Microsoft prévient d'une vulnérabilité critique une seconde fois pour certains OS

Imprimer

Il y a quelques semaines Microsoft signalait une faille critique nommée désormais BlueKeep, ce dernier renouvelle son annonce, visiblement la faille est de taille.

WindowsXP BlueKeep

Cette faille référencée CVE-2019-0708 permet une propagation de logiciels malveillants de machines en machines, c'est le port 3389 qui est visé, il est utilisé par Windows Remote Desktop Services qui permet une prise de contrôle à distance de la machine.
Les systèmes d'exploitation touchés sont Windows 2000, XP, Vista, Windows 7, Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2, Windows 8 et 10 ne sont pas touchés.
Microsoft a mis au point des correctifs pour combler cette faille et recommande vivement leurs installations, près d'un millions de PC seraiant concernés.

Share