du CPU, à peine 150 Mhz contre 133 Mhz de base là où les Asus montent à 180 Mhz.

MSI Eclipse (340€)

Comparatif X58

L'Eclipse de chez MSI ne semble pas encore complètement finalisée ; en même temps cette carte est une pré-série, espérons que des modifications seront apportées. Nous regrettons par exemple l'impossibilité de changer la fréquence Uncore du CPU ; autre regret, celui de ne pas pouvoir augmenter le coefficient multiplicateur et également des ratios mémoires trop pessimistes. Comme pour la Gigabyte le mode Turbo ne fonctionne pas correctement ; de même la fréquence maximum du bus CPU se sera limitée à 150 Mhz, c'est peu. Ceci-dit, cette Eclipse possède des points positifs comme sa consommation électrique qui est parmi les plus basses et une bonne connectique avec des ports Sata à foison et une carte son X-Fi livrée en Bundle.

Comparatif X58

La réalisation de ce comparatif n'aura pas été de tout repos et nombreuses sont les personnes qui ont permis cet aboutissement. Nous tenons donc à remercier plusieurs personnes/constructeurs :

Constructeurs :
Asus France.
Gigabyte France.
MSI France.
Intel.
Confréres
Boblemagnifique de chez Ixtremetech.
David de PCINpact.

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :
Comparatif de 4 cartes mères : Trois X38 et une P35
Il y a presque un an nous vous proposions un test du chipset P35 express de chez Intel. Nous continuons aujourd’hui avec le X38. Pour simplifier le X38 est le haut de gamme du P35 tout comme le 975X é...
Test : Gigabyte GA-MA78GM-S2H 
Aujourd'hui nous nous intéressons au dernier chipset de chez AMD pour socket AM2+ : le 780G. L'une des grosses nouveautés de ce chipset est d'intégrer un GPU compatible directX 10 et permettant, du mo...
Test du D.e.s. de Gigabyte : vraiment économe ? 
Gigabyte a annoncé il y a deux semaines une nouvelle fonction pour ses cartes mères. Pour une fois cette fonction n’est pas uniquement réservée au haut de gamme et touche quasiment toute la gamme des ..
Test : Gigabyte GA-73UM-S2H 
Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chip...
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel a fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...
Defilé de mode chez MSI : 3 cartes P35 comparées
Le successeur des chipsets pour les processeurs Intel en socket 775 est arrivé. Il apporte le support officiel de FSB à 1333Mhz et sera compatible avec les futurs processeurs Intel gravés en 45nm (Pen...

 

Test : Gigabyte EP45-UD3P, que donne l'Ultra Durable 3 ?

Envoyer Imprimer
Articles > Carte mères
{navigation}

Introduction

Le P45 est déjà bien lancé mais cela n'empêche pas les constructeurs de continuer à tenter  d'innover. Gigabyte avait déjà annoncé la couleur avec son Ultra Durable 3. Le principe est simple : l'épaisseur de la couche de cuivre du PCB est doublée et passe de 1 Oz à 2 Oz. Plus de cuivre et donc une meilleur conductivité donc moins de pertes et une consommation en baisse, l'équation est simple mais va-t-elle passer aussi facilement en pratique qu'en théorique ? La réponse dans notre test de l'EP45-UD3P qui combine les dernières technologies de chez Gigabyte : D.E.S et Ultra Durable 3.

Ultra durable 3 GigabyteUltra durable 3 GigabyteUltra durable 3 Gigabyte

Gigabyte EP45-UD3P

Le P45 est une évolution du, déjà très bon, P35. Il apporte principalement le support d'un Crosffire en 2*8X contre du 16X + 4X pour le P35 ; le P45 est en effet capable de splitter sa ligne PCIe 16X en 2*8X dans le cas de deux cartes graphiques. Pour de plus amples détails sur le P45 vous pouvez consulter nos tests précédents : P45 Vs P35 et X38 - Le P45 vu par Gigabyte.

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Gigabyte EP45-DS4 : Layout

Gigabyte EP45-UD3P
Gigabyte EP45-UD3P

Nombre de ports PCIe 16X : 2 en version 2.0
Nombre de ports PCIe 1X : 3
Nombre de ports PCI : 2
Nombre de connecteurs ventilateurs : 4 (2 en PWM)
Emplacements mémoires : 4 en DDR2
Port Sata : 8
Port eStata : 2 (via équerre PCI à connecter sur les 8 disponibles)
Port USB2 : 12 ( 8 sur backplane)
Port Firewire : 3 (2 sur backplane)
Port RJ45 : 2 en Gigas
Port souris/clavier : oui/oui
Audio : 6 sorties jack + numériques (optique et Spdif)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : oui
Port Serie : oui

A regarder la carte la première chose intéressante à remarquer c'est la position du premier port PCIe 16X : il n'est pas en première ou deuxième position comme c'est quasiment tout le temps le cas, mais il se retrouve en troisième position. Une très bonne idée puisqu'il est ainsi décollé du radiateur du Northbridge, du coup il y a plus d'air qui peut circuler. Avec un radiateur très imposant comme le Gemin II cet espace disponible prend tout son importance puisque le radiateur n'est plus obligé de venir se mettre au dessus des emplacements mémoire, du coup nos OCZ Reaper X passent avec le Gemin II installé et une 9600GT passive en prime !

Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P
La total
Gemin II "classique"
retourné à 90°

La nouveauté des Ultra durable, 3 comme précité, c'est la couche de cuivre du PCB qui est doublée. Le reste est presque identique aux cartes Ultra Durable 2 : elle dispose donc de 100% de condensateurs solides mais provenant du Japon (il paraît qu'ils sont meilleurs et plus résistants que les autres), pour le reste elle est également équipée de Mofset Lower RDS (on) et de Choke Ferite Core.
L'étage d'alimentation du CPU est constitué de six phases, comme les autres cartes P45 de la marque. Le Northbridge et la mémoire vive ont droit à deux phases d'alimentations chacune.

Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P
Pas vraiment visible à l'oeil la couche de cuivre de 2 Oz !

Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P
 2 phases pour la ram
Le chipset aussi
6 pour le CPU

L'EP45-UD3P est donc pourvu de deux ports PCIe 16X, et comme toutes les autres cartes P45 elle peut soit fonctionner avec une seule carte sur un port PCIe 16X, soit fonctionner avec deux cartes et dans ce cas on à du 8X sur chaque port PCIe 16X. Vraiment ce premier port PCIe est bien placé, et même la mise en place de très grosses cartes comme une 4870X2 ou une GTX 280 ne posera aucun souci. Rien à redire sur le Layout, vraiment propre et sans grosses fautes !

Gigabyte EP45-UD3P

Le Backpanel de l'EP45-UD3P est identique à celui de l'EP45-DS4 que nous avions déjà testé, il à donc droit au même commentaire : il est extrêmement complet et n'a rien à envier aux autres cartes, bien au contraire ! Avec 8 USB2, 2 RJ45 , deux connecteurs Firewire, deux ports PS2, six sorties jack audio et deux sorties numériques, c'est à se demander comment ils ont fait pour caser tout ça !

Gigabyte EP45-UD3P

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Gigabyte EP45-DS4 : Bios

Tension CPU (Paliers) : 0.5V -> 2.3V (0.00625 puis 0.02 à partir de 1.6V)
Tension RAM (Paliers) : 1.45V -> 3.04V (0.02)
Tension Northbridge (Paliers) : 0.85 -> 2.00 (0.02)
Ratio Ram :
Strap 333 : 1.0 - 1.2 - 1.6 - 2.0
Strap 400 : 1.0 - 1.33 - 1.66
Strap 200 : 1.33 - 1.66 - 2.0
Strap 266 : 1.12 - 1.5 - 2.0
Cas Latency : 3 - 7
RAS To CAS : 1 - 15
RAS Precharge : 1 - 15
Commande Rate (CMD) : Oui : 1T, 2T ou même 3T !

Nous reprenons juste au-dessus les principales fonctions du BIOS avec leur valeurs possibles, mais il faut signaler que l'EP45-UD3P possède bon nombre d'autres paramètres, surtout concernant les tensions. Voici la liste complète des tensions modifiables.

Gigabyte EP45-UD3P

Comme toujours maintenant, plutôt qu'un long discours nous mettons en ligne une vidéo de tous les menus du BIOS, un tour complet donc en 1 minute 24 secondes. Des photos sont malgré tout toujours visibles en bas de page.

{flv}BIOS-EP45-UD3P{/flv}

Je tiens à remercier Mr DEPRETER de la société Nordtech pour les écrans qu'il nou à fournis, les vidéos sont maintenant d'une toute autre qualité !

Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P
Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P
Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P
Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P
Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P Gigabyte EP45-UD3P

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances mémoires de l'EP45-DS4

Notre précédente carte en P45 de chez Guigabyte, l'EP45-DS4 s'était révélée être un cran au dessus des autres pour la gestion de la mémoire, voyons ce que donne cette EP45-UD3P.

Bande passante

A 800Mhz elle fait jeu égale avec l'EP45-DS4, mais les performances ne sont plus au rendez-vous lorsque l'on monte la fréquence de la mémoire ! Même constat en overclockant le processeur, l'EP45-DS4 se retrouve à chaque fois dernière de notre panel de six cartes. Un point positif par contre, c'est la celle P45 à bien vouloir booter avec la mémoire à 1200Mhz et le processeur à 400Mhz, toutes les autres refusant. Mais quand on voit les performances on ne peut-être réellement satisfait. L'EP45-UD3P fait moins à 1200Mhz que l'EP45-DS4 à 960Mhz ...

Latence

Même constat pour les latences, elles sont excellentes à 800Mhz aussi bien en CAS 4 qu'en CAS 5, mais après cela devient catastrophique ! Passez de 800Mhz à 1000Mhz (toujours en CAS 5-5-5) ne fait pas gagner en latence, mais au contraire on y perd !

Cliquez pour agrandir l'image Des performances inégales : à 800Mhz l'EP45-UD3P se tient aux coudes à coudes avec l'EP45-DS4 (qui était excellente), mais dés qu'on change la fréquence c'est la chute ! Dommage ! Reste à voir si une mise à jour du BIOS pourrait éventuellement changer la donne, nous surveillerons cela de près.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances des ports PCIe : 3Dmark 06

Le P45 contrairement au P35 possède des lignes PCIe 2.0 et, lors de l’utilisation de Crossfire, les lignes splittent automatiquement en 2*8X. C’est mieux que le 16x – 4x proposé sur certaines P35. Pour vérifier les performances nous avons branché notre carte graphique, une 9600GT OC, à tour de rôle sur tous les ports PCIe 16X présents sur nos cartes mères.

Effectivement le P45 remplit bien son rôle, contrairement au P35 (Voir le test de la P35 Platinium où le deuxième port PCIe perdait 10%) nous n’avons pas eu de perte sur le deuxième port PCIe. Les résultats sont identiques (aux incertitudes de mesures près) sur les deux ports PCIe 16x.

Cliquez pour agrandir l'image L'EP45-UD3P fait comme ses grandes sœurs P45. Rien à redire pour la gestion des ports PCIe 16X.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances générales : Pc Mark Vantage

Les résultats ont ici aussi été ramenés sous forme de pourcentage, 100% étant le score obtenu par l'EP35C-DS3R, utilisé en DDR2. Regardons donc comment se comporte notre EP45-DS4 face aux autres cartes P45, P35 ou X38.

DDR2

L'EP45-UD3P ne dépareille pas et nos deux Gigabyte P45 font des scores quasiment similaires. Reste que l'EP45-DS4 est toujours devant, de peu certes mais devant quand même !

Cliquez pour agrandir l'image L'EP45-UD3 ne dénote pas cette fois-ci et confirme les bonnes performances du P45 principalement en "Productivitry" et "Gaming" .

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Consommation électrique

Tableau récapitulatif des trois cartes en P45 : Asus, Gigabyte et MSI

Alors là voyons comment va se comporter notre carte avec ses couches de cuivre deux fois plus épaisses. Effectivement baisse de consommation il y a ! 5 Watts de moins en Idle et 4 Watts en burn sans activé le D.E.S c'est toujours bon à prendre. Une fois le D.E.S activé l'EP45-UD3P prend encore 2 watts à l'EP45-DS4 avec 7 watts de moins en Idle et 5 Watts en burn.
Sans contestation c'est l'EP45-UD3P qui emporte la mise avec une consommation en dessous de toutes ses concurrentes. Le gain par rapport à l'EP45-DS4 en Ultra Durable 2 est bien présent, il n'est certes pas phénoménal, mais il est bien présent et c'est toujours bon à prendre.

Les Gigabyte EP45- UD3P et EP45-DS4 en détails.

Contrairement à la première version du DES (que nous avions testé en détail ici-même), cette version du D.E.S ne se lancera que si le C1E et l'EIST sont activés dans le BIOS, ce qui correspond parfaitement à ce que nous avions trouvé lors de notre test. C'est en effet le seul mode à faire des économies d'énergie sans aucune perte de performance. Pour le reste le fonctionnement est en tout point identique à la première version, il est possible de désactiver les diodes et trois niveaux d'économie sont disponibles, avec très peu de différence entre eux. Lors de nos relevés nous avons systématiquement retenu le Level 3 plus économique sans perte de stabilité ni de performance.

EP45-DS4 : Ultra Durable 2
Intel P45

EP45-UD3P : Ultra Durable 3
Intel P45

Nous avons repris dans les tableaux suivants les différentes consommations des cartes Asus et MSI en détail, pour de plus amples explications je vous laisse relire notre précédent comparatif : P45 Vs X38 et P35

La Asus P5Q Deluxe en détails

Intel P45
N'oublions pas que seul le mode Avion ne change pas les performances !!!

La MSI P45D3 en détail

Intel P45

Overclocking.

Idem que pour nos cartes précédentes avec notre CPU ne montant pas plus haut que 490Mhz : l'EP45-UD3P fonctionne de manière parfaitement stable à 490Mhz sans aucune modification des tensions de la carte. On se retrouve donc déjà à des FSB relativement élevés qui suffiront pour la plupart d'entre vous.

Cliquez pour agrandir l'image Alors l'Ultra Durable 3 c'est plus économe ? La réponse est Oui ! On gagne en moyenne 5 Watts par rapport à l'Ultra Durable 2 et notre EP45-UD3P est la carte la plus économe des quatre cartes testées.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Conclusion

Il reste un dernier point de l'Ultra Durable 3 que nous n'avons pas abordés : le Quick Boost. Il s'agit simplement d'une fonction supplémentaire d'Easy Tune permettant un overclocking prédéfini.
Sur notre CPU il est ainsi possible de le passer de 2.66Ghz (FSB à 333Mhz) à 3.2Ghz (FSB 400Mhz), 3.44Ghz (FSB 430Mhz) ou 3.6Ghz (FSB 450Mhz) suivant le mode choisi. Si l'idée n'est pas révolutionnaire elle à le mérite d'être simple à mettre en place mais propose des overclocking relativement poussé qui risque de ne pas forcément passer partout.

Gigabyte EP45-UD3P
Gigabyte EP45-UD3P
Fonction Quick Boost
Ancienne version

En performances pures nous regrettons quand même la bande passante et la latence mémoires qui ont visiblement un problème, l'augmentation de la fréquence diminue les performances ... C'est dommage car sans ce point là elle faisait un sans faute comme l'avaGigabyte EP45-UD3Pit fait l'EP45-DS4 avant.

Le Layout de la carte à été quelques peu retravaillé. Le port PCIe 16X principal de la carte est descendu en troisième position, une bonne idée qui donne de l'espace entre le ventirad du CPU et la carte graphique.

Label Performance

Après les performances, la consommation. L'Ultra Durable 3 permet d'économiser des Watts, c'est toujours bon à prendre si le prix de la carte ne grimpe pas outre mesure. Pour notre carte, l'EP45-UD3P on la trouve aGigabyte EP45-UD3Pu alentours des 120€, tout comme l'EP45-DS3P. Pour le même prix il n'y a pas photo,  autant prendre la carte en Ultra durable 3.
Attention toutefois ce n'est pas toujours le cas puisque l'EP45-DS3R coûte entre 5 et 10€ de moins que l'EP45-DU3R, dans ce cas l'Ultra Durable 3 se paye chère !

Toujours est-il que renseignements pris chez Gigabyte, petit à petit les cartes en Ultra Durable 3 vont remplacer  tous les modèles en Ultra Durable 2 et la différence de prix devrait se réduire rapidement, comme c'est le cas pour l'EP45-UD3P.

