Alimentation FSP Hydro X 550

Imprimer

En début d'année nous vous proposions le test de l'alimentation FSP Hydro G 750, cette nouvelle série se veut orientée vers les performances  en matière électrique bien sur mais aussi et surtout dans le domaine de la discrétion.

FSP HydroX 550 1

Cette FSP Hydro X 550 bien qu'appartenant à la même gamme Hydro développe des caractéristiques qui lui sont spécifiques, dans un premier temps les cordons sont fixes, elle n'embarque pas un système de refroidissement semi-passif propre au "G" mais une classique thermorégulation. Bien que possédant la même labellisation, 80 Plus Or, les FSP Hydro X n'offrent finalement pas les mêmes prestations.
Cette gamme Hydro se décompose désormais en deux séries, les "X" qui sont déclinés en 450, 550 et 650 Watts et les "G" en 650, 750 et 850 Watts, une bonne couverture.

FSP HydroX 550 1

 specifications
Notre FSP Hydro X 550 est au format ATX, sa profondeur est de 150 mm, son poids est de 1,87 Kg.
La finition est de couleur noire satinée, la grille du ventilateur est découpée directement sur le panneau, pas de fioritures, la simplicité.

FSP HydroX 550 1FSP HydroX 550

La connectique,

FSP HydroX 550 1
L'intégralité des cordons est gainée vous me direz c'est le minimum, les cordons sont plats à l'exception de celui qui alimente la carte mère, il adopte une section circulaire.
La dotation en connectique est des plus correct, nous notons 4 connecteurs PCIe c'est assez rare pour être signalé.

FSP HydroX 550 1FSP HydroX 550

C'est une alimentation mono-rail, le 12 Volts peut fournir 45,83 Ampères, les autres tensions 20 A, elles sont issues directement de la ligne 12 Volts. Plusieurs dispositifs sont implantés pour assurer une stabilité des tensions, citons des résistances variables permettant de maintenir le 12 Volts à +/- 1 % selon la charge. Cette alimentation est labélisée 80 Plus Or, le plus haut rendement est atteint à 50 % de charge, il est de 91,35 %, la moyenne pendant les tests est de 89,94 %.

Cette série Hydro X est équipé des sécurités d'usage,
OVP (protection contre les surtensions),
OCP (protection contre les surintensités),
SCP (protection contre les courts-circuits),
OTP (protection contre la surchauffe),
OPP (protection contre les surcharges).

FSP HydroX 550 1azFSP HydroX 550

Le refroidissement est classique, il repose sur un ventilateur de 120 mm référencé  Power logic PLA12025B12M-2, son régime maxi est de 1800 tr/min avec un débit de 73,48 CFM et des nuisances sonores à hauteur de 33,52 dB(A).
La gestion de ce ventilateur est assuré par thermorégulation, sa vitesse est ajustée en fonction de la température interne de l'alimentation. C'est un point important car le ventilateur est une pièce en mouvement,  il brasse de l'air et génère des nuisances sonores.


plateforme 005

La plateforme de test :
fleche Processeur : Intel Core i7 970, @ 4000 MHz.
fleche Ventirad : Noctua NH-D14
fleche Carte mère : Gigabyte  GA-X58A-OC
fleche Carte graphique : PNY GTX 660 Ti
fleche Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000

Les relevés se feront après 30 minutes de mise en chauffe via OCCT en position "Power Supply" et une période de repos de 15 minutes, trois environnements représentant une utilisation standard seront alors lancés :
fleche Le premier au repos sous Windows,
fleche Le deuxième sous OCCT en position "Linpack", c'est un logiciel de stress orienté processeur,
fleche Le troisième OCCT en position "Power Supply",
fleche Un retour sous Windows,
fleche Enfin arrêt de la machine (sauf les tensions).

L'intégralité des mesures sera effectuées trois fois de suite, une moyenne sera réalisée.

Les relevés.
Pour les tensions nous nous attacherons au trois valeurs représentatives, le 3.3, le 5 et le 12 volts, cette dernière tension fera l'objet de deux mesures, une sur le connecteur ATX/EPS dédié au processeur, mais aussi sur un connecteur Pci-E de la carte graphique, les autres tensions seront relevées sur le connecteur 24 broches de la carte mère.

Le rendement.
 Nous nous pencherons ensuite sur le rendement en mesurant la puissance réelle.

C’est la partie dédié au 80 Plus, dans le cas d’un bloc labélisé Or cela sous-entend un rendement de 87, 90 et 87 % à 20, 50 et 100 % de charge.
La meilleure valeur se situe à 50 %, l’idéal est donc d’évoluer dans cette zone le plus possible, cela sous-entend une machine qui consomme de 300 à 400 Watts en aval (environ 333 à 444 Watts en amont*) pour un bloc donné pour 700 Watts.
Pour la position repos, la bonne valeur serait une consommation en aval de 140 Watts (155 Watts environ en amont*) car n’oublions pas que sous les 20 % de charge, seule la labélisation Titanium encadre ce taux de charge.
*Puissance consommée à la prise sur la base d’un rendement de 90 %.

