Alimentation Corsair AX1600i

Imprimer

Corsair renouvelle sa "vitrine" alimentation PC, après la AX1500i il y a presque 4 ans il nous propose la AX1600i, elle grimpe en puissance avec ses 1600 Watts et renforce son caractère innovant, il serait question de nitrure de gallium (GaN ) en lieu et place du silicium pour les transistors, de condensateurs japonais garantis à 105 °C à tous les étages et du label 80 Plus Titanium, la plus haute distinction actuelle en matière de haut rendement.

Corsair AX1600i 1

Nous ajouterons un suivi logiciel de notre AX1600i avec Corsair Link, il permet de visualiser les paramètres de cette alimentation et d'ajuster certains postes comme la vitesse du ventilateur avec un mode zéro RPM, le mode (mono-rail/multi-rail) ou encore le niveau de protection contre les surintensités (OCP).

Corsair AX1600i 1Corsair AX1600i 3

Au niveau de l'emballage nous retrouvons l'habituelle carton noir et jaune, les cordons sont stockés dans une pochette avec des emplacements réservés à chaque types de câbles, le bloc a droit également à sa housse. Trois étiquettes magnétiques sont également fournies pour personnaliser le flanc de cette Corsair AX1600i, la visserie et quelques colliers sont livrés.

Corsair AX1600i 1Corsair AX1600i 3

La carrosserie est en acier, le revêtement est de couleur gris foncé anti-rayures, avec sa profondeur de 200 mm elle est plus réduite que la version AX1500i de 25 mm, c'est une bonne chose.
Nous retrouvons l'étiquette indiquant que sous faibles charges le ventilateur ne tourne pas, ce n'est qu'à partie d'une charge de l'ordre de 640 Watts qu'il entre en rotation, chez Corsair ce mode se nomme Zero RPM.

SpécificationsCorsair AX1600i 3

Cette alimentation est labélisée 80 Plus Titanium soit le label énergétique le plus élevé du moment, cette AX1600i est affichée avec un rendement maxi de 94,63 % à 50 % de charges pour 94 % pour ce label.  Elle comporte des condensateurs japonais qui garantissent une parfaite stabilité jusqu'à 105 °C.
Les transistors sont à base de nitrure de gallium (GaN ) c'est la technologie de l'avenir qui vise à remplacer le Silicium, il est moins résistif, plus rapide et moins encombrant.
Le ventilateur est référencé Corsair NR140P, c'est un 140 mm compatible PWM qui possède une vitesse de rotation maxi de 1800 tr/min et des nuisances sonores de l'ordre de 30 dB(A), c'est le même que sur la AX1500i.

Corsair AX1600i 1Corsair AX1600i 3

Le panneau arrière est très encombré avec toute la connectique, la AX1600i est totalement modulaire, nous repérons le connecteur Corsair Link qui permet le monitoring grâce au logiciel du même nom, nous y reviendrons.
Le bouton de Self Test est toujours présent, il indique par deux diodes vertes le bon fonctionnement du bloc, si l'une est rouge il y a un problème, pendant ce test le ventilateur est également testé il tourne quelques secondes.

Les sécurités internes suivantes sont intégrées :
OCP (protection contre les surintensités),
UVP (protection contre les sous-tensions),
OVP (protection contre les surtensions),
SCP (protection contre les courts-circuits),
OTP (protection contre la surchauffe),
OPP (protection contre les surcharges).

La connectique

connecteursTrès complète et totalement modulaire, à noter les connecteurs PCIe disponibles sous deux formats, un connecteur par cordon ou deux par cordons.


 Le logiciel Corsair Link 4.9.5.25 et la AX1600i

0Corsair Link est le logiciel permettant de monitorer et d'ajuster les paramètres des produits compatibles de la marque. Si vous avez plusieurs produits compatibles (terminaison en "i" de la référence), ils s'affichent sous forme de fenêtres sur la page d'accueil du logiciel.
Nous nous attacherons aux fonctions dédiées à notre alimentation, les autres fonctionnalités ayant déjà été évoqué dans nos colonnes.

0Dans le cas de notre AX1600i, les données affichées nous révèlent la puissance de sortie (289 W), la puissance consommée à la prise (312 W) et l'efficacité ( le rendement en %), le graphique présent reprend les courbes des puissances précitées, ici notre plateforme de test est en position repos.
Ensuite viennent les tensions de sortie avec leurs niveaux de puissances et d'intensités, les deux fenêtres de droite (gris foncé) sont les éléments que nous pouvons ajuster.
0Temp et ventilateur
En cliquant sur le logo Temp, cela vous permet d'ajuster les notifications en cas de dépassement de la  valeur mini et maxi que vous avez programmé, elles peuvent être : arrêt du PC au bout d'un délai paramétrable, exécution d'un fichier (sonore par exemple...), tous les éclairages RVB en rouge et le ventilateur à fond, tous ces effets sont cumulables.