Gigabyte EP45-UD3P

Remerciements :
Gigabyte France
Nordtech

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :
Test : Gigabyte EP45-DS4, une bonne surprise !
Il y a un peu plus d'un mois le P45 était lancé officiellement par Intel. Après un premier comparatif nous allons étudier aujourd'hui une carte de chez Gigabyte qui semble prometteuse.
Comparatif : le P45 Vs X38 et P35
Le P35 avait été lancé en grande pompe il y a un an ; avait ensuite suivi le X38 (et aussi le X48) et maintenant c'est au tour du P45 d’être lancé officiellement par Intel.
Comparatif de 4 cartes mères : Trois X38 et une P35
Il y a presque un an nous vous proposions un test du chipset P35 express de chez Intel. Nous continuons aujourd’hui avec le X38. Pour simplifier le X38 est le haut de gamme du P35 tout comme le 975X é...
Test : Gigabyte GA-MA78GM-S2H 
Aujourd'hui nous nous intéressons au dernier chipset de chez AMD pour socket AM2+ : le 780G. L'une des grosses nouveautés de ce chipset est d'intégrer un GPU compatible directX 10 et permettant, du mo...
Test du D.e.s. de Gigabyte : vraiment économe ? 
Gigabyte a annoncé il y a deux semaines une nouvelle fonction pour ses cartes mères. Pour une fois cette fonction n’est pas uniquement réservée au haut de gamme et touche quasiment toute la gamme des ..
Test : Gigabyte GA-73UM-S2H 
Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chip...
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel a fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...
Defilé de mode chez MSI : 3 cartes P35 comparées
Le successeur des chipsets pour les processeurs Intel en socket 775 est arrivé. Il apporte le support officiel de FSB à 1333Mhz et sera compatible avec les futurs processeurs Intel gravés en 45nm (Pen...

 

59Chrono : Bios EFI chez MSI, trois lettres qui changent tout ?

Envoyer Imprimer

Introduction

S’il y a bien une chose qui n’a pas évolué depuis 20 ans dans nos ordinateurs c’est le Bios ! D’obscures menus, des options pour certaines complètement incompréhensibles et une convivialité proche d’un goulag russe un jour de déprime. Le remplaçant on le connait déjà : EFI pour Extensible Firmware Interface.

L’idée est simple, remplacer la vielle interface par une nouvelle plus intuitive et avec prise en charge de la souris. La souris dans un Bios n’est pas réellement  une nouveauté, souvenons-nous avec nostalgie des Bios des 486 dont certains supportaient déjà la souris. Mais de nos jours c’était quasiment inexistant, le mal est réparé avec MSI qui vient de publier un Bios EFI pour sa P45D3 Platinum. Nous avions testé cette carte lors du lancement du P45, nous l’avons donc ressorti pour l’occasion et fait de nouveaux tests avec ce bios.

Présentation

 

MSI EFI P44D3

 

Commençons tout d’abord par un rapide mot sur la mise à jour du BIOS, le passage à ce nouveau Bios EFI se fait sans aucun soucis, aucune manipulation particulière n’est nécessaire, il suffit de flasher comme d’habitude. Au reboot par contre les changements se font sentir ! La différence est immédiate, pressons sur « suppr » et nous nous retrouvons devant une interface graphique avec cinq monde à explorer ! Détaillons un peu les menus de chacun de ses mondes.

Rappel de l'ancien Bios :

P45
P45
P45

Vidéos d'ensemble de l'EFI

{flv}MSI-EFI-HOME{/flv}

Settings

Tous les réglages du chipset se trouvent ici. Les menus sont relativement bien détaillés et les options facilement identifiables. La navigation à la souris ou au clavier est vraiment facile à prendre en main.

MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3
MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3
MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3
MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3

Toutes les options de l’ancien Bios sont reprise, à priori il ne manque rien.

OC

Facile de deviner ce qui se cache derrière non ? Et oui il s’agit presque trait pour trait du Cell menu d’avant. Même scénario que pour la partie précédente, toutes les options sont là, certaines même sont améliorées. Le réglage du FSB de la DDR3 est plus fin puisque différent Strap sont maintenant disponibles.

MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3

Le seul reproche viendra de mises en garde qui auraient pu être ajoutées, comme par exemple lorsqu’on veut mettre 2 Volt au processeur. La tension s’affiche alors simplement en rouge et il est facile de se tromper et d’aller enregistrer les modifications sont y prendre garde.

Eco

Green Power nous voici ! Le nombre de phases actives de la carte mère peut être modifié que ce soit pour le CPU ou pour le NB et la DDR3. Ce menu permet également de surveiller les puissances consommées par les différentes tensions. Bref rien de nouveau mais un habillage plus subtil de l’ensemble, c’est toujours bon à prendre. 

MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3

Attention, avant de continuer il faut savoir que les utilitaires et les jeux dont nous allons parler ne sont pas stockés dans le BIOS EFI, mais dans un CD, (téléchargeable gratuitement sur le site de MSI), qui devra être dans le lecteur pour pouvoir y accéder.

Utilitaire

L’autre intérêt des Bios EFI c’est aussi cela, pouvoir intégrer des petits logiciels.  MSI en à déjà intégré quatre avec un utilitaire pour flasher directement le Bios de la carte mère : vraiment très pratique. On trouve également un système pour faire une image d’un disque ou d’une partition, il n’est pas très rapide, ne possède pas d’options mais voila qui peut être pratique ! Une très bonne idée.
Le reste fait plus gadget avec un Live update qui ne fonctionne pas correctement et enfin la possibilité de changer l’écran de boot.

MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3 MSI EFI P44D3

{flv}MSI-EFI-UTILS{/flv}

Jeux

La par contre on tombe bien bas. Des jeux dont on peut vraiment se demander l’utilité… Je vous laisse une petite vidéo de démonstration pour en admirer le contenu et passons vite à autre chose.

{flv}MSI-EFI-JEUX{/flv}

Performances

Nous avons d’abord voulu voir ce que changeait le Bios EFI sur le temps de boot de la machine. Deux séries de mesures sont faites : sans disque dur, juste la carte mère, la carte graphique, le CPU et la ram et une autre série avec le disque dur branché.

Nous le constatons parfaitement bien, le Bios EFI est largement en retard sur l’ancien Bios avec près de 6 secondes de plus ! Le premier Bios bootait en 13 secondes contre 19 avec l’EFI. Idem avec le disque dur ou les deux versions prennent 1.5 secondes supplémentaires.

Attardons nous maintenant sur les performances de l’ensemble avec un PcMark Vantage lancé sur chaque version. Inutile de vous faire un dessin, les deux versions ont les mêmes performances aux incertitudes de mesures près. Comme nous pouvions le penser le Bios EFI n'affecte pas du tout les performances globales ! Dommage qu'il soit un peu plus lent à booter.

Conclusion.

Alors au final l’EFI sur la P45D3 Platinum ça donne quoi ? Presque que de bonnes choses, avec comme gros point négatif un temps de boot supérieur de 6 secondes environ. Pour le reste l’interface graphique change énormément l'approche mais quel bien fou cela  procure! De la couleur (autre que bleu tout le temps), de l’animation, des utilitaires supplémentaires et une navigation intuitive ; voilà ce que nous avons trouvé en installant ce nouveau Bios.

Nous attribuons notre label coup de cœur à cette initiative de MSI qui est pour nous une réussite. Ne reste plus qu’a attendre une généralisation à tous les modèles de la gamme et de suivre l’évolution de cette interface.
Une seule question reste en suspend : les sources du Bios vont-elles être rendu public pour permettre à tous le monde de créer des « plugins » supplémentaires? Nous avions intérrogé MSI en Autriche qui nous avez répondu souhaiter ouvrir complément EFI, mais que cela serait dépendant  certainement de l’usage qu’en feront les premiers utilisateurs. Affaire à suivre donc, le point est marqué, entre les poteaux de plus, reste la transformation maintenant.

 



Le changement !
Pratique et intuitif.
Les utilitaires : Flashage et Ghost.
Gratuit, même les utilitaires.

Temps de boot plus long.
Interface  en Français perfectible.
Utilitaires à graver sur CD, pas de clé USB ou autre.


MSI EFI P44D3

 

Test : Gigabyte EP45-DS4, une bonne surprise !

Envoyer Imprimer
Articles > Carte mères
{navigation}

Introduction

Il y a un peu plus d'un mois le P45 était lancé officiellement par Intel. Après un premier comparatif nous allons étudier aujourd'hui une carte de chez Gigabyte qui semble prometteuse. L'EP45-DS4 intègre donc le P45 mais également le D.E.S. Advance un système d'économie d'énergie qui revient dans sa deuxième version.
Alors cette Gigabyte va-t-elle tenir la route face au P45D3 Platinum et son DrMos de chez MSI ou encore face à la P 5Q Deluxe de chez Asus ? La réponse dans ce test.
.

Gigabyte EP45-DS4

Le P45 est une évolution du P35 avec quelques nouveautés relativement intéressantes. Notons par exemple une réduction de la finesse de gravure ou encore le support de deux vrais slot PCIe 16x (câblés en 2*8X lors de Crossfire) en version 2.0. Afin de bien situer cette EP45-DS4 nous allons la comparer à deux P45 de chez ASUS et MSI, mais aussi à trois X38 et une P35..

P45

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Gigabyte EP45-DS4 : Layout

Gigabyte EP45-DS4
Gigabyte EP45-DS4

Nombre de ports PCIe 16X : 3 (2 en version 2.0)
Nombre de ports PCIe 1X : 3
Nombre de ports PCI : 1
Nombre de connecteurs ventilateurs : 6 (2 en PWM)
Emplacements mémoires : 4 en DDR2
Port Sata : 6
Port eStata : 2 (via équerre PCI à prendre sur les 6 dispo)
Port USB2 : 12 ( 8 sur backplane)
Port Firewire : 3 (2 sur backplane)
Port RJ45 : 2 en Gigas
Port souris/clavier : oui
Audio : 6 sorties jack + numériques (optique et Spdif) (ALC 889A)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : oui
Port Serie : oui
Autres : Reset, Power et Clear Cmos par bouton poussoir directement sur carte mère.

Pas de grosses excentricités visibles sur la carte, elle est classique. Le système de refroidissement de la carte est composé de plusieurs blocs rectangulaires de cuivre placés aux points de chaleur. Le plus gros sur le Northbridge (le fameux P45), deux longs pour refroidir l'étage d'alimentation du CPU et enfin un dernier sur le Southbridge (l'ICH10R). Ils sont tous reliés entre eux par des caloducs afin de mieux faire circuler, et donc dissiper, la chaleur. Malgré tout il y a de la place, beaucoup de place et l'installation de gros vendirads ne devrait pas poser de problèmes particuliers. Nous avons installé sans aucun soucis un Noctua NH-U12 ou encore un Gemin II de chez Cooler Master.

Gigabyte EP45-DS4 Gigabyte EP45-DS4 Gigabyte EP45-DS4
CPU : de la place
6 Phases pour le CPU
6 ports Sata seulement !

Cette carte fait partie de la gamme Ultra Durable 2 de la marque, elle est donc composée à 100% de condensateurs de type solide. Ils résistent mieux et sont plus performants que les anciens modèles, ce ne peut être que bénéfique. La carte utilise un étage d'alimentation à six phases, il est même possible de définir manuellement le nombre de phases à utiliser via le logiciel DES, mais nous y reviendrons plus tard.

Gigabyte EP45-DS4 Gigabyte EP45-DS4 Gigabyte EP45-DS4
1 CG PCIe : 1*16X
2 CGs PCIe : 2*8X
Le 3ème PCIe en 4X

L'EP45-DS4 propose deux ports PCIe de seconde génération câblés en 16X. L’une des grosses différences est la gestion de ces ports par le chipset. En effet, là où le P35 est limité à 1 port PCIe 16x et éventuellement un second en 4X relié par le Southbridge, le P45 est capable de « splitter » sa connexion pour répartir les lignes en 2 x 8x sur les deux ports PCIe, sans avoir besoin de passer par le Southbridge. Dans ce cas, les deux ports PCI 16x fonctionnent en 8x. Gigabyte a même poussé un peu plus loin en proposant un troisième port PCIe 16x, mais attention car celui-ci n'est câblé qu'en 4X et il est relié au Southbridge. Il devrait donc avoir les mêmes performances que les deuxièmes ports PCIe 16X des cartes mères en P35, sauf qu'ici ce n’est pas le deuxième, mais le troisième port !

Gigabyte EP45-DS4

Rien à redire finalement sur le layout de cette carte, simple mais efficace. L'installation d'un Crossfire de grosses cartes comme deux 4870 ne posera pas de problème particulier, il faudra juste accepter de sacrifier un port Sata dans ce cas, ça reste raisonnable. Les boutons Power, Reset et Clear CMOS sont directement accessibles sur la carte mère avec leur nom écrit dessus pour éviter de faire un Clear Cmos malencontreux.

Gigabyte EP45-DS4

Le backplane est extrêmement complet et n'a rien à envier aux autres cartes, bien au contraire ! Avec 8 USB2, 2 RJ45 giga, deux connecteurs Firewire, deux ports PS2, six sorties jack audio et deux sorties numériques, c'est à se demander comment ils ont fait pour caser tout ça !

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Gigabyte EP45-DS4 : Bios

Tension CPU (Paliers) : 0.5V -> 2.3V (0.00625 puis 0.02 à partir de 1.6V)
Tension RAM (Paliers) : 1.4V -> 3.06V (0.02)
Tension Northbridge (Paliers) : 0.8 -> 2.37 (0.012)
Ratio Ram :
Strap 333 : 1,1.2, 1.6, 2
Strap 400 : 1, 1.33, 1.66
Strap 200 : 1.33, 1.66, 2
Strap 266 : 1, 1.25, 1.5, 2
Cas Latency : 3 - 7
RAS To CAS : 1 - 15
RAS Precharge : 1 - 15
Commande Rate (CMD) : Oui : 1T, 2T ou même 3T !

Nous reprenons juste au-dessus les principales fonctions du BIOS avec leur valeurs possibles, mais il faut signaler que l'EP45-DS4 possède bon nombre d'autres paramètres, surtout concernant les tensions. Voici la liste complète des tensions modifiables.

BIOS EP45-DS4

Comme ça avait été le cas, je vous repropose une petite vidéo pour faire le tour du BIOS de cette EP45-DS4. Vous trouverez également juste en dessous des photos des menus si vous préférez.

BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4
BIOS EP45-DS4

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances mémoires de l'EP45-DS4

Nous allons commencer par regarder ce que donne le P45 dans la gestion mémoire. Pour cela nous avons utilisé le logiciel de mesure Sisoft Sandra et mesuré la bande passante de la mémoire ainsi que les latences. Les résultats sont portés sous forme de pourcentage par rapport au score de base de la P35 de chez Gigabyte EP35C-DS3R utilisée en DDR2.

Bande passante

La Gigabyte se comporte parfaitement bien avec une bande passante toujours supérieure à ses concurrentes quelles soient en P35, X38 ou P45. Rappelons tout de même que l'Asus P5Q Deluxe avait un BIOS très jeune, nous ne jetterons donc pas la pierre à Asus, ce qui n'empêche pas d'apprécier les performances du P45 made in Gigabyte ! Par contre impossible de faire démarrer la carte avec la DDR 2 à 1200Mhz, c'est dommage d'autant que d'autres y arrivent très bien.

Latence

Alors les latences aussi bonnes que la bande passante ? Et bien oui, les latences sont les plus basses que nous ayons mesurées sur nos cinq cartes tests. Pas de doute, l'EP45-DS4 de chez Gigabyte est vraiment performante en trustant toujours la première place.

Cliquez pour agrandir l'imageDe très belles performances pour cette EP45-DS4 qui arrive toujours première dans nos tests que cela soit en bande passante mémoire ou encore en latence. Vraiment ce P45 de chez Intel semble être un très bon cru. Encore une fois rappelons que même si la P 5Q Deluxe de chez Asus est en retrait elle a été testée avec un BIOS très jeune et une des toutes premières révisions. Quoiqu'il en soit l'EP45-DS4 arrive devant les X38 et P35.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances des ports PCIe : 3Dmark 06

Le P45 contrairement au P35 possède des lignes PCIe 2.0 et, lors de l’utilisation de Crossfire, les lignes splittent automatiquement en 2*8X. C’est mieux que le 16x – 4x proposé sur certaines P35. Pour vérifier les performances nous avons branché notre carte graphique, une 9600GT OC, à tour de rôle sur tous les ports PCIe 16X présents sur nos cartes mères.

