Alimentation Cooler Master V550

Imprimer

La série V chez Cooler Master se destine aux amateurs de performances, elles sont déclinées sous six versions de 550 à 1200 Watts, elle couvre donc la totalité des demandes en matière de puissance.

CM v550 3

C'est la version 550 Watts qui nous intéresse aujourd'hui, la moins puissante de la série certes mais pas la moins intéressante loin de là, en effet les moins de 600 Watts représentent la catégorie d'alimentations la plus vendue, la concurrence est rude...

specifications

Cette V550 est au standard ATX soit une façade de 150 x 86 mm, ce qui interpelle n'est autre que la profondeur du bloc, 140 mm en lieu et place des 150 à 160 mm rencontrées habituellement. Il en va ainsi jusqu'à la version 750 Watts, cela peut  s'avérer très pratique dans le cas d'une intégration dans un petit boîtier ou l'espace est réduit. Câbles montés, nous sommes à 155 mm, plutôt sympa...

CM v550 8CM v550 9
La carrosserie est de couleur noire avec une finition granitée, sur les panneaux latéraux de larges inscriptions reprennent le nom de l'alimentation et le logo Cooler Master, le ventilateur reçoit un entourage en aluminium, la finition est de bonne facture.

Ce sont des alimentations de type modulaires, tous les cordons y compris le 24 broches ATX sont détachables, ils adoptent une section plate qui a pour intérêt principal leur rangement plus facile.

connecteurs

L'intérêt des cordons plats n'est plus à démontrer comme précité, par contre au niveau du 24 broches la situation n'est pas idyllique, en effet, nous nous retrouvons en fait avec 6 nappes contenant de 4 à 6 fils, pas facile à canaliser pour tenter de faire quelque chose de propre.
Finalement ne vaudrait-il pas mieux conserver le bon vieux cordon rond gainé ?
La dotation en connectique est bonne, pas trop de MOLEX difficiles à caser dans l'espace de rangement des cordons mais suffisamment pour un usage courant, le nombre de PCIe est correct d'autant plus que nous avons affaire à du 6 + 2 broches.

CM v550 8CM v550 9

Otons la carrosserie pour découvrir les entrailles de notre V550, première constatation il manque quelque chose... Et bien ce sont les cordons internes. En effet Cooler Master a développé sur cette série ce qu'il nomme le "3D Circuit Design", c'est un technologie basée sur des cartes enfichées sur le PCB principal. En ce qui nous concerne le circuit accueillant la connectique est bien sur le premier concerné, exit donc les cordons internes avec les entraves qu'ils généraient au niveau du flux du ventilateur, mais aussi une meilleure qualité de signal pour plus d'efficacité au final.  

CM v550 8CM v550 9

Le refroidissement est basé sur le Silencio FP de la marque il est référencé A12025-25RB-2IN-F1, il est annoncé avec un régime maxi de 2500 tr/min, un débit de 52 CFM et des nuisances sonores à hauteur de 29,7 dB(A). Comme technique de guidage il repose sur du "Loop Dynamic Bearing" (LDB), le concept est basé sur un film d'huile qui limite les frictions, cela lui assure une longévité accrue et un maximum de discrétion.
Il est thermo régulé c'est à dire que sa vitesse est indexée sur la température interne du bloc, nul doute que la conception interne de l'alimentation va influer sur ses performances.

Elles sont labélisées 80 Plus Gold attestant ainsi d'un haut rendement, la topologie LLC + DC to DC est implantée pour de meilleurs rendements, des condensateur japonais 105 °C sont également présents.

Elle embarque les sécurités internes du moment,
OCP (protection contre les surintensités),
OVP (protection contre les surtensions),
UVP (protection contre les sous-tensions),
OPP (protection contre les surcharges),
OTP (protection contre la surchauffe),
SCP (protection contre les courts-circuits).


La plateforme de test :
fleche Processeur : Intel Core i7 970, @ 4000 MHz.
fleche Ventirad : Noctua NH-D14
fleche Carte mère : Gigabyte  GA-X58A-OC
fleche Carte graphique : PNY GTX 660 Ti
fleche Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000

Les relevés se feront après 30 minutes de mise en chauffe via OCCT en position "Power Supply" et une période de repos de 15 minutes, trois environnements représentant une utilisation standard seront alors lancés :
fleche Le premier au repos sous Windows,
fleche Le deuxième sous OCCT en position "Linpack", c'est un logiciel de stress orienté processeur,
fleche Le troisième OCCT en position "Power Supply",
fleche Un retour sous Windows,
fleche Enfin arrêt de la machine (sauf les tensions).

L'intégralité des mesures sera effectuées trois fois de suite, une moyenne sera réalisée.

Les relevés.
Pour les tensions nous nous attacherons au trois valeurs représentatives, le 3.3, le 5 et le 12 volts, cette dernière tension fera l'objet de deux mesures, une sur le connecteur ATX/EPS dédié au processeur, mais aussi sur un connecteur Pci-E de la carte graphique, les autres tensions seront relevées sur le connecteur 24 broches de la carte mère.

Le rendement.
 Nous nous pencherons ensuite sur le rendement en mesurant la puissance réelle.

C’est la partie dédié au 80 Plus, dans le cas d’un bloc labélisé Or cela sous-entend un rendement de 87, 90 et 87 % à 20, 50 et 100 % de charge.
La meilleure valeur se situe à 50 %, l’idéal est donc d’évoluer dans cette zone le plus possible, cela sous-entend une machine qui consomme de 300 à 400 Watts en aval (environ 333 à 444 Watts en amont*) pour un bloc donné pour 700 Watts.
Pour la position repos, la bonne valeur serait une consommation en aval de 140 Watts (155 Watts environ en amont*) car n’oublions pas que sous les 20 % de charge, rien n’est encadré par le label 80 Plus.
*Puissance consommée à la prise sur la base d’un rendement de 90 %.