Un rappel sur le label 80 Plus, il est basé sur le rendement et comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. D'autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes, valeur sous 115 Volts, alimentations standards :

Label /Charge du bloc
10 %
20 %
50 %
100 %
80 Plus
-
80 %
80 %
80 %
80 Plus Bronze
-
82 %
85 %
82 %
80 Plus Argent
-
85 %
88 %
85 %
80 Plus Or
-
87 %
90 %
87 %
80 Plus Platinum
-
90 %
92 %
89 %
80 PLus Titanium
90 %
92 %
94 %
90 %

Sous 230 Volts, alimentations redondantes pour serveurs :

Label /Charge du bloc
10 %
20 %
50 %
100 %
80 Plus Bronze
-
81 %
85 %
81 %
80 Plus Argent
-
85 %
89 %
85 %
80 Plus Or
-
88 %
92 %
88 %
80 Plus Platinum
-
90 %
94 %
91 %
80 Plus Titanium
90 %
94 %
96 %
91 %

La température.
Une sonde placée à 15 cm du bloc nous donnera la température ambiante, une seconde sonde sera positionnée sur le dissipateur le plus chaud à l'intérieur du bloc.
Nous analyserons le delta, (température intérieure moins température externe), sachant que les différents composants préfèrent une certaine stabilité à ce niveau. Cela nous permettra de mieux appréhender la stratégie de refroidissement du fabricant, démarrage tardif du ventilateur ou anticipé.

Les nuisances sonores.
Trois relevés suivant les phases du test, le sonomètre sera positionné à 5 cm du bloc puis à un mètre. Les nuisances sont générées à partir du ventilateur, elles sont croissantes puisqu'il est thermo régulé sa vitesse est donc indexé sur la charge du bloc.


Nous débuterons nos tests par les tensions, elles sont au nombre de trois, 3,3 Volts, 5 Volts et 12 Volts, les deux premières sont beaucoup moins sollicitées qu'auparavant mais le 12 V reste essentiel. Pour cette tension nous avons résumé les relevés des 12 V processeur et carte graphique sur le même graphique, en dessous les synthèses.

Pour les autres tensions, nous avons représenté les résultats sous forme de synthèse uniquement.

Les limites des prescriptions ATX sont représentées sur l'axe chiffré, à savoir +/-5 % de la valeur nominale.

12 volts.

 releve 12 v

Synthese 12 V CPUSynthese 12 V CG

Le 12 Volts dédié au processeur accuse une chute de tension de 0,08 et 0,09 Volts Repos/test 1 et Repos/test 2, c'est un très bon résultat notamment sur le test 1 qui est dédié au processeur.
Pour la carte graphique il en va de même, 0,02 et 0,06 Volts Repos/test 1 et Repos/test 2, des chutes de tension mesurées.

3,3 et 5 Volts sur connecteur ATX 24 broches.

 synthese 3 vsynthese 5 v

Les tensions sont largement conformes aux prescriptions ATX.


 Penchons nous sur le rendement de notre bloc via la puissance consommée.
Les graphiques reprennent l'intégralité des relevés pendant les cinq modes qui constituent notre test, en dessous les synthèses pour les deux modes.

Puissance consommée.

 Wattssyynthese watts

 Le rendement est conforme à sa catégorie.

Températures

Nous allons maintenant nous intéresser à la température interne de l'alimentation et donc à son système de refroidissement.
Les graphiques reprennent les relevés des températures internes diminués de la température ambiante, ils sont donc exprimés en deltas, en bleu ici, en rouge les tensions relevées aux bornes du ventilateur.

 temp

Un premier constat s'impose, une vitesse stable du ventilateur du début à la fin du test, il est alimenté sous une tension de 4,30 Volts, la température interne n'a jamais excédée les 40 °C, voila qui atteste d'un bon rendement et d'une bonne gestion de la dissipation.
A une telle vitesse le ventilateur ne devrait pas être bruyant, vérifions le.

Nuisances sonores

Les nuisances sonores seront basés sur la vitesse maximum du ventilateur par phases du test.

 db

 Un résultat attendu vue la faiblesse de la vitesse de rotation du ventilateur.


Cette alimentation FSP est conforme à sa réputation, nous nous en doutions dés sa réception.
Qualitativement elle se positionne bien, stable et discrète elle vous accompagnera sans doute pendant plusieurs années en se faisant oublier, de plus elle bénéficie d'une garantie de 5 ans très sécurisante.

FSP HydroX 550 1

recommande par

L'offre est simple car il n'y a finalement que le strict minimum, pas de fioritures et un équipement basic, en témoigne les cordons fixes. Hier FSP a annoncé une nouvelle série nommée tout simplement "Hydro", elle correspond  aux premiers prix de cette nouvelle gamme, voila qui fait correspondre nos Hydro X à l'offre moyenne finalement.

A ce niveau la question à se poser est l'absence de cordons modulaires sachant que ces Hydro X correspondent au moyen de gamme, la lutte est féroce à ce niveau de puissance et bon nombre de fabricant propose cette modularité à un prix très similaire.

fleche Stabilité des tensions,
fleche Bonne discrétion,
fleche Faible profondeur du bloc,
fleche Garantie de 5 ans.
fleche Absence de modularité des cordons.
Share