Effectivement le P45 remplit bien son rôle, contrairement au P35 (Voir le test de la P35 Platinium où le deuxième port PCIe perdait 10%) nous n’avons pas eu de perte sur le deuxième port PCIe. Les résultats sont identiques (aux incertitudes de mesure près) sur les deux ports PCIe 16x.
Nos trois cartes P45 se permettent même de prendre de l’avance sur les cartes en P35 et X38 avec 2 à 3% de plus, c’est très bien ; le P45 prend donc bien la relève du P35, mais dépasse également le X38 de quelques pourcents. Le troisième port PCIe 16x (câblé en 4X seulement) est largement en retrait avec 25% de performances en moins.

Cliquez pour agrandir l'image Deux ports PCIe 16x fonctionnant correctement et dépassant également en performances le P35 et le X38, voilà une surprise plutôt agréable. Le P45 remplit donc parfaitement sa tache et ses deux ports PCIe 16x en 2.0 fonctionnent très bien. Ici que ce soit Asus, Gigabyte ou encore MSI tout le monde est à égalité.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances générales : Pc Mark Vantage

Les résultats ont ici aussi été ramenés sous forme de pourcentage, 100% étant le score obtenu par l'EP35C-DS3R, utilisé en DDR2. Regardons donc comment se comporte notre EP45-DS4 face aux autres cartes P45, P35 ou X38.

DDR2

Lors de notre précédent comparatif le P45 était déjà légèrement au-dessus des autres, ça se confirme avec la Gigabyte EP 45-DS4. Elle surplombe tout le monde avec des gains encore plus importants dans les benchs "gaming" et "communication". Là où la carte Asus prenait l'avantage sur les autres, la Gigabyte creuse encore un peu l'écart. Décidément cette carte est vraiment performante avec des résultats de premier ordre.

Cliquez pour agrandir l'image La Gigabyte EP 45-DS4 résume tout ce que nous avions remarqué précédemment : un P45 au-dessus des autres chipsets. La carte Gigabyte fait également mieux en étant au-dessus de la P 5Q Deluxe. Reste à voir si les résultats se confirmeront avec une carte Asus, et un BIOS, plus récent.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Consommation électrique

Tableau récapitulatif des trois cartes en P45 : Asus, Gigabyte et MSI

Nos trois cartes se tiennent dans un mouchoir de poche avec des consommations "de base" se tenant à 6 watts près ! Attention toutefois, la MSI est différente des autres puisqu'elle utilise de la DDR 3. Sans aucun système d'économie l'EP45-DS4 consomme 103/147 Watts en Idle/Burn contre 106/148 pour l'Asus et 100/142 pour la MSI. L'activation des systèmes d'économie d'énergie (DrMos sur MSI, EPU sur Asus et DES sur Gigabyte) sur nos cartes permet une économie de 4Watts en Idle et 6 Watts en burn sur l'EP45-DS3 contre 3Watts en Idle et seulement 1 Watts en burn sur la P 5Q Deluxe de chez Asus.

La Gigabyte EP45-DS4 en détails

Intel P45

Contrairement à la première version du DES (que nous avions testé en détail ici-même), cette version du D.E.S ne se lancera que si le C1E et l'EIST sont activés dans le BIOS, ce qui correspond parfaitement à ce que nous avions trouvé lors de notre test. C'est en effet le seul mode à faire des économies d'énergie sans aucune perte de performance. Pour le reste le fonctionnement est en tout point identique à la première version, il est possible de désactiver les diodes et trois niveaux d'économie sont disponibles, avec très peu de différence entre eux. Lors de nos relevés nous avons systématiquement retenu le Level 3 plus économique sans perte de stabilité ni de performance.

Petite nouveauté et très bonne nouvelle : le D.E.S. Advance fonctionne maintenant avec des processeurs overclockés (ce qui était impossible avant). Dans ce cas plus de réglage du "Level" (1, 2 ou 3) mais ce n'est finalement pas le plus important. Cette version Advance est réellement un plus car ne pas pouvoir faire des économies à cause d'un overclocking était quand même un peu frustrant !

Nous avons repris dans les tableaux suivants les différentes consommations des cartes Asus et MSI en détail, pour de plus amples explications je vous laisse relire notre précédent comparatif : P45 Vs X38 et P35

La Asus P5Q Deluxe en détails

Intel P45
N'oublions pas que seul le mode Avion ne change pas les performances !!!

La MSI P45D3 en détail

Intel P45

Overclocking.

Idem que pour nos cartes précédentes avec notre CPU ne montant pas plus haut que 490Mhz : l'EP45-DS3 fonctionne de manière parfaitement stable à 490Mhz sans aucune modification des tensions de la carte. On se retrouve donc déjà à des FSB relativement élevés qui suffiront pour la plupart d'entre vous.

Cliquez pour agrandir l'image Le D.E.S. de Gigabyte est toujours efficace avec des baisses de la consommation. Le D.E.S. permet une économie de 4 Watts en Idle et 6 Watts en Burn, ce n'est pas négligeable. La version Advance qui équipe cette nouvelle série P45 fonctionne aussi sur des processeurs overclockés et/ou au voltage modifié ce qui est vraiment un plus part rapport à la version classique.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Conclusion

Gigabyte EP45-DS4Cette EP45-DS4 confirme notre première impression du P45 d’Intel : un très bon chipset, meilleur que le P35 qu’il remplace avantageusement, mais sans pour autant mériter un changement de carte mère. En effet si vous avez besoin de passer au Crossfire le X38 avec ses deux ports PCIe 16x@16x sera certainement un meilleur choix. En tout cas dans le cas d’un nouvel achat le P45 et cette carte plus particulièrement est une bonne affaire, surtout vu son prix.

Gigabyte EP45-DS4

Label PerformanceVendue un peu moins de 150€ elle est très complète avec de très bonnes performances dans la gestion de la mémoire au-dessus des autres cartes.
Un Bios étonnamment complet pour une carte d’entrée de gamme avec des réglages de tension à gogo et une gestion des timings mémoire simples sans pour autant faire la concession sur les options paramétrables ; tout le monde devrait y trouver son compte.
Le seul regret viendra des ports Sata qui ne sont qu’au nombre de six (seulement quatre si on branche les deux ports eSata) contre huit sur la plupart des autres modèles ; en même temps quatre ports Sata suffiront à la majorité d’entre vous (mais pas à tous c’est évident). Malgré ce point négatif nous lui attribuons sans hésiter le label performance pour une carte un cran au-dessus des autres et pour son Bios vraiment complet, le tout à moins de 150€, belle performance !

Remerciements :

Gigabyte France

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :
Comparatif de 4 cartes mères : Trois X38 et une P35
Il y a presque un an nous vous proposions un test du chipset P35 express de chez Intel. Nous continuons aujourd’hui avec le X38. Pour simplifier le X38 est le haut de gamme du P35 tout comme le 975X é...
Test : Gigabyte GA-MA78GM-S2H 
Aujourd'hui nous nous intéressons au dernier chipset de chez AMD pour socket AM2+ : le 780G. L'une des grosses nouveautés de ce chipset est d'intégrer un GPU compatible directX 10 et permettant, du mo...
Test du D.e.s. de Gigabyte : vraiment économe ? 
Gigabyte a annoncé il y a deux semaines une nouvelle fonction pour ses cartes mères. Pour une fois cette fonction n’est pas uniquement réservée au haut de gamme et touche quasiment toute la gamme des ..
Test : Gigabyte GA-73UM-S2H 
Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chip...
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel a fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...
Defilé de mode chez MSI : 3 cartes P35 comparées
Le successeur des chipsets pour les processeurs Intel en socket 775 est arrivé. Il apporte le support officiel de FSB à 1333Mhz et sera compatible avec les futurs processeurs Intel gravés en 45nm (Pen...

 

Comparatif : Le P45 Vs les P35 et X48

Envoyer Imprimer
Articles > Carte mères
{navigation}

Introduction

Le P35 avait été lancé en grande pompe il y a un an ; avait ensuite suivi le X38 (et aussi le X48) et maintenant c'est au tour du P45 d’être lancé officiellement par Intel. Le P35 est incontestablement un bon chipset mais possède malgré tout quelques points faibles ; le P45 arrive donc pour combler ces manques. Parmi les nouveautés marquantes du P45 on notera le passage en version 2.0 des ports PCIe 16X, la réduction de la finesse de gravure (90nm pour le P35 et 65 pour le P45) et la possibilité de passer en 2*8X lors de l’utilisation de deux cartes graphiques AMD en Crossfire.

P45

Alors le P45, avec ses fonctionnalités supplémentaires, restera-t-il aussi bon que le P35 ? Qu’en est-il en overclocking, en gestion mémoire et qu’apporte le nouveau Southbridge ICH10 ? Pour bien faire le tour de la question nous avons repris notre comparatif de trois cartes mères X38 et une P35 et y avons ajoutés les P45. Toutes les réponses dans notre test du P45 à travers deux cartes mères : la P5Q-Deluxe (DDR2) de chez Asus et la P45D3 Platinum (DDR3) de chez MSI.

P45

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

MSI P45D3 Platinum : Layout

P45
P45

Nombre de ports PCIe 16X : 2 (en version 2.0)
Nombre de ports PCIe 1X : 2
Nombre de ports PCI : 2
Nombre de connecteurs ventilateurs : 6 (1 en PWM)
Emplacements mémoires : 4 en DDR3
Port Sata : 8
Port eStata : 1
Port USB2 : 12 ( 6 sur backplane)
Port Firewire : 2 (1 sur backplane)
Port RJ45 : 1 en Gigas
Port souris/clavier : oui
Audio : 6 sorties jack + optique (ALC 888T)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : oui
Port Serie : oui
Autres : Reset, Power et Clear Cmos par bouton poussoir directement sur carte mère. (Clear Cmos sur backplane)

Pour le P35 MSI nous avait réservé une surprise avec son système de refroidissement baptisé « Circu Pipe ». Pour le P45 pas de nouvelle révolution, mais une évolution : le « Circu Pipe 2 ». L’idée générale est la même : dissiper au mieux la chaleur grâce à des caloducs équipés d'ailettes.

P45 P45 P45
Circu Pipe 2
5 Phases pour le CPU
2 aussi pour NB et DDR

Le point névralgique de cet ensemble se trouve au-dessus du Northbridge (le fameux P45 donc... ) où se rejoignent tous les caloducs. Chaque caloduc est donc surmonté d’un petit radiateur, le tout disposé en éventail de manière à bien profiter d’éventuels flux d’air. On peut également voir qu’un radiateur est placé sur le backplane, ainsi un flux d’air venant, par exemple, du ventirad CPU pourrait être expulsé par le backplane tout en refroidissant, principalement, l’étage d’alimentation. Tout comme le Circu Pipe premier du nom, cette version 2.0 ne nous a pas posé de problème pour l’installation de ventirads, même de gros modèles.


Comme c’est quasiment toujours le cas sur des cartes haut de gamme, la P45D3 Platinum de chez MSI utilise uniquement des condensateurs de type solide. Le P45 est amené à remplacer le P35 mais MSI a fait encore plus d’effort que sur le X38 puisque la X38 Diamond (testé ici-même) possède une alimentation à quatre phases alors que cette P45D3 Platinum en propose 5 (rappelons que pour chaque phase les composants sont doublés chez MSI).

P45 P45 P45
8 ports Sata
2 ports PCIe 16X
Le fameux DrMos

La P45D3 Platinum propose deux ports PCIe de seconde génération cablés en 16X. L’une des grosses différences est la gestion de ces ports par le chipset. En effet, là où le P35 est limité à 1 port PCIe 16x et éventuellement un second en 4X relié par le Southbridge, le P45 est capable de « splitter » sa connexion pour répartir les lignes en 2 x 8x sur les eux ports PCIe, sans avoir besoin de passer par le southbridge. Dans ce cas, les deux ports PCI 16x fonctionnent en 8x. Cette carte étant uniquement DDR3 on retrouve quatre emplacements pour des barrettes DDR3. Pour refroidir tout ce beau monde, pas moins de six connecteurs (1 seul au format PWM) pour ventilateurs sont disséminés autour de la carte.

On voit bien que MSI a fait de gros efforts sur le Layout et nous n’avons pas grand-chose à leur reprocher de ce côté-là ! Les emplacements PCIe 16x sont bien positionnés et même en cas d’utilisation de carte de grand taille (Crossfire de 3870X2 par exemple) aucune connectique ne sera touchée (hormis un connecteur de ventilateur trois points, mais c’est vraiment sans importance). Vraiment le Layout de cette carte est incontestablement une réussite, espérons qu’il en sera de même pour le Bios et les performances.

P45

Le Backplane est complet, on y retrouve les principaux éléments, sans non plus être phénoménal. On trouve deux ports PC2, six USB, un eSata, un Firewire, un RJ45 et six ports audio au format jack complété par une sortie optique. Le bouton clear Cmos se trouve également ici, pratique puisqu’il n’y a plus besoin d’ouvrir la tour pour y accéder. Enfin une partie relativement importante est occupée par un radiateur venant de l’étage d’alimentation. Un Backplane bien fourni et participant au refroidissement de la carte mère, là encore MSI a fait du bon travail.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

MSI P45D3 Platinum : Bios

Tension CPU (Paliers) : Vcore - 0.63 -> Vcore + 0.800 (0.0121)
Tension RAM (Paliers) : 1.5 -> 2.77 (0.1)
Tension PCIe (Paliers) : Non modifiable
Tension Northbridge (Paliers) : 0.8 -> 2.37 (0.012)
Tension FSB (Paliers) : 0.8 -> 2.47 (0.1)
Ratio Ram : 1:1.2 - 1:1.5 - 1:1.6 - 1:2.0
Cas Latency : 5 - 10
RAS To CAS : 3 - 10
RAS Precharge : 3 - 10
Commande Rate (CMD) : Oui : 1T ou 2T

Pour changer un peu je vous propose de découvrir le Bios de la MSI P45D3 Platinum en vidéo, suivi de la traditionnelle gallerie de photos du Bios.

{flv}BiosP45D3{/flv}

P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45

 

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

MSI P45D3 Platinum : Green Power

Parlons un peu du modèle Green Power Genie livré avec cette P45D3 Platinum. Il s’agit en fait d’un petit morceau de PCB à intercaler entre la carte mère et l’alimentation du PC ; une fois reliée à la carte mère celle-ci est à même de monitorer plus précisément les tensions et les intensités de la carte.

P45
P45
P45
Le Green génie qui permet de monitorer les tensions et intensités de la carte

P45   P45

Ici le logiciel permettant de surveiller et régler toutes les options de la carte mère.

Intel P45
Tableau de relevé de la consommation, on y reviendrons plus en détail en fin de dossier

 

Comme on peut le voir la désactivation des phases permet de réduire quelque peu la consommation sans pour autant être exceptionnel. Nous détaillerons plus en fin de dossier en comparant notament aux consommations de la carte Asus.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Asus P5Q-Deluxe : Layout

P45
P45

Nombre de ports PCIe 16X : 3 (2 en version 2.0)
Nombre de ports PCIe 1X : 2
Nombre de ports PCI : 2
Nombre de connecteurs ventilateurs : 5 (1 en PWM)
Emplacements mémoires : 4 en DDR2
Port Sata : 8 (2 pour l’Xpert Drive)
Port eStata : 1
Port USB2 : 10 ( 6 sur backplane)
Port Firewire : 2 (1 sur backplane)
Port RJ45 : 2 en Gigas
Port souris/clavier : 1 seul pour clavier OU souris
Audio : 6 sorties jack + optique (ALC 888T)
IDE : oui 1 connecteur
Floppy : oui
Port Serie : oui
Autres : Reset et Power bouton poussoir directement sur carte mère

Du côté de chez Asus, pour refroidir la carte mère, le constructeur est resté plus sage avec un système de radiateurs et de caloducs au look traditionnel : un radiateur sur le Northbridge relié au radiateur du Southbridge par un caloduc. L’étage d’alimentation est refroidi par deux radiateurs non reliés entre eux, seul celui derrière le backplane est relié au Northbridge par deux caloducs.

P45 P45 P45
Express Gate SSD
EPU-6 Engine
16 Phases !!!

Carte haut de gamme, elle adopte 100% de condensateurs de type solide. Le plus impressionnant reste sans doute l’étage d’alimentation à 16 phases, pas du 8*2 ou du 4*4, mais bel et bien 16 vraies phases. Nous regarderons plus loin si cela va servir à quelque chose ou non.