Un rappel sur le label 80 Plus, il est basé sur le rendement et comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. D'autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes, valeur sous 115 Volts, alimentations standards :

Label /Charge du bloc
20%
50%
100%
80 Plus
80%
80%
80%
80 Plus Bronze
82%
85%
82%
80 Plus Argent
85%
88%
85%
80 Plus Platinum
90%
92%
89%

 Sous 230 Volts, alimentations redondantes pour serveurs :

Label /Charge du bloc
10%
20%
50%
100%
80 Plus Bronze
-
81%
85%
81%
80 Plus Argent
-
85%
89%
85%
80 Plus Or
-
88%
92%
88%
80 Plus Platinum
-
90%
94%
91%
80 Plus Titanium
90%
94%
96%
91%

La température.
Une sonde placée à 15 cm du bloc nous donnera la température ambiante, une seconde sonde sera positionnée sur le dissipateur le plus chaud à l'intérieur du bloc.
Nous analyserons le delta, (température intérieure moins température externe), sachant que les différents composants préfèrent une certaine stabilité à ce niveau. Cela nous permettra de mieux appréhender la stratégie de refroidissement du fabricant, démarrage tardif du ventilateur ou anticipé.

Les nuisances sonores.
Trois relevés suivant les phases du test, le sonomètre sera positionné à 5 cm du bloc puis à un mètre. Les nuisances sont générées à partir du ventilateur, elles sont croissantes puisqu'il est thermo régulé sa vitesse est donc indexé sur la charge du bloc.


Nous débuterons nos tests par les tensions, elles sont au nombre de trois, 3,3 Volts, 5 Volts et 12 Volts, les deux premières sont beaucoup moins sollicitées qu'auparavant mais le 12 V reste essentiel. Pour cette tension nous avons résumé les relevés des 12 V processeur et carte graphique sur le même graphique, en dessous les synthèses.

Pour les autres tensions, nous avons représenté les résultats sous forme de synthèse uniquement.

Les limites des prescriptions ATX sont représentées sur l'axe chiffré, à savoir +/-5 % de la valeur nominale.

12 volts.

Relevé du 12 Volts

Synthèse du 12 Volts processeurSynthèse du 12 Volts carte graphique

Au niveau du processeur, les chûtes de tensions sont de 0,08 et 0,11 V Repos/ Test 1 et Test 2, très raisonnable à ce niveau.
La carte graphique accuse 0,06 et 0,16 V Repos/ Test 1 et Test 2, sur le Test 2, elle est très sollicitée, mono-rail oblige c'est l'intégralité de la ligne 12 Volts qui baisse au niveau de la tension, l'ensemble reste cohérent et correct.

3,3 et 5 Volts sur connecteur ATX 24 broches.

Synthèse du 33 VoltsSynthèse du 5 Volts

Les tensions sont largement conformes aux prescriptions ATX.


 Penchons nous sur le rendement de notre bloc via la puissance consommée.
Les graphiques reprennent l'intégralité des relevés pendant les cinq modes qui constituent notre test, en dessous les synthèses pour les deux modes.

Puissance consommée.

Relevé des puissances consomméesSynthèse des puissances consommées

P ar rapport à sa catégorie et à son label 80 Plus Gold, la consommation est conforme, elle se montre même un peu plus économe que certaines de ses consœurs.

Températures

Nous allons maintenant nous intéresser à la température interne de l'alimentation et donc à son système de refroidissement.
Les graphiques reprennent les relevés des températures internes diminués de la température ambiante, ils sont donc exprimés en deltas, en bleu ici, en rouge les tensions relevées aux bornes du ventilateur.

Température et tension du ventilateur

Le ventilateur est à vitesse constante avec une tension de 3,10 Volts, la température interne n'excède pas les 40 °C, un bon refroidissement qui doit s'avérer discret à la vue de la faible tension d'alimentation du ventilateur.

Nuisances sonores

Les nuisances sonores seront basés sur la vitesse maximum du ventilateur par phases du test.

 dBA

Nous nous y attendions, cette V550 est d'une très grande discrétion, nous avons relevé 36 dB(A) à 5 cm au dessus du bloc, autrement dit elle est inaudible à 1 m et encore moins montée dans un boîtier.


 Cette Cooler Master est une très bonne surprise, les tensions sont stables la consommation raisonnable et la discrétion exemplaire pour une alimentation active de cette catégorie.
L'introduction de la topologie "3D Circuit Design" n'y est sans doute pas étrangère, une optimisation de la disposition interne mais aussi la qualité des composants contribuent à ces bons résultats.

CM v550 3
La finition est de bonne qualité, nous apprécions sa profondeur réduite de 140 mm permettant une intégration dans de petits boîtier. Les cordons sont plats, voila qui facilite leur rangement au dos de la carte mère, petit bémol pour le 24 broches ATX qui est décomposé en 6 nappes, sans doute très pratique pour le "câble management" mais pas très esthétique.

Parlons du prix, il est tout à fait comparable à celui qui est appliqué aux produits concurrents de marques, annoncé à 119 euros il est déjà en baisse, la garantie est de 5 ans.

recommande parBudget

fleche Discrétion,
fleche Stabilité des tensions,
fleche Faible profondeur du bloc,
fleche Cordons plats.
fleche 24 broches ATX séparé en 6 nappes.
Share