0En cliquant sur le logo ventilateur, il est possible de personnaliser le mode de refroidissement,
Par défault, c'est le mode Zero RPM, le ventilateur est à l'arrêt jusqu'à 640 Watts environ,
% fixé, c'est vous qui ajustez le pourcentage de la vitesse maxi à utiliser,
Personnalisé, vous créez votre courbe en ajustant la vitesse en fonction de la température,
Max, vous avez déjà deviné...

Configuration Multi-rail
Deux positions rail unique ou multi-rail, l'intérêt de ce réglage est de pouvoir créer 12 rails virtuels, soit donc les 10 connecteurs mixtes PCIe/GPU, l'ATX 24 broches et enfin les SATA et MOLEX.
L'OCP, la protection contre les surintensités, est ajustable de 20 à 40 Ampères, de quoi sécuriser chaque rail.

Pa rapport au Corsair Link disponible lors du test de la AX1500i, cette nouvelle mouture est nettement plus esthétique et plus abordable, nous l'avons découverte avec le test du AIO H115i, l'approche au niveau des paramètres est identique avec la possibilité de lier les différents type de produits sous un même profil.


Corsair Link 2.5 xx


Protocole de test

plateforme-005Tout d'abord la plateforme de test, un peu particulière vue la puissance du bloc :

fleche Processeur : Intel Core i7 980 X @ 4226 MHz
fleche Ventirad : Noctua NH-D14
fleche Carte mère : Gigabyte  GA-X58A-OC
fleche Carte graphique : Zotac et Gainward GeForce GTX 295 sous SLI
fleche Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000
fleche SSD Plextor PX-128M5Pro
fleche Ecran Iiyama Prolite B2409HDS

Les relevés se feront après 30 minutes de mise en chauffe via OCCT en position "Power Supply" et une période de repos de 15 minutes, trois environnements représentant une utilisation standard seront alors lancés :
fleche Le premier au repos sous Windows.
fleche Le deuxième sous OCCT en position "Linpack", c'est un logiciel de stress orienté processeur.
fleche Le troisième nous ajoutons FurMark au test précédent, c'est un logiciel de stress pour processeur graphique.
fleche Le dernier consiste en un retour sous Windows et à l'arrêt de la machine.

 

L'intégralité des mesures sera effectuées trois fois de suite, une moyenne sera réalisée.

Les relevés

Pour les tensions nous nous attacherons au trois valeurs représentatives, le 3.3, le 5 et le 12 volts, cette dernière tension fera l'objet de deux mesures, une sur le connecteur ATX/EPS dédié au processeur, mais aussi sur un connecteur Pci-E de la carte graphique. Les autres tensions seront relevées sur le connecteur 24 broches de la carte mère et seront présentées sous forme de synthèse..

Le rendement

 

 Nous nous pencherons ensuite sur le rendement en mesurant la puissance réelle. C’est la partie dédié au 80 Plus, dans le cas d’un bloc labélisé Or cela sous-entend un rendement de 87, 90 et 87 % à 20, 50 et 100 % de charge.
La meilleure valeur se situe à 50 %, l’idéal est donc d’évoluer dans cette zone le plus possible, cela sous-entend une machine qui consomme de 300 à 400 Watts en aval (environ 333 à 444 Watts en amont*) pour un bloc donné pour 700 Watts.
Pour la position repos, la bonne valeur serait une consommation en aval de 140 Watts (155 Watts environ en amont*) car n’oublions pas que sous les 20 % de charge, rien n’est encadré par le label 80 Plus.
*Puissance consommée à la prise sur la base d’un rendement de 90 %.

 

Un rappel sur le label 80 Plus, il est basé sur le rendement et comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. D'autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes, valeur sous 115 Volts, alimentations standards :

 

Label /Charge du bloc
10 %
20 %
50 %
100 %
80 Plus
-
80 %
80 %
80 %
80 Plus Bronze
-
82 %
85 %
82 %
80 Plus Argent
-
85 %
88 %
85 %
80 Plus Or
-
87 %
90 %
87 %
80 Plus Platinum
-
90 %
92 %
89 %
80 PLus Titanium
90 %
92 %
94 %
90 %

 

Sous 230 Volts, alimentations standard, redondantes pour serveurs :

 

Label /Charge du bloc
10 %
20 %
50 %
100 %
80 Plus Bronze
-
81 %
85 %
81 %
80 Plus Argent
-
85 %
89 %
85 %
80 Plus Or
-
88 %
92 %
88 %
80 Plus Platinum
-
90 %
94 %
91 %
80 Plus Titanium
90 %
94 %
96 %
91 %

La température

 

Une sonde est placée à 20 cm du bloc nous donnera la température ambiante, une seconde sonde sera positionnée sur le dissipateur le plus chaud à l'intérieur du bloc.
Nous analyserons le delta, (température intérieure moins température externe), sachant que les différents composants préfèrent une certaine stabilité à ce niveau. Cela nous permettra de mieux appréhender la stratégie de refroidissement du fabricant, démarrage tardif du ventilateur ou anticipé.

Le sonore

 

Trois relevés suivant les trois premiers environnements du test, le sonomètre sera positionné à 5 cm du bloc puis à un mètre.