P45 P45 P45
6 Ports Sata et 2 de plus pour le Drive Xpert
Rad au dos du PCB

La carte intègre trois ports PCIe 16x ; deux viennent du Northbridge (le P45) et sont câblés en 8X, le dernier n’est câblé qu’en 4x. Les deux principaux ports PCIe 16x sont relativement bien placés, on regrette seulement qu’un port Sata soit en face du premier connecteur PCIe 16x, en cas d’utilisation d’une longue carte on le perd. Ce n’est pas la fin du monde, mais dommage quand même. Pour le reste tout va bien et on apprécie tout particulièrement l’espace entre les deux ports PCIe 16X : de quoi mettre des cartes triple slot ! On trouve quatre emplacements DDR2. La carte est équipée de cinq connecteurs pour ventilateur (1 seul au format PWM). Juste au-dessus du deuxième port PCIe 16x on peut apercevoir le module SSD pour l’Express Gate. Sur la droite les deux ports Sata dédiés au Drive Xpert, le RAID simplifié par Asus.

P45

Sur le backplane on retrouve tout ce que l’on peut vouloir : un unique port PS2 (clavier OU souris), six USB2, deux ports Ethernet Giga, un Firewire, un eSata et six ports audio au format jack complétés par deux sorties numériques : RCA et optique. Par contre un point intéressant touche au back panel : il est isolé avec de la mousse relativement épaisse, une bonne idée qu’il convient de signaler.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Asus P5Q-Deluxe : Bios

Tension CPU (Paliers) : 0.85 -> 2.1 (0.00625)
Tension RAM (Paliers) : 1.8 -> 3.08 (0.02)
Tension PCIe (Paliers) : 1.5 -> 1.8 (0.1)
Tension Northbridge (Paliers) : 1.1 -> 2.06 (0.02)
Tension FSB (Paliers) : 1.2 -> 1.9 (0.02)
Ratio Ram : Strap 200 : 1111 et 1332
Strap 266 : 835, 1002 et 1335
Strap 333 : 667 800 et 1066
Strap 400 : 666 887 999
Tous : 667 800 835 887 1002 1066 111 1335 1200
Cas Latency 3 - 11
RAS To CAS 3 - 18
RAS Precharge 3 - 18
Commande Rate (CMD) Non

Ici aussi je vous propose de découvrir le Bios de l'Asus P5Q-Deluxe en vidéo, également suivi de la traditionnelle gallerie de photos du Bios.

{flv}biosP45asus{/flv}

P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45
P45

 

 

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Asus P5Q-Deluxe : Express Gate et Drive Xpert

Express Gate

P45

Commençons par parler un peu de l'Express Gate, il s'agit en fait d'un mini système linux intégré directement sur la carte mère. Il est ainsi possible d'accéder rapidement aux mails, aux photos ou encore au net. L'avantage est le temps de boot, environ 5 secondes pour arriver directement sur une page Web.

P45
P45
P45

Notons que le Drive Xpert est également accessible depuis l'Express Gate, la configuration d'un système RAID en sera donc grandement facilité et possible sans avoir d'OS préinstallé. En effet, je le répète, l'Express Gate ne nécessite pas de disque dur, ni encore moins d'OS à installer, c'est directement accessible.

P45
P45
P45

Parlons rapidement de la consommation électrique de l'ensemble avec un Core2Duo E6750, un disque dur d'un Téraoctet Seagate couplé avec une 9600GT de chez Gigabyte on est à 114Watts. Le même systéme en Idle sous Windows ne consommera que 106Watts (ou 103Watts avec l'EPU activé). Autant le système est rapide et pratique, autant il n'est pas économe en énergie, c'est dommage.

Drive Xpert

Asus réinvente le RAID ? En effet, le drive Expert n'est qu'un RAID simplifié avec une installation depuis Windows (ou l'Express Gate). Nous avons voulu voir ce qu'il en était des taux de transferts de ce simili RAID. Pour mesurer les performances du Drive Xpert nous avons utilisé deux disques durs de 500Giga (Samsung et Western Digital) configurés à tour de rôle en EZ Backup (équivalent RAID 1) et en Super Performance (équivalent RAID 0). Nous avons ensuite configuré les mêmes disques sur un contrôleur RAID Jmicron et mesurer les performances alors obtenus. Voici les résultats de nos tests.

P45

P45
P45
Drive Xpert, débit mesuré (2*500Giga) en EZ Backup (gauche) et super performance (droite).

P45
P45
Raid "classique" débit mesuré en Raid 0 (gauche) et 0 (droite).

Comme on peut le remarquer les débits en EZ Backup sont loin d'être exceptionnel, au contraire d'un Raid classique, dommage l'idée était vraiment bonne mais là on se retrouve plombé. En mode Super performance (aucune sécurité par contre) les performances sont bonnes, dans la moyenne de ce que l'on peut en attendre.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Réglages BIOS

Nous n'avons repris ici que deux cartes de notre ancien comparatif, L'EP35C-DS3R pour avoir le modèle P35 et également la Gigabyte X38-DS4 pour le X38 car c'est celle proposant le plus d'options. Les deux autres cartes (MSI X38 et Foxconn X38 sont disponible ici)


Bundle

MSI P45D3 Platinum

Asus P5Q Deluxe
Gigabyte X38-DS4 Gigabyte EP35C
Tension CPU (Paliers)
de -0.63V à
+ 0.800V (0.0121)

2.1V soit
+ 0.75V
(0.00625)

-> 2.35V soit +1.0V
(0.00625)
-> 2.0V soit
+ 0.65V (0.00625V) et 0.2 à la fin
Tension RAM
(Paliers)
+ 1.22V (0.1)
+ 1.28V
(0.02)
+ 1.55V
(0.05)
+ 0.7V
(0.1V)
Tension PCIe
(Paliers)
Non modifiable
+0.3V
(0.1)
+ 0.35V
(0.05)
+ 0.3V
(0.1)

Tension FSB
(Paliers)

0.8 -> 2.47V
(0.1)
1.2 -> 1.9V
(0.02)
+ 0.35V
(0.05)
+ 0.3V
(0.1)
Ratio Ram
1.2 - 1.5
1.6 - 2.0
A:1.25-1.5-2
B:1.66-2
C:1-1.2-1.6
D:1-1.33-1.5

B: 1-1.2-1.6
D: 1-1.33
C: 1.33-1.66-2
A: 1-1.2-1.5-2

1-1.2-1.25-1.5-1.6-1.66-2
Strap à 200 ou 333Mhz pour 2
Cas Latency
5 -> 10
3 -> 11
3 -> 7
3 -> 6
RAS To CAS
3 -> 10
3 -> 18
1 -> 15
1 -> 15
RAS Precharge
3 -> 10
3 -> 18
1 -> 15
1 -> 15
Commande Rate (CMD)
Oui 1T ou 2T
Non
Oui : 1T ou 2T
Non

A : 266Mhz ; B : 200 Mhz ; C : 333Mhz ; D : 400Mhz

On regrette que la carte MSI ne propose pas de réglage de tension du bus PCI, on appréciera par contre le fait de pouvoir choisir la valeur du Commande Rate. Pour le reste les deux cartes proposent quasiment les mêmes options à la différence près que la carte Asus offre toujours des réglages beaucoup plus fins, par exemple les paliers pour le Vcore sont de 0.0121 pour la MSI contre 0.00625 pour l'Asus.

La carte P5Q Deluxe propose de choisir le ratio mémoire en fonction du Strap que l'on désire et possède une gamme de ratios extrêmement complète là où la carte MSI se contente de quatre ratios sans aucune indication du Strap.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances mémoires du P45 en DDR2

Nous allons commencer par regarder ce que donne le P45 dans la gestion mémoire. Pour cela nous avons utilisé le logiciel de mesure Sisoft Sandra et mesuré la bande passante de la mémoire ainsi que les latences. Les résultats sont portés sous forme de pourcentage par rapport au score de base de la P35 de chez Gigabyte EP35C-DS3R utilisée en DDR2.

Ici en bleu on voit que notre carte Asus P5Q-Deluxe est légèrement en retrait par rapport aux autres, rien de bien alarmant cependant puisque la carte talonne de près les P35 et X38. Elle semble par contre bien mieux se comporter en augmentant la fréquence, en témoigne le gain observé à 1000Mhz par rapport à 800Mhz.

Même constat concernant les latences, la P5Q-Deluxe est légèrement en retrait par rapport aux autres cartes, pour autant toujours rien de catastrophique à signaler. Là encore l’augmentation des fréquences lui fait du bien, la carte recolle aux autres.

Cliquez pour agrandir l'imageIl s’agit ici de performances brutes sur la gestion de la mémoire, on voit que la P5Q-Deluxe est très légèrement en retrait mais revient bien dans la course en augmentant les fréquences. Rappelons que les tests sont faits ici avec des Bios relativement jeunes et que donc de nouveaux Bios pourraient améliorer encore les performances. Cela laisse présager de bonnes choses pour la suite.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances mémoires du P45 en DDR3

Nous allons commencer par regarder ce que donne le P45 dans la gestion mémoire. Pour cela nous avons utilisé le logiciel de mesure Sisoft Sandra et mesuré la bande passante de la mémoire ainsi que les latences. Les résultats sont portés sous forme de pourcentage par rapport au score de base de la P35 de chez Gigabyte EP35C-DS3R utilisée en DDR3 cette fois.

Nous avions remarqué qu’en DDR2 notre carte P45 était légèrement en retrait, cette fois-ci c’est le contraire qui se produit, la P45D3 Platinum est toujours devant les P35/X38. Les écarts ne sont pas non plus énormes mais le P45 reste cette fois bien devant.

Pour les latences mémoire c’est légèrement différent, si la P45D3 Platinum est toujours devant le P35, elle arrive juste derrière le X38. Mais rien d’exceptionnel pour autant, toutes nos cartes P45/P35/X38 se tenant dans un mouchoir de poche…

Cliquez pour agrandir l'image Au final en DDR3 la tendance est différente de celle en DDR2. En DDR2 nous étions légèrement en retrait des P35/X38, en DDR3 nous nous trouvons juste devant ces dernières. Peut-être que la carte MSI avait un Bios plus matûre, dans tous les cas affaire à suivre...

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances des ports PCIe : 3Dmark 06

Le P45 contrairement au P35 possède des lignes PCIe 2.0 et, lors de l’utilisation de Crosffire, les lignes splittent automatiquement en 2*8X. C’est mieux que le 16x – 4x proposé sur certaines P35. Pour vérifier les performances nous avons branché notre carte graphique, une 9600GT OC, à tour de rôle sur tous les ports PCIe 16X présents sur les cartes P5Q-Deluxe et P45D3 Platinum

Effectivement le P45 remplit bien son rôle, contrairement au P35 (Voir le test de la P35 Platinium où le deuxième port PCIe perdait 10%) nous n’avons pas eu de perte sur le deuxième port PCIe. Les résultats sont identiques (aux incertitudes de mesures près) sur les deux ports PCIe 16x.
Nos deux cartes P45 se permettent même de prendre de l’avance sur les cartes en P35 et X38 avec 2 à 3% de plus, c’est très bien ; le P45 prend donc bien la relève du P35, mais dépasse également le X38 de quelques pourcents.

Cliquez pour agrandir l'image Deux ports PCIe 16x fonctionnant correctement et dépassant également en performances le P35 et le X38, voilà une surprise plutôt agréable. Le P45 remplit donc parfaitement sa tache et ses deux ports PCIe 16x en 2.0 fonctionnent très bien.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances générales : Pc Mark Vantage

Les résultats ont ici aussi été ramenés sous forme de pourcentage, 100% étant le score obtenu par l'EP35C-DS3R, utilisée en DDR2 ou DDR3 suivant le bench. Regardons donc comment se comportent nos deux cartes en P45.

DDR2

Les résultats parlent d’eux-mêmes, le P45 dépasse, ou fait jeu égal, avec les P35/X38 dans quasiment tous les tests. Seul test à part, celui concernant la mémoire où le P45 accuse un léger retard. Nous l’avions déjà remarqué dans nos tests de bande passante et de latence. Inversement dans deux tests la P5Q-Deluxe prend largement l’ascendant sur les autres : le test communication et le test jeux. Nous avions également déjà vu, avec 3Dmark 06, que le P45 se détachait du lot.

DDR3

Le petit retard de la P45 sur les performances en mémoire n’est plus de mise en DDR3, la P45D3 Platinum obtient le même score que la X38 et la P35 de chez Gigabyte. Pour le reste les performances en communication et en jeux restent toujours au-dessus de la concurrence. Ces résultats sont conforment à ce que nous avions déjà remarqué auparavant.

Cliquez pour agrandir l'imagePour conclure, PcMark Vantage ne fait que confirmer les premiers résultats : la mémoire est très légèrement en deçà, mais les performances sont accrues en 3D. Du tout bon pour ce chipset P45 de chez Intel.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Consommation électrique

Intel P45
Consommation en fonctions des modes de la carte P5Q-Deluxe

Intel P45
Consommation en fonctions des phases de la carte P45D3 Platinum

La gestion de l'énergie chez Asus passe par l'EPU-6 ! Comme nous pouvons le voir la technique est efficace mais attention toutefois car hormis le mode Avion les autres changent le FSB du processeur ce qui n'est pas sans incidence sur les performances. Les modes piétons et Voiture underclock le CPU alors que le mode Fusée l'overclock.

Commençons donc par le mode Avion qui ne modifie pas les fréquences du CPU. Il permet d'économiser 5Watts en Idle et 3Watts en burn, ce n’est pas énorme mais c'est toujours bon à prendre. Il est par contre intéressant de voir à quel point la consommation diminue lorsqu'un autre mode est activé ! En piéton par exemple est de plus de 30 Watts et 10 Watts en mode voiture, dans certains cas il peut donc être bon de changer de mode.

En fait l'EPU d'Asus sera d'autant plus efficace que vous penserez à changer de mode tout seul. Par exemple vous ne voulez que surfer ou faire de la bureautique ? Eh bien passez en mode Piéton. Besoin de faire un peu de compression par exemple ? Eh bien le mode voiture vous fera gagner 10Watts mais sans grande perte de puissance. Besoin de plus de puissance au contraire ? Le mode fusée est fait pour vous, surtout qu'il est possible de régler l'overclock du CPU qui est par défaut de 5%.

Intel P45

Chez MSI le Green Power joue sur le nombre de phases utilisées par le CPU, nous avons donc effectué différentes mesures. Nous avons d'abord désactivé le Green Power, ensuite nous l'avons mis en automatique puis nous avons réglé manuellement le nombre de phases du CPU en utilisant tous les réglages disponibles. Apparemment le Throttling ne fonctionne pas, en effet que l'on change ou non la valeur rien ne se passe, tant au niveau du FSB qu’au niveau de la consommation.

Je peux déjà vous dire que le mode automatique correspond, dans notre cas bien sûr avec notre E6750, à 2 phases en Idle et 3 Phases en burn. Signalons que la mémoire et le Northbridge ne peuvent pas changer le nombre de phases utilisées, elles sont toujours de deux.

Comme on pouvait s'en douter le mode le plus économe est celui utilisant le moins de phases, bien que pour autant les gains ne soient pas énorme, 3 Watts séparent 2 phases de 5 phases en fonctionnement. On remarque également que la carte MSI consomme beaucoup moins que la carte de chez Asus quand nous désactivons toutes les options d'économie d'énergie, c'est peut-être ça l'effet DrMos !

P45

Overclocking.

Un petit mot sur l'overclocking et les P45. Sur nos deux cartes nous avons pu monter très haut puisque nous avons atteint 490Mhz stable sous OCCT pour la P45D3 Platinum de chez MSI mais aussi pour la P5Q-Deluxe de chez Asus. Ce FSB a été atteint sans avoir besoin de changer une quelconque tension de la carte mère (NB et FSB), les 490Mhz ont été obtenus avec les tensions nominales et il y a de forte chance pour que ça soit le processeur qui bloque.

Quoiqu'il en soit les cartes montent déjà très haut, espérons que cela se vérifiera par la suite sur les cartes du commerce, et il faudra suivre l'évolution des bios pour voir si elles arrivent à monter encore plus.

Cliquez pour agrandir l'imageDeux approches différentes donc, MSI joue sur les phases du CPU (comme Gigabyte d'ailleurs sur son D.E.S) de manière entièrement automatisée. Chez Asus le mode par défaut (Avion) ne fera pas économiser énormément de Watts, par contre si on pense à changer de mode suivant les besoins alors là oui les gains deviennent largement plus intéressants.

Deux approches donc, mais je trouve l'idée d'Asus très intéressante puisque les économies réalisées peuvent être très importantes, encore faut-il penser à changer de mode, c'est là le problème...

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Conclusion

P45

Force est de constater qu'Intel a réussi encore une fois un bon chipset avec des performances de premier ordre et une gestion intelligente des ports PCIe 16x. Les résultats sont là et les performances aux rendez-vous, seul la gestion de la mémoire semble très légérement en retrait pour le moment, mais d'autres versions de Bios devraient rapidement corriger le tir. Alors pour autant faut-il passer au P45 ?

Eh bien ça dépend. Si vous avez du P35 et que le Crossfire ne vous intéresse pas alors autant rester en P35, l'évolution vers une carte P45 n'est pas intéressant, par contre si vous voulez passer au Crossfire alors le P45 aura fort à faire face au X38 et ses deux lignes PCIe 16X (16X-16X contre 8X-8X pour le P45). Par contre le P45 sera vendu moins chère, après c'est une question de besoin et de budget.
Au final le P45 rempli parfaitement sa tache en venant remplacer le P35, ceux désirant acheter maintenant une carte mère pour un Core2Duo ont tout intérêt à opter pour ce P45 ! Il permettra une évolution futur vers du Crossfire.

P45Chez Asus on joue la carte de la simplicité avec plein d'options pour vous simplifier la vie, le Drive Xpert en est une bon exemple. On regrette simplement que le mode EZ Backup ne fasse "que" backup et n'améliore pas les performances, mais c'est déjà bien de pouvoir sauvegarder facilement ses données. Il y a également l'EPU qui permet d'économiser de l'énergie à condition de bien l'utiliser. N'oublions pas l'Express Gate qui permet d'accéder rapidement au net, mails et photos.

P45Du côté de chez MSI le DrMos se révèle être plutôt intéressant avec des économies en Watts non négligeables ainsi que le Green Power qui permet de régler le nombre de phases utilisées par l'étage d'alimentation du CPU. Le logiciel qui accompagne le Green Power est bien pensé, très facile à prendre en main et posséde bon nombre de paramétres. Pratique et efficace voilà qui est parfait !

Dans tous les cas les deux cartes se sont très bien comportées avec des overclockings à plus de 490Mhz de FSB sans avoir besoin de toucher aux tensions de la carte mère. De quoi présager de bonnes choses pour le futur en attendant la petite révolution que sera Nehalem avec son contrôleur mémoire intégré cette fois. Et oui, le P45 est le dernier chipset de chez Intel à devoir encore gérer la Ram...

P45

Remerciements :

MSI France
ASUStek France

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :
Comparatif de 4 cartes mères : Trois X38 et une P35
Il y a presque un an nous vous proposions un test du chipset P35 express de chez Intel. Nous continuons aujourd’hui avec le X38. Pour simplifier le X38 est le haut de gamme du P35 tout comme le 975X é...
Test : Gigabyte GA-MA78GM-S2H 
Aujourd'hui nous nous intéressons au dernier chipset de chez AMD pour socket AM2+ : le 780G. L'une des grosses nouveautés de ce chipset est d'intégrer un GPU compatible directX 10 et permettant, du mo...
Test du D.e.s. de Gigabyte : vraiment économe ? 
Gigabyte a annoncé il y a deux semaines une nouvelle fonction pour ses cartes mères. Pour une fois cette fonction n’est pas uniquement réservée au haut de gamme et touche quasiment toute la gamme des ..
Test : Gigabyte GA-73UM-S2H 
Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chip...
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel a fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...
Defilé de mode chez MSI : 3 cartes P35 comparées
Le successeur des chipsets pour les processeurs Intel en socket 775 est arrivé. Il apporte le support officiel de FSB à 1333Mhz et sera compatible avec les futurs processeurs Intel gravés en 45nm (Pen...

 

Comparatif de 4 cartes mères : Trois X38 et une P35

Envoyer Imprimer
Articles > Carte mères
{navigation}

Introduction

Aujourd’hui nous allons nous intéresser à quatre cartes mères pour processeurs Intel. Il s’agit en fait d’un comparatif portant sur trois cartes mères à base du chipset X38 de chez Intel, la quatrième carte sera une Gigabyte EP35C-DS3R. Elle servira d’étalon afin de quantifier l'apport du chipset X38 par rapport au déjà très bon P35 Express.

Foxconn X38A

Il y a presque un an nous vous proposions un test du chipset P35 express de chez Intel. Nous continuons aujourd’hui avec le X38. Pour simplifier le X38 est le haut de gamme du P35 tout comme le 975X était le haut de gamme du 965P.

Parlons de suite du X48 lancé il y a peu par Intel. En fait le X48 n’est qu’un X38 « overclocké » puisqu’il apporte la certification d’un FSB à 400Mhz (333Mhz pour le X38) et de la DDR3 à 1600Mhz (1333Mhz pour le X38). Pour le reste ils sont en tout point identiques, ils sont même compatible pin à pin.

Le gros changement avec le X38 est l’implémentation de trente deux lignes PCIe au format 2.0. Il est donc possible de disposer deux ports PCIe 16X (16X-16X contre 16X-4X pour le P35) au format 2.0. Il est enfin possible d’utiliser du Crossfire dans de bonnes conditions sur chipset Intel (le SLI n’étant pas activable sur chipset Intel malheureusement). Pour le reste pas grande informations, mais à priori, le contrôleur mémoire devrait avoir été amélioré…

Pour bien situer le X38 et ses possibilités, nous avons sectionné trois cartes mères dans des gammes bien distinctes. Pour commencer la GA-X38-DS4 de chez Gigabyte, le modèle entré de gamme avec deux ports PCIe 16X (16X-16X) en DDR2, vient ensuite la Foxconn X38A avec trois ports PCIe 16X( 16X-16X-4X) en version Combo DDR2/DDR3 et pour finir la MSI X38 Diamond résolument haut de gamme en DDR3 avec quatre ports PCIe 16X (16X-16X-4X-4X).

Voyons maintenant les différences entres ses cartes, et les performances du chipset X38 de chez Intel au travers de ce comparatif.

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la Foxconn X38A : Layout

Foxconn X38A
Foxconn X38A
 

59Hardware Nombre de ports PCIe 16X : 3 (deux câblés en 16X et un en 4X)
59Hardware Nombre de ports PCIe 1X : 2
59Hardware Nombre de port PCI : 2
59Hardware Nombre de connecteurs ventilateurs : 4 (2 en PWM)
59Hardware Emplacements mémoires : 4 en DDR2 et 2 en DDR3
59Hardware Port Sata : 6
59Hardware Port eStata : 2
59Hardware Port USB2 : 8 ( 4 sur backplane)
59Hardware Port Firewire : 2 (1 sur backplane)
59Hardware Port RJ45 : 2 en Gigas
59Hardware Port souris/clavier : oui
59Hardware Audio : 6 sorties jack + optique (ALC 888S)
59Hardware IDE : oui 1 connecteur
59Hardware Floppy : oui
59Hardware Port Serie : oui
59Hardware Autres : Reset, Power et Clear Cmos par bouton poussoir directement sur carte mère. (Clear Cmos sur backplane)

La Foxconn X38A utilise comme toutes les cartes de ce comparatif un système de refroidissement par caloducs baptisé Cool Pipe. Le système est relativement imposant, surtout au niveau du Northbridge mais ne nous a pas posé de problème particulier pour l’installation de nos ventirads. Détail important de la Foxconn, c'est la seule dans ce cas, les radiateurs sont vissés et non pas simplement clipsé avec des rivets en plastiques. Cet ensemble pourra profiter du flux généré par le ventirad du CPU puisqu’il existe une place vide sur le backplane ou l’air pourra ressortir après être passée par le radiateur de l’étage d’alimentation.

Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A

La X38A utilise à 100% des condensateurs de type solide, gage de fiabilité et de qualité. Elle possède un étage d’alimentation à six phases. Il sera possible d’installer trois cartes graphiques au format PCIe 16X mais attention car seule les deux slots bleus sont câblés en 16X, le slot noir n’est câblé qu’en 4X. On appréciera la place disponible entre les deux premiers ports : 2 slots les séparent, de quoi mettre de grosses cartes sans soucis en Crossfire.

Cette X38A est une combo DDR2/DDR3, elle possède deux emplacements pour DDR3 et quatre emplacements pour DDR2. On ne trouve par contre que 4 connecteurs pour ventilateurs, dont 2 sont au format PWM.

Foxconn X38A

Le backplane est le moins fourni de notre comparatif avec seulement 4 ports USB2 là où toutes les autres cartes en disposent de 8, c’est regrettable. Pour le reste on a deux ports Ethernet Gigabits, 6 connecteurs audio jack, deux sorties numériques (RCA et optique), un port Firewire, deux ports eSata et enfin deux ports PS2. Notons également la présence d’un port F.D.C (Foxconn Digital Connector) pour relier à d’autres périphériques de la marque qui en seraient équipés.

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la Foxconn X38A : Bios

Le Bios de la Foxconn X38A est sans doute le plus touffu, mais pour autant il ne sera pas forcement mieux que les autres. Nous allons regarder cela de plus près. Nous ne nous attarderons pas en détails sur tous les menus, mais des photos en bas de pages sont disponibles.

Ce bios présente quelques singularités comme le menu Advanced Chipset Setting qui sépare les éléments du Northbridge et du Southbridge en deux menus distincts ! Beaucoup (trop) d’options sont disponibles, certaines plus obscures les unes que les autres… Un peu déroutant.

Revenons à ce qui nous intéresse le plus : le Fox Central Control Unit. C’est ici que les réglages de la tension, du FSB, des timings se feront.
Première mauvaise surprise, il est impossible de changer l’état du « C1E Support », celui restant obstinément sur enable quelques soit les manipulations tentés. Les réglages des timings ne sont pas très nombreux, mais suffiront à la plus part d’entre nous. On regrettera l’absence du réglage du Command Rate. Celui-ci étant en 2T en mode DDR2 et 1T en mode DDR3 sur notre carte de test.

Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A

Les tensions applicables au CPU ne sont pas élevées avec seulement +0.3875V au maximum par palier de 0.0125V. C’est largement en dessous des autres cartes, mais en même temps largement suffisant pour de l’air Cooling (le Vcore de notre E6750 serait déjà à 1.7375V ! La tension mémoire pourra être augmentée de 1.491V (par palier d’environ 0.04V) au maximum quelques soit le type de mémoire employé : DDR2 ou DDR3. Le Northbridge prendre 0.380V en plus contre 0.424 pour le Southbridge par palier de respectivement 0.032 et 0.037V.
Foxconn est plutôt généreux sur les réglages du FSB puisqu’il peut monter jusque 800Mhz, il ne peut par contre pas descendre en dessous du FSB nominal du processeur.

Les ratios en DDR2 sont de 2 – 2.4 – 2.5 – 3 – 3.3 – 4 et de 2.4 – 3 – 3.2 – 4 en DDR3.

Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A
Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A
Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A
Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A
Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A
Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A

 

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la MSI X38 Diamond : Layout

MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond

59Hardware Nombre de ports PCIe 16X : 4 (deux câblés en 16X et deux en 4X)
59Hardware Nombre de ports PCIe 1X : 2
59Hardware Nombre de port PCI : 1
59Hardware Nombre de connecteurs ventilateurs : 6 (2 en PWM)
59Hardware Emplacements mémoires : 4 en DDR3
59Hardware Port Sata : 6
59Hardware Port eStata : 2
59Hardware Port USB2 : 12 ( 8 sur backplane)
59Hardware Port Firewire : 2 (1 sur backplane)
59Hardware Port RJ45 : 2 en Gigas
59Hardware Port souris/clavier : oui
59Hardware Audio : 6 sorties jack + optique (ALC 888T)
59Hardware IDE : oui 1 connecteur
59Hardware Floppy : oui
59Hardware Port Serie : oui
59Hardware Autres : Reset, Power et Clear Cmos par bouton poussoir directement sur carte mère. (Clear Cmos sur backplane)

La X38 Diamond de chez MSI utilise le système de refroidissement désormais classique de la marque : le Circu-Pipe apparu lors des premières P35 (voir notre test ici). Même si le système semble relativement impressionnant il ne pose pas de problème particulier pour y installer de gros ventirad, au contraire il pourra pleinement profiter du flux pour se refroidir.
On peut voir que la carte utilise 100% de condensateurs solides, l’étage d’alimentions du CPU profite de 4 phases (chaque phase utilise deux bobines et deux paires de Mosfet) et la X38 Diamond possède 4 ports PCIe, mais seulement deux sont câblés en 16X, les deux autres ne sont câblés qu’en 4X.

Foxconn X38A
Foxconn X38A Foxconn X38A

Cette carte étant uniquement DDR3 on retrouve donc quatre emplacements DDR3. Pour refroidir tout ce beau monde pas moins de six connecteurs pour ventilateurs sont disséminés autour de la carte, dont deux sont au format PWM.
La carte adopte aussi ce que MSI appelle le Trouble Shoot Poster : un afficheur digital permettant de visualiser des lettres. Ainsi au démarrage au lieu de voir des diodes passer de vert à rouge suivant les étapes de démarrage, on voit directement le nom : VGA, DDR3, POST, … Pratique et quand même plus clair que les diodes où il faut toujours chercher les correspondances dans la documentation.

Le backplane est très complet, on y retrouve tout ce dont on peut avoir besoin : 8 ports USB2, deux ports Ethernet gigabits, deux ports PS2, deux ports eSata et un Firewire. L’audio n’est pas en reste avec 6 connecteurs jack et une sortie audio numérique optique. Le dernier détail intéressant et le bouton Clear Cmos qui à la bonne idée de se trouver également sur la backplane : plus la peine d’ouvrir le Pc pour faire un Clear Cmos, il est directement accessible.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la MSI X38 Diamond : Bios

Le Bios de la X38 Diamond est relativement classique et ne nous dépayse pas. Nous ne nous attarderons pas en détails sur tous les menus, mais des photos en bas de pages sont disponibles. Petit détail amusant, MSI c’est amusé à cacher une option. En effet, « l’option C1E Support » n’est visible dans le menu advanced – Cpu Feature qu’après avoir appuyé sur F4 ! Le reste est classique, avec toutefois une très bonne idée : la sauvegarde des options que l’on défini. Deux slots sont disponibles et on pourra ainsi sauvegarder ses réglages tout en en testant certains autres sans avoir à tout recommencer à chaque fois. Mais allons directement au cœur du BIOS avec le Cell Menu. 

Le réglage du FSB est plutôt prétentieux puisque MSI autorise des valeurs comprises entre 200 et 800Mhz. Le PCIe peut quand à lui être régler entre 100 et 200Mhz.
La gestion des ratios FSB/RAM est plutôt limitée, avec seulement quelques coefficients disponibles : 1.2 – 1.5 – 1.6 – 2.0. Lorsqu’on dépasse les 450Mhz de FSB apparait alors un nouveau ratio : 1.0.

MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond

Les timings mémoires sont assez peu nombreux, les puristes en demanderont peut-être plus, mais pour le commun des mortels c’est largement suffisant. Par contre le mode manuel nous obligera à entrer tous les timings, pas possible d’en laisser certains en automatique et d’en forcer d’autres. Le command Rate peut être réglé en automatique ou défini sur 1T ou 2T indépendamment du reste. 

Les tensions admissible pour le CPU vont de sa tension par défaut à +0.7875 (soit 2.125 par exemple pour notre E6750 à 1.35V par défaut). La mémoire varie de 1.5V (tension par défaut de la DDR3) à 2.75V. La tension du FSB pourra monter jusque 1.44 (1.2 mini). Le Northbridge varie de 1.25 à 1.83 et le Southbridge de 1.5V à 1.8V.

MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond
MSI X38 Diamond MSI X38 Diamond
{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la Gigabyte GA-X38-DS4 : Layout

Gigabyte X38-DS4
Gigabyte X38-DS4

Nombre de ports PCIe 16X : 2 câblés en 16X
Nombre de ports PCIe 1X : 3
59Hardware Nombre de port PCI : 2
59Hardware Nombre de connecteurs ventilateurs : (2 en PWM)
59Hardware Emplacements mémoires : 4 en DDR2
59Hardware Port Sata : 6
59Hardware Port eStata : 0 (2 avec une equerre PCI fournis, mais à prendre sur les 6 internes)
59Hardware Port USB2 : 12 ( 8 sur backplane)
59Hardware Port Firewire : 2 (2 sur backplane)
59Hardware Port RJ45 : 1 en Gigas
59Hardware Port souris/clavier : oui
59Hardware Audio : 6 sorties jack + optique (ALC 889A)
59Hardware IDE : oui 1 connecteur
59Hardware Floppy : oui
59Hardware Port Serie : oui
59Hardware Autres : Port imprimante parallèle

Chez Gigabyte aussi le système de refroidissement de la carte mère est à base de caloducs. Un imposant radiateur vient recouvrir le Northbridge, il est relié à l’étage d’alimentation du CPU par l’intermédiaire d’un Heat Pipe. Contrairement à la carte MSI ou à la Foxconn le radiateur du southbridge n’est pas relié au reste par un Caloduc.