Les tensions

Nous débuterons nos tests par les tensions, elles sont au nombre de trois, 3,3 V, 5 V et 12 V, si les deux premières sont beaucoup moins sollicitées qu'auparavant le 12 V est resté essentiel. Pour cette tension nous avons résumé les relevés des 12 V processeur et carte graphique sur le même graphique, en dessous les synthèses.
Pour les autres tensions, nous avons représenté les résultats sous forme de synthèse uniquement, les limites des prescriptions ATX sont représentées sur l'axe chiffré, à savoir +/-5 % de la valeur nominale.

12 Volts, processeur et cartes graphiques

relevé 12 v

Synthese 12 v cpuSynthese 12 v cg

Les chûtes de tensions en 12 Volts sont très limitées, logique vue la réserve de puissance disponible.

 3,3 et 5 Volts sur connecteur ATX 24 broches

Synthese 3 vSynthese 5 v

Rien à signaler, les relevés sont largement conforment aux prescriptions ATX


Rendement, nuisances sonores et températures

Penchons nous sur le rendement de notre bloc via la puissance consommée
Les graphiques reprennent à gauche l'intégralité des relevés pendant les cinq modes qui constituent notre test, à droite la synthèse qui affiche le relevé mini, moyen et maxi.

Puissance consommée

relevé rendementSynthese rendement

Les consommations relevées sont plus basses qu'avec la AX1500i notamment en charge, les relevés sont conformes à une alimentation de très haut rendement.

Températures

Nous allons ici nous intéresser à la température interne de l'alimentation et donc à son système de refroidissement.
Les graphiques reprennent les relevés des températures internes diminuées de la température ambiante, les données sont donc exprimées en delta.

Temp 2Nous avons utilisé le mode par défaut soit celui incluant le Zero RPM, au Repos et en Test 1 le ventilateur est à l'arrêt, il faut attendre le Test 2 pour qu'il se décident à démarrer, la vitesse moyenne relevé est de 560 à 580 tr/min et ce même à niveau de charges très élevés, n'oublions pas que notre Test 2 engendre une consommation à la prise de presque 900 Watts, pas mal...

Nuisances sonores

Les nuisances sonores seront mesurées sur la vitesse maximum du ventilateur par phases du test.

dbALe niveau sonore est extrêmement réduit bien sur en phase Repos et Test 1 le ventilateur est à l'arrêt, lorsqu'il démarre il plafonne à une vitesse réduite, l'ensemble est inaudible.


Conclusion

Corsair renouvelle donc sa vitrine alimentation très haut de gamme, en avait-il vraiment besoin depuis la AX1500i ? Sans doute pas mais cela lui permet de hausser le niveau de ses alimentations et de retarder ainsi la concurrence d'autant, il conforte ainsi sa position de leader du marché.
Cet AX1600i n'est pas une simple évolution de l'AX1500i, elle préfigure sans doute les alimentations de demain, elles seront encore plus économes mais aussi moins couteuse dès que certaines technologies qui sont embarquées vont se généraliser et seront donc plus accessibles.
Corsair AX1600i 1La finition est de très haut niveau nous aurions tendance à dire comme d'habitude, un des bons points et qu'avec ses 200 mm elle mesure 25 mm de moins que sa grande sœur la AX1500i.
Niveau prestations, nous n'avons rien testé d'aussi performant depuis la ...AX1500i, elle se montre économe il serait d'ailleurs temps de créer un label 80 Plus au dessus du Titanium pour ce genre de blocs, la discrétion de fonctionnement est totale, avec une consommation à la prise frôlant les 900 Watts le ventilateur tourne à moins de 600 tr/min avec une phase fanless jusqu'à 650 Watts environ, remarquable...

Le logiciel Corsair Link (à mettre à jour pour l'occasion) autorise une prise en main et une personnalisation de l'alimentation, mono/multi-rail pour le 12 Volts et une bonne gestion de la ventilation, idéal pour personnaliser cette AX1600i et l'adapter à ses propres besoins.

Alors la AX1600i est une alimentation hors-normes pour l'instant mais en avons nous réellement besoin, au niveau des 1600 Watts bien sur que non sauf peut être les amateurs de mining car une configuration classique très haut de gamme même multi GPU n'a pas besoin techniquement d'un tel niveau de puissance, par contre le rendement maxi se situe toujours entre 40 et 50 % de charges sous 230 Volts et les tensions sont très stables à ce niveau de puissance, voila qui peut motiver un achat mais avec un gros portefeuille c'est clair.

Son prix est très élevé, 435 euros nous pourrions même le qualifier d'exorbitant mais elle correspond à ce qu'il y a de mieux sur le marché, la garantie est fixée à 10 ans, c'est déjà pas mal mais Seasonic avec sa gamme Prime offre 12 ans ce qui est mieux.

recommande parGamingGaming

fleche Niveau de puissance,
fleche Silence fonctionnement,
fleche Stabilité des tensions,
fleche Qualité de la finition,
fleche Connectique complète et modularité totale,
fleche Corsair Link,
fleche Garantie de 10 ans mais...
fleche Le prix, bien sur,
fleche La garantie, 12 ans M. Corsair ?
Share