GA-X38-DS4
GA-X38-DS4 GA-X38-DS4

La X38-DS4 fait partie, comme son nom l’indique, de la série des D pour Ultra Durable ce qui signifie qu’elle ne contient que des condensateurs de type solide. L’étage d’alimentation du CPU de la X38-DS4 est composé de 6 phases. Elle possède deux ports PCIe 16X compatible Crossfire.

Cette carte n’est compatible qu’avec la DDR2 et dispose de quatre emplacements mémoire. Nous trouvons cinq connecteurs pour ventilateurs, dont deux sont au format PWM.

GA-X38-DS4

Le Backplane de la Gigabyte est relativement complet avec 8 ports USB2, deux ports Firewire, un port Ethernet Gigabits, deux ports PS2, six sortie audio jacks et deux sortie numérique
(RCA et optique). On regrettera simplement l’absence de ports eSata sur le backplane, mais la X38-DS4 est livrée avec une équerre PCI équipée de deux ports eSata à brancher sur la carte mère. En plus cette équerre propose un connecteur d’alimentation externe (les câbles externes sont également dans le bundle).

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la Gigabyte GA-X38-DS4 : Bios

Le BIOS de la GA-X38-DS4 est de type Award, un classique dans le genre. Nous ne nous attarderons pas en détails sur tous les menus, mais des photos en bas de pages sont disponibles. Nous allons regarder en détails le coeur de la gestion de cette carte mère : le M.I.T (Motheboard Intelligent Tweaker).

On peut bien entendu régler le FSB du processeur avec des valeurs allant de 100 à 700Mhz. Le PCIe peut également être régler, c'est assez rare pour être signalé, également à la baisse avec des valeurs allant de 90 à 150Mhz.

GA-X38-DS4
GA-X38-DS4 GA-X38-DS4

La où la Gigabyte est relativement intéressante c'est sur les ratio FSB/RAM. En effet, elle détailes pour les ratios utilisés la valeur du strapping. Suivant les cas différent Ratio sont disponible :
Strapping 200Mhz : 2.66 - 3.33 - 4
Strapping 266Mhz : 2 - 2.5 - 3 - 4
Strapping 333Mhz : 2 - 2.4 - 3.2
Strapping 400 Mhz : 2 - 2.66

Vient ensuite le régalge des timings mémoires qui se font finement avec la possibilité de ne forcer qu'un seul timings et de laisser les autres par défaut. Il est également possible de forcer le Command Rate à 1T ou 2T, ou encore de le laisser en automatique.

Les réglages des tensions sont aussi complet que le reste. La DDR2 peut prendre jusque 1.55V de plus par palier de 0.05V. Le FSB et le PCIe peuvent quant à eux prendre 0.35V par palier de 0.05V. Le voltage du Chipset (MCH Overvoltage) peut également être augmenter de 0.375V par palier de 0.025. Le Vcore peut varier entre 0.5V et 2.35V (1.35 par défaut pour notre E6750 par exemple). De grande variation de tensions, surtout pour la DDR2 et le Vcore qu'il conviendra de manier avec prudence sous peine de détruire une partie de son matériel...

GA-X38-DS4
GA-X38-DS4 GA-X38-DS4
GA-X38-DS4
GA-X38-DS4 GA-X38-DS4
GA-X38-DS4
GA-X38-DS4 GA-X38-DS4
GA-X38-DS4
GA-X38-DS4 GA-X38-DS4
{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la Gigabyte EP35C-DS3R : Layout

Gigabyte EP35C-DS3R
Gigabyte EP35C-DS3R

59Hardware Nombre de ports PCIe 16X : 1 câblés en 16X
59Hardware Nombre de ports PCIe 1X : 3
59Hardware Nombre de port PCI : 3
59Hardware Nombre de connecteurs ventilateurs : 5 (2 en PWM)
59Hardware Emplacements mémoires : 4 en DDR2 et 2 en DDR3
59Hardware Port Sata : 8
59Hardware Port eStata : 0 (2 avec une equerre PCI fournis, mais à prendre sur les 6 internes)
59Hardware Port USB2 : 12 ( 8 sur backplane)
59Hardware Port Firewire : 0
59Hardware Port RJ45 : 1 en Gigas
59Hardware Port souris/clavier : oui
59Hardware Audio : 6 sorties jack + optique (ALC 889A)
59Hardware IDE : oui 1 connecteur
59Hardware Floppy : oui
59Hardware Port Serie : oui
59Hardware Autres : Port imprimante parallèle

L’EP35C-DS3R n’est pas équipé de caloducs, elle hérite seulement d’un radiateur sur le Northbridge et d’un plus petit sur le Southbridge (le même que celui de la GA-X38-DS4). L’étage d’alimentation du CPU n’est pas équipé de système de refroidissement.

EP35C-DS3R
EP35C-DS3R EP35C-DS3R

Comme sa grande sœur cette carte fait partie de la série D (Ultra Durable) de la gamme, elle est donc équipée à 100% de condensateurs de type solide. Elle possède un seul port PCIe 16X, qui contrairement aux cartes mères X38, n’est au format 2.0. Rappelons tout de même que toutes les cartes actuelles en PCIe 2.0 sont rétro compatibles au format PCIe «classique ».
L’EP35C-DS3R est une carte combo DDR2/DDR3, elle possède quatre emplacements DDR2 et deux emplacements DDR3. On trouve quatre connecteurs pour ventilateurs, deux sont au format PWM.

EP35C-DS3R

Le backplane est fourni, mais relativement moins que les autres cartes X38. Le backplane de l’EP35C-DS3R est en fait une copie quasi conforme de celui de la GA-X38-DS4 avec les ports Firewire en moins pour la carte en P35. Donc même reproche : pas de connecteurs eSata, mais même remarque : la carte est livrée en bundle avec une équerre PCI équipée de deux ports eSata et d’une alimentation externe.

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Présentation de la Gigabyte EP35C-DS3R : Bios

Nous ne nous attarderons pas trop sur le BIOS de l'EP35C-DS3R qui reprend exactement la même disposition que celui de la GA-X38-DS4 à quelques exeptions près. On noteras bien sur les tensions applicables au différents organes de la carte mère qui ne sont pas les mêmes.

EP35C-DS3R
EP35C-DS3R EP35C-DS3R

Ainsi le CPU ne montera au maximum qu'a 2.0V contre 2.35V pour la X38, la DDR2/3 pourra prendre 0.7V en plus. Pour le reste peut de changement, si ce n'est le choix du strapping qu'offre l'EP35C-DS3R pour un ratio de 2. Un bon point pour une carte basée sur du P35 Express.

EP35C-DS3R
EP35C-DS3R EP35C-DS3R
EP35C-DS3R
EP35C-DS3R EP35C-DS3R
EP35C-DS3R
EP35C-DS3R EP35C-DS3R
{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Récapitulatif des cartes : comparaisons techniques et bundle

Caractéristiques techniques.

Nous avons regroupé au sein d'un seul et même tableau les principales fonctionnalités des cartes testés aujourd'hui. Regardons donc les fonctionnalités offertes par nos cartes, voir si une ou plusieurs se détachent du lot.

Caractéristique des cartes. Foxconn X38A MSI X38 Diamond Gigabyte X38-DS4 Gigabyte EP35C
Ports PCIe 16X / Câblés en 16X
3 / 2
4 / 2
2 / 2
1 / 1
Ports PCIe 1X
2
2
3
3
Ports PCI
2
1
2
3
Connecteurs 3 points / PWM
2 / 2
4 / 2
3 / 2
2 / 2
Emplacements DDR2 / DDR3
4 / 2
0 / 4
4 / 0
4 / 2
Ports Sata / eSata
6 / 2
6 / 2
6 / 0
8 / 0
Ports USB2 backplane / total
4 / 8
8 / 12
8 / 12
8 / 12
Port Firewire backplane / total
1 / 2
1 / 2
2 / 2
0 / 0
Port RJ45 (Gigasbits)
2
2
1
1
Ports PS2
2
2
2
2
Audio jack / numérique
6 / 2
6 / 1
6 / 2
6 / 2
Connecteur IDE
1
1
1
1
Connecteur Floppy
1
1
1
1
Port Com
1
1
1
1
Port parralele
0
0
1
1

La première caractéristique qui différencie nos cartes est le nombre de ports PCIe 16X. En effet, la MSI X38 Diamond en compte pas moins de 4 (2 câblés en 16X), 3 pour la Foxconn X38A (2 câblés en 16X) et deux pour la Gigabyte GA-X38-DS4. Notre carte basée sur le chipset P35 ne comporte qu'un seul port PCIe 16X, même s'il est vrai qu'il est possible d'en avoir deux sur certains modèles (voir notre défilé de mode : 3 cartes mères P35 de chez MSI) le deuxième port PCIe 16X est alors câblés en 4X seulement.

Pour le reste pas de gros changement à noter, si ce n'est la cartes MSI qui propose 6 connecteurs ventilateurs contre 5 pour la Gigabyte et 4 pour la Foxconn. On regrettera quand même que la Foxconn ne possède que 4 ports USB2 sur le backplane là ou ses concurrentes en proposent 8 ; on regrette également qu'elle ne puisse utiliser au maximum 8 ports contre 12 pour les autres mères. La Gigabyte est également la seule à ne proposer qu'un seul port Ethernet Gigabyte contre deux pour les autres X38.

La Gigabyte ne propose pas de ports eSata sur son backplane ce qui est dommage mais pas pour autant dramatique étant donné qu'on retrouve dans le bundle de la carte une équerre PCI pour installer deux ports eSata (l'avantage c'est que l'équerre PCI est équipé d'un connecteur d'alimentation externe). Par contre la carte possède donc deux ports Sata de moins que les autres avec un total de 6, là ou les autres en ont également 6, mais avec deux ports eSata en plus.

Bundle.

Nous allons maintenant regarder le bundle livré avec chaque carte, il est intéressant de les comparer étant donné que les cartes ne jouent pas dans le même segment. La GA-X38-DS4 est une carte entrée de gamme, la Foxconn est du milieu de gamme tandis que la MSI est clairement le haut de gamme.

Bundle Foxconn X38A MSI X38 Diamond Gigabyte X38-DS4 Gigabyte EP35C
Nappes Sata 6 6 4 4
Adaptateurs Molex -> Sata 6 3 0 0
Nappe IDE 1 1 1 1
Nappe Floppy 1 1 1 1
Equerre PCI Firewire (+ USB) 1 (oui 2) 1 0 0
Câble eSata (+Alim eSata) 0 1 1 (oui 1)

1 (oui 1)

Autre ventilateur chipset Carte Modem Equerre PCI : 2 eSata-alim Equerre PCI : 2 eSata-alim
    Carte son X-Fi    

On voit effectivement que la Gigabyte GA-X38-DS4 fait parent pauvre dans les bundle, mais vu son prix on ne peut pas tout avoir non plus. Elle n'est livrée qu'avec 4 nappes Sata (contre 6 pour les autres) et aucun adaptateur Molex vers Sata. Notons que la Foxconn est livré avec 6 adaptateurs Molex vers Sata ce qui fait peut-être beaucoup.

Pour le reste la Foxconn est livrée avec un ventilateur pour chipset, à voir si vous en avez besoin, mais le bruit généré ne sera pas sans conséquence. Mais au final la carte la plus fournis est sans aucun doute la MSI (logique c'est une carte très haut de gamme) avec une cartes son supplémentaire X-Fi mais aussi un modem à installer sur une équerre PCI.

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Récapitulatif des cartes : Reglages BIOS


Bundle Foxconn X38A MSI X38 Diamond Gigabyte X38-DS4 Gigabyte EP35C
Tension CPU (Paliers)
+ 0.3875V
(0.0125V)
+ 0.7875 (0.0125V)
-> 2.35V soit +1.0V
(0.00625)
-> 2.0V +0.65V (0.00625V) et 0.2 à la fin
Tension RAM
(Paliers)
+ 1.491 (~0.04)
+ 1.25V
(~0.04)
+ 1.55V
(0.05)
+ 0.7V
(0.1V)
Tension PCIe
(Paliers)
Nominal
Nominal
+ 0.35V
(0.05)
+ 0.3V
(0.1)

Tension FSB
(Paliers)

Nominal
+ 0.24v
(variable)
+ 0.35V
(0.05)
+ 0.3V
(0.1)
Ratio Ram
DDR2 : 1-1.2-1.3-1.5-1.6-2
DDR3 :
1.2-1.5-1.6-2
1.2-1.5-1.6-2
Au delà de 450Mhz : 1.0 également

B: 1-1.2-1.6
D: 1-1.33
C: 1.33-1.66-2
A: 1-1.2-1.5-2

1-1.2-1.25-1.5-1.6-1.66-2
Strap à 200 ou 333Mhz pour 2
Cas Latency
3 -> 10
5 -> 10
3 -> 7
3 -> 6
RAS To CAS
3 -> 10
3 -> 10
1 -> 15
1 -> 15
RAS Precharge
3 -> 10
3 -> 10
1 -> 15
1 -> 15
Commande Rate (CMD)
Non
Oui : 1T ou 2T
Oui : 1T ou 2T
Non

A : 266Mhz ; B : 200 Mhz ; C : 333Mhz ; D : 400Mhz

Dans le tableau ci-dessus nous avons regroupé les principaux réglages de nos quatre cartes mères. Bien sur tous les réglages ne sont pas présents, mais l'idée est surtout de pouvoir comparer les cartes sur ce que nous considérons comme les principaux.

La Gigabyte tire clairement son épingle du jeu avec des tensions applicables plus élevées et de manière plus précises. Elle possède également le plus beau jeu de ratio du comparatif avec des réglages précis sur le strapping appliqué. Les timings mémoires sont également finement paramétrables et il est possible de régler manuellement le Command Rate. Clairement sur ce tableau, c'est la Gigabyte GA-X38-DS4 qui prend le dessus. D'autant plus étonnant que la Gigabyte est une carte d'entrée de gamme.

La MSI arrive en suivant avec des réglages légèrement en dessous de la Gigabyte, mais largement suffisant pour une utilisation courante et même avancé. On aurait apprécié de pouvoir régler la tension du bus PCIe et de monter un peu plus haut la tension FSB, surtout vu le prix et la gamme de cette X38 Diamond !

La Foxconn nous a quelque peu déçu. Un comportement pour le moins étrange du BIOS avec quelques erreurs. Nous regrettons l''impossibilité de régler le Commande Rate, qu'il n'y ai pas de réglages des tensions FSB ou PCIe. La tension applicable au CPU est également largement en retrait de ce que font les autres cartes avec "seulement" +0.3875V

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Performances des cartes DDR2 : bande passante et latence

Nous avons effectués plusieurs séries de mesures sous Sisoft Sandra avec nos cartes méres équipés d'un Intel E6750 et de quatre Giga de DDR2 OCZ. Chaque mesure à été effectué trois fois et la moyenne des trois à été retenue.
Les trois premières séries correspondent à un FSB de 333Mhz (par défaut donc) et différents ratios mémoires. Les trois séries suivantes sont réalisés avec un FSB overclocké de 400Mhz.

Pour ce test nous avons ramené toutes les valeurs en pourcentages par rapport à la carte mère EP35C-DS3R reglé à 800Mhz en CAS 5-5-5.

Alors certes les performances des cartes en X38 sont souvent devant la P35, mais pas de beaucoup. A ce petit jeu c'est la Foxconn qui arrive première, elle semble avoir été particulièrement bien travaillée sur ce point. LA GA-X38-DS4 en 2T fait moins bien que la P35, elle fait par contre mieux en 1T. Rien de bien exceptionnel pour ce chipset X38 pour le moment.

Même chose que précédement, la Foxconn arrive en tête à chaque fois avec des écarts non négligeables. La GA-X38-DS4 en 2T fait moins bien que la P35, mieux vaut donc rester en 1T. Point regretable de ce test pour la Foxconn : elle a refuser de démarer avec le mémoire à 1200Mhz alors que les autres ont facilement booter.

Au final certes la Foxconn X38A et la Gygabyte X38-DS4 font mieux que notre carte de référence en P35, mais un tout petit mieux.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances des cartes DDR3 : bande passante et latence

Nous avons effectués plusieurs séries de mesures sous Sisoft Sandra avec nos cartes méres équipés d'un Intel E6750 et de un giga de DDR3 Kingston. Chaque mesure à été effectué trois fois et la moyenne des trois à été retenue.
Les trois premières séries correspondent à un FSB de 333Mhz (par ddéfaut donc) et différents ratios mémoires. La suivante à été réalisé avec un FSB overclocké de 400Mhz.

La DDR3 semble être parfaitement à l'aise sur le chipset X38. En effet, que ca soit la MSI X38 Diamond ou la Foxconn X38A, elles font toutes les deux mieux que notre P35. La MSI et la Foxconn sont au coude à coude et il est difficile de les départager. Elles ont également montrées chacune une faiblesse : la Foxconn à refuser de booter en Cas 6-6-6 à 1066Mhz, alors que la MSI à refuser d'utiliser la fréquence de 1333Mhz pour la ram, celle-ci revenant à 1066Mhz, peut-être un problème de Bios.

Toujours pareil, la Foxconn est devant talonnée de très très prés par la MSI X38 Diamond. Pour le coup l'EP35C-DS3R est à une coudée des autres cette fois-ci, sans être catastrophique non plus.

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances des ports PCIe : 3Dmark 06

Un des avantages du X38 sur le P35 est le support de deux lignes PCIe 16X câbles en 16X et, cerise sur le gateau, au format 2.0. Pour vérifier les performances nous avons branchés notre carte graphique, une 9600GT OC, à tour de rôle sur tous les ports PCIe 16X présent sur la carte. Signalons de suite que la X38 Diamond à refuser de démarrer Vista avec la 9600GT installée sur le troisème ou le quatrième port PCIe 16X (ceux câbles en 4X).

Les résultats sont sans appels, que ca soit le premier ou le deuxième port PCIe, les résultats sont les même. On voit par contre que le troisième port PCIe 16X de la Foxconn est en retrait de 30% par rapport aux autres scores. Remarquons au passage que le fait d'être en DDR2 ou DDR3 ne change absolument rien...

{mospagebreak}

Articles > Carte mères
{navigation}

Performances générales : Pc Mark Vantage.

Nous avons séparé les résultats des cartes en DDR2 de celles en DDR3 pour la bonne et simple raison que les deux kits utilisés n'avaient pas la même taille globale. Les résultats auraient donc été faussés.
Les résultats ont ici aussi été ramenés sous forme de pourcentage, 100% étant le score obtenu par l'EP35C-DS3R.

DDR2

Les cartes à bases de X38 peinent à se démarquer réellement. La Foxconn reste malgré tout légérement devant, la Gigabyte X38-DS4 faisant jeu quasi égale avec la P35, de chez Gigabyte elle aussi.

DDR3

En DDR3 les résultats sont un tout petit peu meilleur pour les cartes à bases de X38, mais rien d'exceptionnel non plus. La Foxconn étant encore une fois légèrement devant.

{mospagebreak}
Articles > Carte mères
{navigation}

Conclusion

Commençons par faire le point sur le chipset X38 d’Intel. Clairement le changement principale est le support de deux lignes PCIe 16X 2.0 câblés en 16X (et non 16X - 4X) comme sur les P35 Express. Nous l'avons vu lors de nos mesures, le deuxième port PCIe étant aussi performant que le premier. Pour le reste, les améliorations ne sont pas vraiment visibles, certes le X38 gère la mémoire de meilleure manière que le P35, mais la différence dans les applications est plutôt anecdotique.

Passons maintenant aux résultats individuels des cartes.

MSI X38 DiamondFoxconn X38A

La Foxconn est celle qui arrive le plus souvent première lors de nos tests, mais on regrettera les petits caprices de son Bios. Elle n’est pas non plus très fournie en connectique avec seulement huit ports USB2 et un bundle simple.
Vendu aux alentours de 185€ cette carte reste relativement chère et n’apporte en définitive que la gestion de la DDR2 et de la DDR3. Cela reste malgré tout une bonne carte, dommage que son prix soit un peu trop élevé.

MSI X38 DiamondMSI X38 Diamond

Entièrement en DDR3, la X38 Diamond constitue le haut de gamme de chez MSI. Le bundle est excellent avec une carte Sound Blaster X-fi (comptez environ 30€), un modem et une multitude de nappes. Le layout ne souffre pas de gros défaut et le Bios proposent des options d’overclocking assez poussées. Les performances sont dans la moyenne des autres cartes.
Le prix de la DDR3 est en chute libre en ce moment, les autres slots de cette X38 Diamond vous permettent d’acheter un kit maintenant et compléter par un autre kit plus tard. Vendue aux alentours de 250€ ca reste une carte intéressante pour celui qui veut passer en DDR3 et Crossfire.

GA-X38-DS4Gigabyte GA-X38-DS4

Prix planché pour cette carte mère équipé d’un chipset X38 : on la trouve à moins de 150€ ! Vu les écarts de performances entre nos trois modèles X38, ce n’est pas la peine de mettre plus si vous voulez utiliser de la DDR2 ! Un bundle et un Bios complet, un Layout sans problème, nous n’avions rien à reprocher à cette carte qui allie petit prix et performances.
Vous pouvez par contre lui préférer le modèle EX38-DS4 qui est lui équipé de la technologie D.E.S qui permet d’économiser de l’énergie, système que nous avions déjà testé ici-même. Il est efficace et ne fait pas perdre en performance, pour le même prix autant en profiter.

MSI X38 DiamondGigabyte EP35C-DS3R

Seule carte utilisant le chipset P35 Express de notre comparatif, cette petite Gigabyte n’a pas à rougir de ses performances face aux autres, loin de là ! Une carte à base de P35 fera parfaitement l’affaire si vous ne comptez pas faire de Crossfire, les performances resterons quasiment les même et vous aurez toujours un Bios complet. Vendue un peu moins de 100€ l’EP35C-DS3R est une bonne affaire.

Foxconn X38A

Remerciements :

OCZ.
Gigabyte.
Kingston.
MSI.
Foxconn et ECP.

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :

Test : Gigabyte GA-MA78GM-S2H 
Aujourd'hui nous nous intéressons au dernier chipset de chez AMD pour socket AM2+ : le 780G. L'une des grosses nouveautés de ce chipset est d'intégrer un GPU compatible directX 10 et permettant, du mo...
Test du D.e.s. de Gigabyte : vraiment économe ? 
Gigabyte a annoncé il y a deux semaines une nouvelle fonction pour ses cartes mères. Pour une fois cette fonction n’est pas uniquement réservée au haut de gamme et touche quasiment toute la gamme des ..
Test : Gigabyte GA-73UM-S2H 
Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chip...
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel à fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...

Test : Gigabyte GA-MA78GM-S2H

Envoyer Imprimer
Articles > Cartes mères
{navigation}

Introduction.

Aujourd'hui nous nous intéressons au dernier chipset de chez AMD pour socket AM2+ : le 780G. L'une des grosses nouveautés de ce chipset est d'intégrer un GPU compatible directX 10 et permettant, du moins en théorie, de jouer à la plupart des jeux actuels (bien entendu dans une résolution raisonnable : 1024*768 par exemple). Nous allons donc vérifier tout ça et voir ce que vaut non seulement cette carte mère, mais également la Radeon HD3200 qu'elle intègre face au G33 de chez intel ou au Geforce 7150 des MCP72 de chez Nvidia. L'autre grosse nouveauté est le support du Crossfire Hybrid qui permet à la carte de faire un crossfire entre la HD3200 intégré et une carte AMD mise dans le slot PCIe 16x. Alors cette GA-MA78GM-S2H tiendra-t-elle ses promesses, le Crossfire Hybrid est-il au point et que vaut la Radeon 3200 intégrée ? Les réponses dans notre test.

Gigabyte 780G

A propos de Gigabyte.

Gigabyte est une société taïwanaise qui existe depuis maintenant plus de vingt ans. Au début spécialisée dans la conception de cartes mères, l’entreprise s’est beaucoup développée et diversifiée en proposant maintenant de larges gammes de produits : boîtiers, alimentations ATX, cartes graphiques, ordinateurs portables, cartes mères, ... Gigabyte touche à tous les domaines avec, en ce moment, un certain succès.

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
{navigation}

Layout :

Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G

Pour une carte au format Micro ATX elle est très bien fournie. En effet, Gigabyte a réussi à y intégrer quatre slots mémoire DDR2 (on en trouve souvent que deux sur ce genre de carte (comme la Gigabyte GA-73UM-S2H par exemple). Deux ports PCI, un port PCIe 1x et un port PCIe 16x. La carte est entièrement passive, le southbridge et le northbridge ne sont refroidis que par deux petits radiateurs. Petits car ils ne dépassent les slots PCI en hauteur et ne gêneront donc pas du tout même avec de longues cartes d'extension. Pour le reste la carte ne faisant pas partie de la série des Ultra Durable tous les condensateurs ne sont pas solides, seuls ceux destinés au CPU le sont.

Gigabyte 780G Gigabyte 780G

Le backpanel de la carte est excatement le même que la Gigabyte GA-73UM-S2H : 4 USB2, Lan Giga, Firewire, eSata, 2 PS2. L’audio n’est pas en reste avec 6 connecteurs jack et une sortie optique. Elle possède également une triple sortie vidéo : VGA, DVI et HMDI (avec support de l'HDCP) ; ici également les trois ne pourront être utilisés simultanément, on ne pourra utiliser que DVI + VGA ou HDMI + VGA simultanément.

Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G

La carte possède une alimentation à 4 phases, ce qui est largement suffisant pour une carte micro ATX, l'espace est complètement dégagé autour du socket du CPU et permettra l'installation de radiateur imposant sans soucis, nous avons par exemple pu installer sans aucun soucis le Gemin II de chez Cooler Master. Comme précisé plus haut le radiateur du northbridge est extra plat et ne dépasse pas du tout en hauteur. La carte possède deux emplacements au format PWM ( rétro compatible avec les ventilateurs à 3 pins) pour connecter des ventilateurs.

En plus des connecteurs arrières on trouve quatre emplacements pour brancher des connecteurs USB2, un Firewire, un connecteur Spdif, un LPT, un IDE et un pour lecteur de disquette. Pas moins de cinq ports Sata II viennent parfaire cette carte mère. Une connectique extrêmement complète !

Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G
Gigabyte 780G Gigabyte 780G
Gigabyte 780G Gigabyte 780G

Le Bundle.

Bundle assez simple mais en même temps le principal est présent : deux connecteurs Sata (dont un coudé) avec patte de rétention, nappe IDE et Floppy, backplane, DVD d'installation et mauel.

Cliquez pour agrandir l'image Le Layout de la carte ne souffre d'aucun défaut et semble particulièrement bien pensé. La connectique est vraiment bien fournie puisqu'elle intégre en outre 5 ports Sata, 12 ports USB2, une sortie DVI, VGA et HDMI en plus de ce que l'on trouve d'habitude : LPT, IDE, Firewire, eSata, ...

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
{navigation}

Le Bios

De manière générale, le BIOS des cartes mères Gigabyte est de bonne facture et très agréable à utiliser. Regardons néanmoins de près le BIOS de cette GA-MA78GM-S2H.

Les premiers menus sont classiques ; dans le menu standard on peut vérifier la liste des périphériques IDE ou Sata branchés sur la carte mère, vérifier la taille de la mémoire vive installée, … Le menu Advanced Feature est un peu le centre névralgique du Northbridge. C'est ici que l'on active les sorties vidéo de la carte : D-SUB et DVI ou D-SUB et HDMI (DVI et HDMI ne sont pas activables en même temps). Autre point intéressant on peut également activer le Surrond View qui permet, dans le cas où une carte graphique AMD est branchée sur le port PCIe 16x, de profiter de quatre écrans en simultané. La quantité de mémoire allouée à l'IGP se régle ici aussi (32Mo, 64Mo, 128Mo, 256Mo ou 512Mo). On règle également les technologies de virtualisation et le Cool&quiet.

Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G
Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G

Nous voici maintenant dans le M.I.T ( Motherbord Intelligent Tweaker) qui permet de régler finalement et d'overclocker la carte mère. plusieurs paramètres sont réglables, comme la fréquence du lien Hypertransport (de 200Mhz a 1.0Ghz par palier de 200Mhz), la fréquence du GPU (de 150Mhz à 700Mhz) qui est a 500Mhz par défaut, le FSB (de 200 à 500Mhz), la fréquence du bus PCIe (de 100 à 200Mhz).
Suivant le processeur utilisé (Athlon 64 ou Phenom) le réglage de la mémoire sera variable. En AM2 (Athlon 64) on pourra selectionner de la DDR2 à 400, 533, 667 et 800Mhz alors qu'en AM2+ il s'agira d'un coefficient mutiplicateur : x2.0, x2.66, x3.33, x4.0, x5.33. Pour les Phenoms les fameux modes ganged et unganged seront également de la partie.

Enfin le voltage du CPU et la DDR2 sont réglables (ce qui faisait cruellement défaut que la GA-73UM-S2H). La tension de la mémoire peut se voir attribuer 0.1, 0.2 ou 0.3Volts en plus tandis que la tension du CPU peut monter jusque 1.9V, ce qui est très élevé !

Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G
Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G

Comme toujours, certaines fonctionnalités ne sont accessibles qu'après avoir fait la combinaison de touche Ctrl + F1 dans le BIOS. Il s'agit ici des réglages des timings de la DDR2. Les CAS latency, tRCD, tRP pourront prendre des valeurs de 3, 4, 5 ou 6. Le Command Per Clock est également réglable : 1T ou 2T.

Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G Gigabyte 780G

Cliquez pour agrandir l'image Un BIOS très complet pour une carte au format Micro-ATX. Tout est parfaitement paramétrable, les tensions de la DDR2 et du CPU sont réglables (attention toutefois car le Vcore peut monter jusque 1.9Volts). On apprécie particulièrement toutes les options concernant la gestion de la carte graphique intégrée : gestion des sorties DVI, VGA et HDMI, mode surrond View, overclocking, ...

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
{navigation}

Aéro.

Intéressons-nous maintenant aux résultats de la Radeon HD3200 aux tests de Vista.

Gigabyte 780G

La GA-73UM-S2H s'en sort plutôt bien avec un score de 3.5 pour les performances de Bureau pour Windows Aero et un score de 3.6 pour les graphiques de jeu. Un résultat largement suffisant à Windows Vista pour activer les fonctionnalités d'Aero.

Overclocking :

Gigabyte 780G

Le maximum stable (nous parlons bien de FSB stable et pas seulement d'un screen avant plantage) est de 240Mhz. Ce qui est déjà pas mal pour une carte au format Micro-ATX ne l'oublions pas ! Le logiciel Easy Tune 5 vous permetra de faire des overclocking très simplement sous Windows si le jeu vous tente.

Consommation :

Pour finir nous nous sommes intéressés à la consommation électrique de l'ensemble au repos, ensuite nous avons fait chauffer le GPU pour estimer sa consommation électrique. Ma config était la suivante :

Carte mère GA-MA78GM-S2H
CPU Athlon 64X2 4400+
Kit DDR2 2 x 1GB Mushkin XP2- 6400 DDR2
Alimentation Silver Power 600W
Disque dur Hitachi 160Giga Sata II
Ventirad Gemin II

 

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
{navigation}

Les jeux.

Nous avons commencé par une petite séance de 3D mark 05 histoire de situer la HD3200 face à ses concurantes : le G33 de chez Intel et le MPC73 de chez Nvidia. Nous avons également mis une HD2400Pro dans les résultats, elle a été pour l'occasion montée sur la GA-MA78GM-S2H.
Impossible toutefois d'activer le Crossfire Hybrid, AMD ne nous ayant pas fourni les drivers catalyst compatibles...

MSI 9600GT

Le moins que l'on puisse dire c'est que la Radeon HD3200 fait largement mieux que les solutions Intel ou Nvidia : plus de 50% de performance de mieux avec un score total de 2418 points (1030 pour Nvidia et 933 pour Intel) ! Malgré tout la carte est encore deux fois moins performante qu'une simple HD2400Pro, mais c'est déjà un bon résultat pour un GPU intégré à la carte mère ! Overclocker la frequence du GPU n'apporte pas contre pas grand chose, on ne gagne que quelques pourcents en passant à 600Mhz (soit 20% de plus quand même !).

Gigabyte 780G

Pour les jeux nous avons utilisé une résolution assez faible et nous avons à chaque fois désactivé les filtres, il ne faut pas oublié qu'il ne s'agit que d'un GPU intégré et que les filtres sont de gros consommateurs de puissance. Ici nous voulons simplement vérifier que la HD3200 est capable de faire tourner des jeux récents, bien sûr ce sera dans de petites résolutions...

MSI 9600GT

Colin MacRae DIRT est clairement difficilement jouable, même avec tous les effets au minimum en 640*480 on obtient seulement 18Fps de moyenne.

MSI 9600GT

Medal Of Honor DA est un jeux plus ancien, la HD3200 intégrée s'en sort beaucoup mieux. Elle arrive à se tenir légèrement au dessus des 30 Fps même en 1600*1200. Préférez quand même une résolution légèrement inférieure pour être sur d'avoir une fluidité en toute circonstance. En 1024*768 le carte permet de jouer sans aucun soucis.

MSI 9600GT

Call Of Juarez est également jouable sur la GA-MA78GM-S2H. Attention toutefois, la carte est tout juste au dessus des 30 Fps en 1024*768, préféré le 800*600 pour plus de fluidité tout au long du jeux.

MSI 9600GT

Nous avons fini par Crysis, qui comme on pouvait s'y attendre, reste saccadé, même en 800*600 avec tous les détails au minimum.

Cliquez pour agrandir l'image Alors cet IGP permet-il de jouer avec les jeux actuels en basse résolution évidement ? Pour Call of Juarez la réponse est oui, mais avec des jeux plus gourmands comme Crysis ou Colin MacRae, la réponse est non. Par contre avec des jeux plus anciens vous n'aurez aucun soucis.

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
{navigation}

Gigabyte 780GConclusion :

Vendue aux alentours des 80€ cette carte ne souffre d'aucun gros défaut, elle a de bonnes performances, elle est passive et son GPU intégré est le plus puissant actuellement ! Elle est très ben fournie en USB, Sata, le backplane l'est également avec du DVI, du VGA, de l'HDMI, du eSata, du firewire.

Autant dire que nous n'avons pas hésité une seule seconde à lui attribuer notre coup de coeur ! Il s'agit certainement d'une des cartes les plus intéressantes pour se faire un média center avec sa connectique et ses performances.



 

 VGA, DVI et HDMI intégrées.
5 ports Sata, eSata, 12 USB2.
 Radiateur North et Southbrige extra plats.
Performance en 3D pour un GPU intégré.

 Les drivers Crossfire Hybrid qui se font attendre ! (la faute à AMD)

Gigabyte 780G

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :
Test : Gigabyte GA-73UM-S2H
Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chipset ayant la particularité de regrouper en une seule puce le northbridge, le southbridge et un GPU.
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel à fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...
Defilé de mode chez MSI : 3 cartes P35 comparées
Le successeur des chipsets pour les processeurs Intel en socket 775 est arrivé. Il apporte le support officiel de FSB à 1333Mhz et sera compatible avec les futurs processeurs Intel gravés en 45nm (Penryn).

Test : Shuttle SG33G5.html
Nous allons aujourd’hui nous intéresser au Shuttle SG33G5. Au menu des nouveautés sur ce Shuttle on trouve principalement un connecteur HDMI intégré.Basé sur le Bearlake de chez Intel, le northbridge de ce Shuttle est un G33 Express.

Test : Core2Duo E6750 et E6550
Les nouveaux Core2Duo sont annoncés et devraient être disponibles pour le milieu de l’été ; mais qui sont-ils et que valent-ils vraiment ? De fait, Intel nous surprend toujours un peu plus avec sa tec...

Test du D.E.S. de Gigabyte : vraiment économe ?

Envoyer Imprimer
Articles > Memoires vives
{navigation}

Introduction

Gigabyte a annoncé il y a deux semaines une nouvelle fonction pour ses cartes mères. Pour une fois cette fonction n’est pas uniquement réservée au haut de gamme et touche quasiment toute la gamme des P35, X38 et X48. Il s’agit du D.E.S pour Dynamic Energy Saver. Derrière se système se cache en fait une gestion complexe des phases de l’étage d’alimentation du CPU, du Vcore et du FSB. Mais au final est-ce vraiment économe, et si économie il y a n’est-ce pas au détriment des performances ? La réponse dans ce test du D.E.S sur une carte mère EP35C-DS3R.

DES Gigabyte
Nous allons justement vérifier si économie il y a !

A propos de Gigabyte.

Gigabyte est une société taïwanaise qui existe depuis maintenant plus de vingt ans. Au début spécialisée dans la conception de cartes mères, l’entreprise s’est beaucoup développée et diversifiée en proposant maintenant de larges gammes de produits : boîtiers, alimentations ATX, cartes graphiques, ordinateurs portables, cartes mères, ... Gigabyte touche à tous les domaines avec, en ce moment, un certain succès.
 

{mospagebreak}

Articles > Memoires vives
{navigation}

Principe de fonctionnement.

Pour pouvoir bénéficier des fonctionnalités DES il faut avoir une carte mère et un BIOS compatibles avec. Les P35-DS4, P35-DS3, P35-DS3R, P35C-DS3R et les P35-DS3P sont compatibles mais uniquement en révision 2.1 minimum et en mettant le BIOS à jour. Les X48 sont également supportées via une mise à jour du BIOS avec les GA-X48T-DQ6, GA-X48-DQ6 et GA-X48-DS5 toutes versions confondues pour les X48. Pour éclaircir un peu ces histoires de versions sur les P35, Gigabyte va renommer ses nouvelles cartes P35 compatible avec le DES en ajoutant un E devant le nom de la carte comme : EP35-DS3, EP35C-DS3R, … Aujourd'hui notre carte de test est une EP35C-DS3R, une des nouvelles séries donc.

DES Gigabyte
DES Gigabyte

Pour activer le D.E.S nul besoin d'aller trifouiller le BIOS, il suffit de lancer le programme GEST fourni par Gigabyte. Quelques réglages sont disponibles, mais le logiciel en gère la plupart automatiquement. Le système D.E.S joue sur trois paramètres principaux : les phases du CPU, le voltage du CPU et le FSB de la carte mère.

DES Gigabyte

Les phases.

DES Gigabyte

Le logiciel s'occupe tout seul d'activer juste le nombre de phases suffisantes pour fonctionner correctement, ainsi en IDLE on n’aura que deux phases alors que lors de gros burn on monte à cinq phases (l'EP35C-DS3R ne comporte que six phases). Le tout est gérer automatiquement et dynamiquement, aucune intervention n'est nécessaire.

Le voltage.

DES Gigabyte

Le voltage est lui aussi géré dynamiquement, mais avec trois niveaux : Level 1, 2 et 3. Le premier correspond au fonctionnement d'économie standard, tandis que le deuxième et le troisième sont les modes avancé et extrême d'économie (nous verrons par la suite qu'effectivement en Level 3 le voltage est sensiblement plus faible qu'en Level 1).

La fréquence.

DES Gigabyte

Seul paramètre réellement activable ou non. Il est en effet possible de désactiver l'ajustement dynamique de la fréquence par le logiciel D.E.S. Pas de niveau de gestion ici, seul On et Off.

Lors de l'annonce et de la présentation par Gigabyte du système D.E.S vous avez été nombreux à vous insurger (non non le terme n'est pas disproportionné) contre les petites LED installées sur le PCB de la carte mère indiquant (par signaux lumineux) le nombre de phases en marche. Il était effectivement inconcevable qu'un système faisant économiser de l'énergie allume des LED pour le dire ! Gigabyte vous a écouté puisqu'il est possible de désactiver cette fonction depuis le logiciel DES !

OCZ Reaper X PC2 6400OCZ Reaper X PC2 6400

Pour le reste on trouve un compteur journalier des économies réalisées depuis le démarrage du PC et un autre qui donne les économies réalisées depuis le premier démarrage du logiciel DES.

{mospagebreak}

Articles > Memoires vives
{navigation}

Protocole de test.

Pour ce test nous avons cherché à voir, dans un premier temps, l’économie réalisée par le système D.E.S. Ensuite nous nous sommes attardés sur l'impact de ce système sur les performances générales de l'ordinateur.

Machine utilisé pour ce test :

Carte mère : Gigabyte EP35C-DS3R.
CPU : Core 2 Duo E6750.
Mémoire : 2*512Mo DDR3 Kingston.
Disque dur : Hitachi 80 Giga Sata II.
Carte graphique : MSI HD 3850.
Alimentation : Silver Power 600Watts.

Notre EP35C-DS3R à été flashée avec le dernier BIOS disponible au moment du test : le F2. La version du logiciel Gest utilisée est la B8.0115.1.

Tous les tests ont été effectués sur notre processeur avec son Vcore à sa tension nominale (1.35Volt dans le BIOS) et à sa fréquence d'origine : 8*333.3Mhz. En effet, le logiciel DES refusera de booter si vous avez overclocké votre processeur, un message vous invitant à le remettre à sa fréquence d'origine. Même un overclocking à la volé avec Easy Tune ne sera pas possible (lorsque Gest est lancé Easy Tune ne peut pas démarrer). La seule augmentation que nous avons réussis à faire est de 3% (soit 10Mhz en plus sur le FSB), après quoi Gest refusait de démarrer.

DES Gigabyte

Pour la montée en charge du CPU ainsi que pour les mesures de températures des cores nous nous sommes servis de TAT (Thermal Analyse Tools) dans sa version 2.05.2006.0427. Pour les relevés de fréquences, du coefficient multiplicateur du CPU ainsi que de sa tension nous nous sommes servis de CPU-Z en V1.41.3.

Toutes les mesures ont été faites dans différent cas de figure. Nous avons activé ou non les fonctions d'économie d'énergie présente dans le BIOS : EIST (Enchanced Intel SpeedStep Technologie) et C1E. Pour chaque cas de figure les mesures ont été faites avec le DES éteint puis allumé en combinant toutes les possibilités. Seule le Level 2 dans le réglage de la tension du CPU n'est pas porté dans les résultats, mais pour autant nous l'avons mesuré pour vérifier qu'un problème n'était présent. Nous n'avons pas porté les résultats car ils se situent a chaque fois entre le Level 1 et le Level 3, et vu le peu de marge entre les deux il était inutile de surcharger inutilement des graphiques déjà relativement lourd.

{mospagebreak}

Articles > Memoires vives
{navigation}

Consommation electrique

Dans tous les cas de figure le système DES fait baisser la consommation générale de la machine, plus la charge processeur augmente, plus les économies réalisées sont importantes. Le Level 3 ne permet de faire de plus grosses économies que lorsque le processeur est sous une charge intense de 2*100% avec 11 Watts d'économisées, et ce uniquement pour le couple CPU/carte mère.

Les valeurs avec les fonctions EIST et C1E activées sont quasiment les mêmes à l'exception près de la consommation en IDLE qui diminue encore un peu par rapport à la consommation en IDLE avec EIST et C1E désactivés. Pour le reste les consommations sont exactement les mêmes que les fonctions EIST et C1E soient activées ou non.

Un bon point pour le DES qui remplis son contrat : faire baisser la consommation de l'ordinateur. On économise de 4 Watts en IDLE jusque 11Watts en burn.

{mospagebreak}

Articles > Memoires vives
{navigation}

Relevés des températures

Si on désactive les fonctions EIST et C1E dans le Bios, le système DS de chez Gigabyte est vraiment efficace, les températures sont en baisse sensible et on sent bien un palier entre le Level 1 et le Level 3, ce dernier mode étant le plus économe. Par contre aucune différence réellement significative si on active la fonction CPU Throttling du logiciel DES.

Les fonctions C1E et EIST activées changent un peu la donne, dans ce cas les baisses de température ne sont visibles que pour de fortes charges sur le processeur, en IDLE et en burn à deux fois 60% ca ne change quasiment rien. Et finalement à part en IDLE, qu'on active ou non les fonctions EIST et C1E dans le Bios ne change pas les résultats obtenus avec la fonction DES activée.

La fonction DES permet de réduire significativement la température du processeur, on arrive même à gagner jusque 6°C en burn intensif ! Encore de bons résultats pour la fonction DES de chez Gigabyte.

{mospagebreak}

Articles > Memoires vives
{navigation}

Autres relevés.

Les mesures en IDLE montrent bien une baisse significative lorsqu’on active le système DES. La machine est non seulement plus économe (entre 3 et 5 watts de gagner), mais du coup elle chauffe moins, forcément !
Même si on active l’EIST et le C1E, le système DES arrive à faire encore un peu mieux, pour cela il joue énormément avec la tension puisque on tombe à 1.072Volt contre 1.35Volt par défaut.
La différence entre le Level 1 et le Level 3 ce n’est pas énorme, mais le Level 3 reste malgré tout plus économe, nous verrons qu’il en sera toujours ainsi. La logique est donc bien respectée.

Nous avons ensuite envoyé une charge de 60% sur chaque Core vient Thermal Analyse Tools (TAT)
Là encore le système DES joue son rôle et on économise de l’énergie, 5 Watts de moins ce n’est pas énorme, mais toujours largement mieux que rien. Idem la température des cores diminue (ce qui est logique : moins de Watts, moins de dégagement de chaleur). Activer le CPU Throttling ne change pas grand chose au final, pas d'économie supplémentaire sur la consommation, ni sur les températures.

Lors de ce test nous avons chargé uniquement le premier Core, laissant le second tourner en IDLE pour voir comment l’ensemble allait se comporter (la tension du CPU ne peut être réglée individuellement par core).
Là encore le système est performant avec près de 8 Watts d’économisées et des températures largement en baisse, surtout dans le Level 3. Activer ou non le CPU Throttling n’a ici aucune influence.

Le plus impressionnant vient des mesures avec les deux cores en charge à 100%, le PC consomme jusque 11 Watts de moins (Level 3) et les cores perdent chacun 4 ou 5 degrés. Comme pour les précédents, le CPU Throttling ne change pas grand chose, voir ne change rien aux valeurs finales.

{mospagebreak}

Articles > Memoires vives
{navigation}

Les performances.

Pour cette première série de mesures nous avons utilisé SuperPi Mod avec un calcul sur le premier millier de décimales. Deux choses sont intéressantes à remarquer.

Premièrement, les quatre mesures effectuées avec la fonction CPU Throttling activée sont légèrement en retrait. L'explication tient au fait que lorsque de ce test le CPU n'est pas tout le temps sollicité à forte puissance, et que par conséquent le logiciel DES réduit de temps en temps la fréquence du CPU pour la raugmenter aussitôt. Une perte de 12% quand même ce n’est pas négligeable.

Deuxièmement, les deux seules modes du DES où l'on ne perde pas de performances sont les modes avec les fonctions EIST et C1E activés et bien sûr le CPU Throttling sur OFF. Dans ce cas on obtient exactement les mêmes performances qu'avec le DES désactivé.

Les performances ridicules obtenues avec l'EIST, C1E et CPU Throttling désactivés sont dû à un bug du logiciel, nous y reviendrons plus en détails à la fin.

Avec Cinebench sur un seul Core la tendance est la même : le CPU Throttling fait perdre un peu de puissance alors que si on active l'EIST et le C1E en désactivant le CPU Throttling on a exactement les mêmes performances que le système sans DES.

Le Bug présent sur Super Pi a pu être évité, c'est pour cette raison que les valeurs sont dans la moyenne des autres. Plus d'explication également à la fin.

Cinebench en mode multicore met tout le monde à peu près d'accord avec des valeurs très proches pour que l'on puisse parler de différences significatives.

{mospagebreak}

Articles > Memoires vives
{navigation}

Performances suite.

Tout comme pour Super Pi, les performances ridicules obtenues avec l'EIST, C1E et CPU Throttling désactivés sont dû à un bug, nous y reviendrons plus en détails à la fin de cette partie.

Pour une utilisation plus orientée sous les jeux nous avons lancé des 3Dmark05 dans tous les modes possibles, nous avons donc neuf séries de mesures. Difficile de ressortir un couplé gagnant, les performances restent trop proches des valeurs initiales pour parler de réelles différences. Activer les fonctions DES de l'EP35C-DS3R ne font pas perdre de performance. C'était bien le but de la manœuvre !

Le Bug.

Lors des tests on vous a parlé de bug ! Mais qu’en est-il exactement ?

En fait le Bug survient lorsqu’on désactive dans le BIOS les fonctions EIST et C1E, et que sur le logiciel DES on désactive également le CPU Throttling.
Dans ce cas de figure le FSB descends à 125Mhz (coeff toujours à 8) et y reste, sauf si l’on charge massivement les deux cores du CPU, dans ce cas seulement le FSB remonte à 333.3Mhz.
Ce qui explique pourquoi Cinebench avec deux cores ne pose pas de problème et pourquoi avec Super Pi les performances sont si désastreuses. Super Pi est en faite exécuté avec un C2D à 1.00Ghz dans ce cas là !

Un Bug certes, mais pas non plus extrêmement gênant puisqu’il suffit par exemple d’activer l’EIST ou le CPU Throttling pour ne pas bloquer, dans certain cas, le FSB à 125Mhz. Espèrons tout de même que Gigabyte rectifiera rapidement le tir et proposera une version mise à jour de son logiciel Gest.

DES Gigabyte
DES Gigabyte

{mospagebreak}